Accueil Sois un ami Mystères de la Bible révélés N°53 – Révélations chocs sur Pâques !

Mystères de la Bible révélés N°53 – Révélations chocs sur Pâques !

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Révélations chocs sur Pâques !

Tous les Chrétiens devraient savoir que
la célébration de Pâques à avoir avec la
mort et la résurrection de Jésus-Christ.
Un bon endroit pour lire ce qui s’est
passé, se trouve dans le livre de
Matthieu, chapitre 27.

Mais, tout d’abord, faisons un petit
retour bref sur les événements qui se
sont déroulés juste avant :

« Et il arriva, lorsque Jésus eut achevé
tous ces discours, qu’il dit à ses disciples :
Vous savez que la Pâque est dans deux
jours, et le fils de l’homme est livré pour
être crucifié. (Matthieu 26 : versets 1, 2)

« Et, le premier jour des pains sans levain,
les disciples vinrent à Jésus, disant : Où
veux-tu que nous te préparions [ce qu’il
faut] pour manger la pâque ? Et il dit :
Allez à la ville auprès d’un tel, et
dites-lui : Le maître dit : Mon temps est
proche ; je ferai la pâque chez toi avec
mes disciples. Et les disciples firent
comme Jésus leur avait ordonné, et ils
apprêtèrent la pâque »
(Matthieu 26, versets 17 à 19)

« Or, quand le matin fut venu, tous les
principaux sacrificateurs et les anciens
du peuple tinrent conseil contre Jésus
pour le faire mourir. Et l’ayant lié, ils
l’emmenèrent et le livrèrent à Ponce
Pilate, le gouverneur.
(Matthieu 27, versets 1, 2)

« Et le gouverneur dit : Mais quel mal
a-t-il fait ? Et ils s’écriaient encore plus
fort, disant : Qu’il soit crucifié !
Et Pilate se lava les mains devant la
foule, disant : Je suis innocent du sang
de ce juste ; et ayant fait fouetter Jésus,
il le livra pour être crucifié. »
(Matthieu 27, versets 23 à 26)

« Depuis la sixième heure, il y eut des
ténèbres sur tout le pays, jusqu’à la
neuvième heure. Et vers la neuvième
heure, Jésus rendit l’esprit. »
(Matthieu 27, versets 45 à 50)

*******

Donc ici, nous avons la première
partie de la Pâques : sa mort.

Et devinez ce que les Juifs célébraient
ce même jour à travers tout Israël,
la Pâque juive, l’une des fêtes les plus
importantes dans la religion juive, elle
commémore la sortie d’Égypte,
la naissance d’Israël
en tant que peuple et nation.

(Note : La fête de Pessa’h, la Pâque
juive, est célébrée au début du printemps,
elle commémore la fin de l’esclavage du
peuple d’Israël en Égypte, 1.500 ans
avant la naissance de Jésus-Christ.
Elle est l’une des trois fêtes du
pèlerinage du calendrier juif et débute
le 14e jour du mois de Nissan. Sa date
peut varier en fonction des années,
mais elle se déroule toujours au mois
de mars ou d’avril.)

Avril était le premier mois de l’année
pour les Juifs et il l’est toujours dans
les signes du zodiaque. Il est représenté
par un bélier. Le signe du Bélier.

Mais ce n’est pas son nom d’origine
(Ce n’est que récemment, qu’ils ont
Changé ce nom par « Bélier ». Mais
si vous consultez les vieux zodiaques
et les anciennes images, ce n’est pas
un bélier, mais un agneau qui était
représenté, et sans cornes.)

Et qui est représenté par un agneau,
Jésus-Christ. Et cette année-là, la
Pâques juive tombait le même
jour que Jésus fut crucifié.

L’agneau pascal était tué dans tout
Israël, au même moment qu’on
crucifié Jésus sur
la croix—l’agneau de Dieu !

En accord avec la Bible, nous savons
que Jésus a ressuscité d’entre les morts
le premier jour de la semaine.

Et en accord aussi avec le calendrier
de la semaine juive, nous savons que
samedi est le dernier jour de leur
semaine, le 7ème jour de la semaine,
le jour du Sabbat (repos).
Il commence à la tombée de la nuit
du vendredi soir.

La Bible ne dit pas quel jour de la
semaine où Jésus est mort, mais elle
parle d’heures dans la journée.

« Mais depuis la sixième heure »
« Jusqu’à la neuvième heure »

Et nous savons exactement quelle
heure Jésus est mort.
C’était « la neuvième heure »

Les heures qui sont utilisées dans
le Nouveau Testament viennent des
heures de garde des Romains. Ils
commencent à 6 heures le matin, au
lever du soleil, et finissent à 6 heures
le soir, au coucher du soleil.

Alors, quand la Bible dans le Nouveau
Testament parle de la première heure
de la journée, elle commence à 6 heures
du matin. Donc, entre 6 et 7, c’était la
première heure de la journée.

La neuvième heure était entre
3 heures et 4 heures de l’après-midi.
Voici un petit schéma simple pour
l’expliquer.

Heures de garde :
1 6 :00 – 7 :00 (première heure)
2 7 :00 – 8 :00 (seconde heure)
3 8 :00 – 9 :00 (troisième heure)
4 9 :00 – 10 :00 (quatrième heure)
5 10 :00 – 11 :00 (cinquième heure)
6 11 :00 – 12 :00 (sixième heure)
7 12 :00 – 1 :00 (septième heure)
8 1 :00 – 2 :00 (huitième heure)
9 2 :00 – 3 :00 (neuvième heure)

La Bible dit : « Et vers la neuvième
heure, Jésus rendit l’esprit », ce qui
veut dire que Jésus est probablement
mort entre 3 :00 et 4 :00 de l’après-
midi.

*******

Maintenant, revenons à la célébration
du dimanche de Pâques. Nous savons
que Jésus a été ressuscité le dimanche,
parce que pour les Juifs, c’était le
premier jour de la semaine en accord
avec la Bible.

Mais cette année-là, le Sabbat était
un Sabbat spécial qui tombait un
vendredi.

Cela veut dire que la veille, tous les
Juifs tuaient l’agneau pascal pour
célébrer La fête de Pessa’h,
la Pâque juive, qui cette année-là
tombée un vendredi.

Cela veut dire aussi que Jésus a été
crucifié ce même jeudi pendant
qu’ils tuaient l’agneau pour
commémorer ce Sabbat spécial.

Maintenant, Jésus dit lui-même qu’il
a été dans la tombe trois jours. « Car,
comme Jonas fut dans le ventre du
cétacé trois jours et trois nuits, ainsi
le fils de l’homme sera trois jours et
trois nuits dans le sein de la terre. »
(Matthieu 12 : 40)

Et Pierre, l’apôtre de Jésus, dit que
Jésus a prêché aux esprits [qui sont]
en prison durant ce temps.
(1 Pierre 3 :19)

*******

Maintenant qu’est-ce que cela à avoir
avec la célébration du Vendredi Saint ?

l’Eglise explique que le premier jour,
le vendredi, il a été tué et enterré ;
le second jour, le samedi, il été dans
sa tombe ; et le troisième jour,
dimanche, il est ressuscité.

Le seul problème avec cette théorie,
c’est qu’il y a bien 3 jours, mais où
sont passés les trois nuits ? Parce
que Jésus est très spécifique, il a
dit 3 jours et 3 nuits.

1er jour (vendredi) crucifixion
de Jésus sur la croix.
+ une nuit
2ème jour (samedi) Jésus est
dans sa tombe.
+ une nuit
3ème jour (dimanche)
Sa résurrection
+ ? Mais où est passée la troisième
Nuit ?

Nous savons pour sûr qu’il est
ressuscité le dimanche, et nous
savons aussi maintenant quand
il a été crucifié, c’est-à-dire le
jeudi.

Maintenant, voici la preuve de
ce qui est vraiment arrivé:

1er jour (jeudi) Jésus est sacrifié
et crucifié, en même temps que
les Juifs tuent l’agneau pour la
Pâque juive pour le souper du soir.
+ 1ère nuit
2ème jour (vendredi) La Pâque
juive tombe un vendredi cette
année-là.
+ 2ème nuit
3ème jour (samedi) Jésus
prêche aux esprits qui sont en
prison dans le monde de l’esprit.
+ 3ème nuit

(dimanche) La résurrection.
Marie vient très tôt le matin
pour visiter la tombe qui est
vide.

Cela prouve bien que Jésus a
passé 3 jours et 3 nuits dans
le cœur de la Terre pour prêcher
aux esprits qui sont en prison.

En résumé :

1) Le Sabbat de cette année-là
était un double Sabbat qui
commençait le vendredi.

2) Les Juifs ont tué l’agneau
Pascal la veille, à peu près
la même heure que Jésus est
mort sur la croix.

3) Jeudi, vendredi et samedi,
plus 3 nuits, Jésus prêche pour
ceux qui sont dans les prisons
du monde de l’esprit.

4) La résurrection.
Dimanche, très tôt le matin,
Marie vient visiter la tombe
et la trouve vide.

Patrick :

Je veux terminer ce blogue
sur L’histoire de Pâques en
vous souhaitant de Joyeuses
Pâques à vous et toute votre
Famille et proches.
Peut importante de quelle
façon vous fêter Pâques,
j’espère que ces informations
seront une bénédiction pour
vous tous.

JOYEUSES PAQUES !

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message