Ce que vous ne savez pas sur Pâques

Première partie

(Assemblé par Patrick Etienne)

Pour bien comprendre l’histoire de Pâques, il faut commencer par le tout début en lisant dans l’évangile de Matthieu, au début du chapitre 27.

« Or, quand le matin fut venu, tous les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple tinrent conseil contre Jésus pour le faire mourir. Et l’ayant lié, ils l’emmenèrent et le livrèrent à Ponce Pilate, le     gouverneur »

Ici, on assiste à la fin du ministère de Jésus avec ses disciples sur terre. Cette fois-ci, ses ennemies ont décidé de l’arrêter et de l’abattre une bonne fois pour toute en l’emmenant devant Ponce Pilate, le gouverneur Romain de Judée.

Un peu plus loin dans le chapitre, on peut lire comment Juda, le disciple qui a trahi Jésus, fou de remords, se pendit.

On lit aussi, comment cette comparution devant Pilate se déroula. Puis vint la fameuse journée où le gouverneur, pour honorer la fête de la Pâques juive, avait l’habitude de libérer un prisonnier en demandant à la foule quel prisonnier elle voulait relâcher.

Bien sûr, on sait par l’histoire que les Juifs demandèrent à grands cris que « Barabbas » fut libéré.

A partir de ce moment-là, Jésus fut emmené pour être fouetté sauvagement par les soldats romains, qui après lui avoir mis une couronne d’épines sur la tête, le revêtirent d’un manteau écarlate pour l’humilier, en lui crachant dessus.

Ils finirent par l’emmener dans un endroit appelé « Golgotha » pour être crucifié entre deux autres prisonniers.

Ceci est la première partie de l’histoire de Pâques.

***************************************************

Avant de continuer, ce qu’on a besoin de savoir:

Pâque juive et Pâques chrétienne ?

Il ne faut pas confondre « la Pâque juive » « Pessah » — Passover en anglais — qui est l’exode et la sortie d’Egypte que l’on trouve dans la Bible hébraïque et « la Pâques chrétienne » que l’on trouve dans les Evangiles, qui décrivent la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Les deux se fêtent approximativement dans la même période de l’année. (Le « s » dans le mot Pâque ou Pâques, différencie la Pâque juive, de la Pâques chrétienne)

La Pâque juive brièvement : Pessah (Hébreu פֶּסַח, Pessah, latin : Pascha « Pâque ») est l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme prescrites par la Bible hébraïque, au cours de laquelle on célèbre l’Exode hors d’Égypte et le début de la saison de la moisson de l’orge qui inaugure le cycle agricole annuel.

Pessah dans les sources juives

L’étymologie habituellement donnée au nom de la fête est qu’il vient du verbe Pessah qui signifie sauter au-dessus ou passer au-dessus en Hébreu. Ceci rappelle que lors de la dixième plaie d’Égypte, la mort « saute » au-dessus des maisons des Hébreux, pour ne frapper que les premiers-nés Egyptiens

Elle commence le 14 Nissan à la tombée de la nuit (qui correspond, selon les années, entre mars et avril dans le calendrier grégorien) et dure huit jours (sept en terre d’Israël et dans le judaïsme réformé) dont seuls les premiers et les derniers sont totalement fériés.

Le calendrier lunaire

Note : C’est la Lune qui régularise cette fête ; elle doit commencer avec la Pleine Lune. Donc, à cause de cela, elle ne tombe jamais le même jour d’une année à l’autre. Mais elle se situe toujours entre les mois de mars et d’avril. Sa commémoration commence toujours la veille au soir.

‎Dans le livre le Lévitique dans la Bible, au chapitre 23:5, on peut lire : « Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, est la Pâque à l’Éternel » 

Pour comprendre ce premier mois, il ne faut pas utiliser le calendrier Grégorien qui est un calendrier solaire, mais le calendrier Hébraïque qui lui fonctionne avec les phases de la Lune, qu’on appelle aussi le calendrier lunaire.

« Abib » ou « Nissan » ?

Pour donner une explication simple, « Abib » et Nissan » désigne le même mois de l’année. On trouve le mois d’Abib (mars et avril) à l’époque de Moïse. Après l’exode, il devient le mois le plus sacré pour les enfants d’Israël.
C’est après que les enfants d’Israël sont exilés à Babylone que son nom deviendra « Nissan »
(Voir les versets : Exode 13 : 4 ; 23 : 15 ; 34 : 18 ; Deutéronome 16 : 1 ; Exode 12 : 1,2 ; 13 : 4)

Avril : Agneau ou Bélier ?

Avril, dans notre calendrier actuel, est représenté par le signe du Bélier (Ram en anglais), mais chose qui va vous surprendre ou devrait vous surprendre, à l’origine, dans l’ancien zodiaque Hébraïque, il était représenté par un « Agneau » — C’est que récemment qu’il a été changé par un Bélier

Savez-vous qui est représenté comme un agneau et qui a été sacrifié et immolé en rançon pour les péchés de l’humanité : Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu…. Intéressant, n’est-ce pas ?

J’espère que ces quelques explications vous intéressent. Mais, si vous continuez à lire ce blog, je vais vous surprendre un peu plus avec quelques révélations toutes nouvelles… Mais continuons.

Double Sabbat

Maintenant, retournons à la fête de la Pâque juive (Passover en anglais) qui cette année-là comprenait un double Sabbat. Ce qui veut dire que le vendredi et le samedi était consacré pour le Sabbat.

(Samedi était le dernier jour de la semaine pour les Hébreux et leur jour de repos « Sabbat », qui devait être consacré à Dieu)

Donc, cette année de la crucifixion de Jésus, les Juifs à cause du double Sabbat ont dû tuer l’agneau pour leur sacrifice la veille du vendredi, c’est-à-dire le jeudi, quelque part entre 4 et 5 heures de l’après-midi.

Le même jour et au même moment Jésus était sacrifié sur la croix ; l’Agneau de Dieu ! Ici, il n’y a pas de coïncidence, le planning de Dieu est parfait. Au même moment où les Juifs égorgés l’agneau pour la Pâque juive… Jésus, l’Agneau de Dieu, était crucifié sur le Mont Golgotha.

Agneau Pascal

Judaïsme

Les Juifs continuent à commémorer l’exode en célébrant la Pâque en sacrifiant un agneau. La fête de Pessah (passage) célèbre durant huit jours la libération du peuple d’Israël et la traversée de la mer Rouge.

Le sacrifice de l’agneau tire son origine d’un ordre de Dieu à Moïse, avant la traversée de la mer Rouge, pour immoler un agneau par famille. Le sang de l’agneau, répandu sur les portes des maisons des Hébreux avec une branche d’hysope, permettait de signaler à l’Ange de la Mort que ces maisons devaient être épargnées de la mort des premiers-nés, qui ne devait frapper que les Égyptiens (une des dix plaies). (Exode 12 : 3, la Bible)

Christianisme

Pour les chrétiens religieux, la fête de Pâques est le passage de la mort à la vie par Jésus, victime innocente sacrifiée pour racheter les péchés des hommes. Ainsi, Jésus est identifié à l’agneau sacrificiel de la tradition juive. Jésus est aussi représenté par un agneau dans l’Apocalypse.

La semaine Sainte (Pâques chrétienne)

Maintenant, voyons la Pâques religieuse chrétienne. Comme vous le savez, la tradition chrétienne — fêté par les Catholiques et les Protestants — se déroule ainsi pour la semaine Sainte :

Jeudi Saint……..……….…Jésus prend son dernier repas avec les apôtres.
Vendredi Saint…………..Jésus est crucifié au Mont Golgotha.
Samedi…………………….…Le repos
Dimanche de Pâques….Résurrection du Christ.
Lundi de Pâques…………Visite des deux Marie au tombeau, tôt le matin.

Oui, mais est-ce que ces événements de la semaine Sainte fêtés par l’Eglise s’accordent-ils avec les Ecritures ? Non, pas vraiment ! Et je vais essayer de vous expliquer pourquoi.

Crucifixion et mort de Jésus

Nous savons par le récit de la Bible que Jésus a été crucifié la neuvième heure : «  Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une forte voix… Et Jésus, ayant encore crié d’une forte voix, rendit l’esprit » (Matthieu chapitre 27)

Dans le Nouveau Testament écrit en Grec, quand on parle de première heure, de deuxièmes heures, etc., on parle des heures de garde des soldats romains. Elle débutait à l’aube, 6 : 00 le matin et elle finissait au coucher du soleil, 6 : 00, le soir. Donc, on compte la première heure entre 6 : 00 et 7 : 00 du matin. Donc, la neuvième heure entre 2 : 00 heures et 3 : 00 de l’après-midi.

1 – 6 : 00 à 7 : 00 première heure
2 – 7 : 00 à 8 : 00 deuxième heure
3 – 8 : 00 à 9 : 00 troisième heure
4 – 9 : 00 à 10 : 00 quatrième heure
5 – 10 : 00 à 11 : 00 cinquième heure
6 – 11 : 00 à 12 : 00 sixième heure
7 – 12 : 00 à 1 : 00 septième heure
8 – 1 : 00 à 2 : 00 huitième heure
9 – 2 : 00 à 3 : 00 neuvième heure
(Jésus est mort possiblement entre 3 : 00 et 4 : 00 de l’après-midi)

Jésus est-il bien mort le vendredi Saint ?

Lisons tout d’abord ces versets qui vont nous aider à mieux comprendre :

Dans l’évangile de Matthieu, chapitre 12, verset 40, cela dit :

« Car, comme Jonas fut dans le ventre du cétacé trois jours et trois nuits, ainsi le fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre » 

Dans la première épître de Pierre, chapitre 3, verset 19, on peut lire :

« Par lequel aussi étant allé, Il (Jésus) a prêché aux esprits qui sont en prison »  

Explication de ces deux versets : Quand Jésus est mort sur la croix, son esprit n’est pas monté au Ciel tout de suite. Il avait une dernière mission à accomplir avant de retrouver sa place auprès de Dieu. La Bible dit clairement qu’Il a été prêché aux esprits qui sont emprisonnés dans le sein de la terre — Ici, il est parlé d’une prison spirituelle qui se trouve dans les entrailles de la terre — durant trois jours et trois nuits.

En premier, il faut savoir qu’une semaine Hébraïque finit le samedi avec le jour du Sabbat, donc le premier jour de la semaine pour les Juifs au temps de Jésus était le dimanche.

Nous savons aussi, que les deux Marie sont venues au tombeau le premier jour de la semaine :

« Or, sur le tard, le jour du Sabbat, au crépuscule du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent voir le sépulcre » (Matthieu chapitre 28, verset 1)

Attention, ici, cela peut porter à confusion « jour du Sabbat » et « sur le tard et crépuscule »

Expliquons :

« jour du sabbat » Ici, on parle du samedi, le deuxième jour de ce double Sabbat spécial.
« sur le tard et crépuscule » Une chose importante à savoir : pour les Hébreux, c’est qu’une journée à cette époque commençait la veille au soir et finissait à la prochaine veille au soir.
Vous pouvez le lire à la fin de chaque jour de la création de Dieu : « Et il y eut soir, et il y eut matin : premier jour » (Genèse, chapitre 1, verset 5)
Donc, elles sont bien venues dans la soirée du samedi et non pas le lendemain matin de bonne heure.

Jours de la semaine aux temps de Jésus

La semaine se rapporte à la Création du monde. Dieu a créé le monde en 6 jours, et le septième Il s’est reposé de Son œuvre. Il a sanctifié ce jour du Sabbat (repos).

Le premier jour est le dimanche, le dernier est le Sabbat.

Le jour dans le calendrier juif débute la veille au soir, à la tombée de la nuit. Ainsi par exemple le Sabbat commence le vendredi soir.

Le temps rituel n’est pas rythmé par la montre, mais par le lever et le coucher du soleil.

C’est la tombée de la nuit qui constitue le changement de date.

L’horaire du commencement des jours n’est donc pas fixe, car la nuit ne tombe pas à la même heure au long de l’année et aux différents points du globe.

Trois jours et trois nuits

Comment mettre ces « trois jours » et ces « trois nuits » dans cette semaine ? Voici un petit schéma pour l’illustrer :

JEUDI (premier jour) Jésus est crucifié le même jour, au même moment que les Juifs tuent un agneau pour leur Pâque, la veille de leur double Sabbat (on sait que Jésus est crucifié la neuvième heure de l’après-midi, entre 3 et 4 heures)

Première nuit

VENDREDI (deuxième jour) Les Juifs célèbrent la Pâque, qui cette année-là est un double Sabbat qui commence un vendredi.

Deuxième nuit

SAMEDI (troisième jour) (Deuxième jour du Sabbat – Jésus est ressuscité quelque part durant cette troisième journée, la Bible ne précise pas à quel moment que cela est arrivé.

troisième nuit

Ici, reprenons le verset 1, du chapitre 28 de Matthieu : « Or, sur le tard, le jour du Sabbat, au crépuscule du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent voir le sépulcre » (Matthieu chapitre 28, verset 1)

Nous savons qu’une durée de journée commence au crépuscule d’un soir jusqu’au prochain crépuscule de l’autre soir. Donc, avec ce fait, les deux Marie sont venues à la fin du Sabbat du samedi, au crépuscule du dimanche, toujours le même samedi. (Elles ont dû venir à ce moment-là au tombeau, à cette heure tardive, par mesures de sécurité pour ne pas être vu)

Je n’ai pas écrit ce blog dans l’intention de couper les cheveux en quatre ou d’être à cheval sur la loi. Mais dans ce blog vous trouverez beaucoup d’informations intéressantes à savoir.

Je ne suis pas ici aussi pour changer vos habitudes de fêter la Pâques. Vous devez agir selon votre propre foi. La chose la plus importante est de se rappeler, ce que signifie « Pâques » ; la mort et la fabuleuse résurrection du Christ, notre Roi des rois !

Dans la deuxième partie de ce blog sur Pâques, nous allons aller un peu plus loin. Je vous donnerais des détails sur les événements qui ont transpiré pendant et après cet extraordinaire événement pour l’humanité. En attendant, vous pouvez prendre votre Bible ou mieux encore, en acheter une si vous n’en n’avez aucune chez vous, et lire vous-mêmes cette histoire de Pâques, dans le livre de Matthieu par exemple, au chapitre 27 et 28.

A bientôt dans la deuxième partie !

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post