Accueil Sois un ami Mystères de la Bible révélés N°62 – Quel nom lui donner ?

Mystères de la Bible révélés N°62 – Quel nom lui donner ?

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Quel nom lui donner ?

« Ils me diront: Quel est son nom?
que leur dirai-je?
Et Dieu dit à Moïse:
JE SUIS CELUI QUI SUIS »
(Exode, chapitre 3)

C’est une manie chez l’être humain
de toujours libeller les choses et de
vouloir les mettre dans des boîtes.
N’est-ce pas comme cela que
naissent les divisions et les querelles ?

Doit-on faire partie d’un clan pour
être croyant et aimer Dieu ?
La Bible n’a-t-elle pas été donnée
Pour tous les hommes et son auteur
Pour la rédemption de tous les
hommes ?

Etant un Chrétien engagé depuis de
nombreuses années et ayant voyagé
et sillonné les routes par monts et par
vaux toutes ses nombreuses années,
souvent on me demande :

« De quelle église ou confession
faites-vous partie ? »

Sur ce, je réponds :

« De Jésus-Christ, son corps et son
épouse ! »

Je sais que cette réponse ne satisfait
pas toujours ceux qui veulent me caser
dans une de leurs belles boîtes. Mais
n’est-ce pas là une simple réponse que
Dieu a donné à notre cher Moïse ?

Oui, mais vous devez appartenir à un
groupe, une église, une confession…

Bien sûr que j’appartiens à un groupe,
je dirais plus que cela, j’appartiens à
une immense famille : tous mes
frères et sœurs en Christ !

Pensez-vous au Ciel parfois ? De
grosses surprises attendent tous les
croyants : pas d’églises, pas de
temple, pas de synagogue, pas de
mosquée ; une seule et même cité
pour tous, avec le Roi des rois qui
gouverne avec l’amour.

Maintenant, je comprends qu’on a
besoin d’appartenir à quelque chose
pour partager les mêmes valeurs, les
mêmes croyances. Mais nous devons
pas oublier que nous sommes tous
une partie du corps du Christ, joint
ensemble dans la même foi.

La meilleure preuve se trouve dans
ce verset : « Car là où deux ou trois
sont assemblés en mon nom, je suis
là au milieu d’eux » (Mat 18 :20)

Savez-vous que si un Juif ou un
Musulman prie sincèrement avec
vous, leurs prières peuvent être
entendues et exaucées par Dieu ?
Dieu ne regarde pas à la personne,
mais à la sincérité du cœur.

Maintenant, que dit vraiment la
Bible sur les lieux où les croyants
se rencontrent  et partage ensemble :

« Et moi (Jésus), si je suis élevé de
la terre, j’attirerai tous les hommes
à moi-même » (Jean 12 :32)

ici, il ne parle pas de l’église en
général (Catholique, Protestante,
où Orthodoxe), mais il parle de
lui-même, sans aucun bâtiment
ou confession.

Vous savez, c’est important de
prendre les Paroles de la Bible
exactement au mot pour ce qu’elles
disent vraiment; sans rien y rajouter
ou sans rien y retirer.

Trop de gens et de Chrétiens
utilisent la Bible comme une
cafétéria, choisissant au menu ce
qui les intéresse et s’accordent
avec leurs pensées.

On va me traiter de fondamentaliste,
ce que je suis sûrement, car si la
Bible dit que Dieu a créé le monde
et l’univers en 6 jours ouvrables et
qu’il s’est reposé le 7ème jour, il en
est ainsi, et c’est arrivé comme cela.
Soit qu’on a la foi dans la Bible ou
on ne l’a pas, il n’y a pas de
demi-mesure avec Dieu, de demi-
vérité, c’est tout ou rien !

Certaines églises Modernistes me
rappellent cette histoire qui m’a été
racontée bien des années auparavant :

Il y avait ce pauvre noir, assis sur le
parvis d’une église, qui se lamentait
se tenant la tête entre les mains.
Quand Jésus arriva et s’assit près de
lui, et lui demanda : « Qu’est-ce qui
te trouble mon enfant, dis-moi »
la pauvre gars lui raconte alors, que
chaque fois qu’il essaie de rentrer
dans l’église, il est jeté aussitôt
dehors.
Jésus d’une voix douce lui dit :
« Ne te fais pas tant de soucis, moi,
cela fait 20 ans que j’essaie d’entrer
dans cette église ! »

mais pour revenir à notre texte, il
semble qu’une partie du peuple de
Dieu met plus d’importance sur
leurs églises et bâtiments que
sur Dieu lui-même et sa Parole.

Encore une fois, ouvrons notre Bible
et allons au livre des Actes.
Dans le chapitre 7 de ce livre, il est
écrit clairement :

« Mais le Très-haut n’habite point
dans des demeures faites de main;
selon que dit le prophète: le ciel est
mon trône, et la terre est le
marchepied de mes pieds. Quelle
maison me bâtirez-vous, dit le
Seigneur, et quel sera le lieu de mon
repos? Ma main n’a-t-elle pas fait
toutes ces choses? »

Quand Dieu dit ici qu’il n’habite pas
dans ces bâtiments, cela ne veut pas
dire que son Esprit n’est pas là. Parce
que son Esprit vit dans le cœur de ses
enfants, le vrai temple de Dieu.

« Mais l’heure vient, et elle est
maintenant, que les vrais adorateurs
adoreront le Père en esprit et en vérité;
car aussi le Père en cherche de tels qui
l’adorent. Dieu est esprit, et il faut que
ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit
et en vérité » (Jean 4)

La Bible est très claire sur ce sujet,
le vrai temple de Dieu est dans le
cœur de ses enfants, et c’est là où il
veut demeurer pour toujours.

C’est pour cela qu’il dit : « Voici, je
me tiens à la porte (de votre cœur) et
Je frappe (pas la porte d’une église ou
d’un temple), si quelqu’un entend ma
voix et qu’il ouvre la porte, j’entrerai
chez lui » (Apocalypse 3 :20)

Donc, c’est quelque chose d’important
qu’on doit se rappeler quand on entre
dans une église ou un temple, Dieu est
partout et c’est lui qui a créé toutes
choses, et il n’a pas besoin d’un
bâtiment spécial pour être aimé.

D’ailleurs, vous ne trouverez nulle
part dans l’évangile où il demande à
ses fidèles de construire un bâtiment
pour lui.

Il dit simplement : « Tu aimeras le
Seigneur ton Dieu de tout ton cœur,
et de toute ton âme, et de toute ta
pensée. C’est là le grand et premier
commandement. Et le second lui est
semblable: tu aimeras ton prochain
comme toi-même » ( Mat 22)

Son Eglise, ce sont ses enfants, ceux
qui croient en lui et qui l’ont reçu, et
ils peuvent emmener cette Eglise
partout où ils veulent et où ils sont.

Pour achever ce blog, ce qu’on doit
se rappeler, c’est que nous ne sommes
pas juste des supporteurs d’une équipe
sportive « Eh, de quel club tu fais
partie ? », mais que nous sommes des
Enfants de Dieu, ses enfants, appelés
pour jouer un rôle important dans ce
monde athée et en perdition.

Alors, si certains d’entre vous se posent
la question si je suis catholique ou
protestant, ou si je fais partie de toutes
autres dénominations, je leur répondrai
tout simplement ceci : « Je crois, j’ai
la foi, je suis engagé ! »

« Simon Pierre lui répondit: Seigneur,
auprès de qui nous en irions-nous? Tu
as les paroles de la vie éternelle; et
nous, nous croyons et nous savons
que toi, tu es le Saint de Dieu »

Patrick Etienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here