DANIEL LE PROPHÈTE

Chapitre 12 (suite et fin)

Mais que viennent faire ces 45 jours additionnels après la Bataille d’Harmaguédon, si tout est, semble-t-il, terminé à ce moment-là, à l’exception de cris et de hurlements ?
À coup sûr, l’armée du Ciel va balayer sans ménagement de la surface de la terre l’antéchrist et sa clique.
Cependant, bien que la bataille principale soit rapidement terminée, il est probable que les combats d’une bataille de cette ampleur mettront un certain temps à cesser.
Même si on nous dit qu’à un certain moment, l’antéchrist et son faux prophète sont capturés et sont « tous deux jetés vifs dans l’étang ardent de feu et de soufre » (Apocalypse 19:20), on ne nous donne pas plus de précisions sur le moment exact de leur capture.
Et même une fois que la bataille sera terminée, il faudra un certain temps pour mener à bien les opérations de nettoyage, afin de débarrasser la terre des partisans brutaux et cruels de l’antéchrist qui seront éliminés jusqu’au dernier.
Si toutefois vous pensiez que 45 jours sont amplement suffisants pour purger la terre de ses partisans, vous n’auriez pas tort.
Il y aura trois catégories de personnes présentes au cours de ces derniers jours. D’abord, les croyants sauvés, qui seront emmenés au Ciel au moment de l’enlèvement.
Ensuite,  les cruels adorateurs de l’antéchrist, qui vont se faire massacrer.
Et enfin, ceux qui n’entrent dans aucune de ces deux catégories : ils ne croyaient pas en Jésus mais ils n’adoraient pas pour autant l’antéchrist.
Ils vont survivre à cette période macabre de la Colère de Dieu et de la Bataille d’Harmaguédon, et il est clair que ce ne sera pas une partie de plaisir pour eux.
Même s’ils ne sont pas la cible principale de la colère de Dieu, ils en subiront néanmoins les retombées. Mettez-vous à leur place : ne seriez-vous pas heureux que tout cela se termine ?
Ce verset [Daniel 12:12] ne dit pas explicitement que la bataille d’Harmaguédon et ses retombées dureront 45 jours, mais  ce n’est pas impossible ; il indique simplement que ceux qui parviendront jusqu’au 1 335ème jour seront heureux d’être parvenus jusque-là.
Et pourquoi seront-ils heureux ?
Pour commencer, ils seront heureux d’être encore en vie et d’entrer dans une ère nouvelle d’où la guerre est bannie.
Il se peut que le monde soit un véritable champ de ruines à la suite des destructions massives causées par les guerres de l’antéchrist, mais à partir de ce moment-là, tout ira de mieux de mieux, grâce à l’intervention surnaturelle de Jésus qui sera assisté par ses anges et ses saints.
Par conséquent, s’il est vrai que la bataille principale pourrait s’achever assez rapidement, il se peut que ce soit beaucoup plus long de capturer et d’anéantir les derniers partisans de l’antéchrist.
Et une fois que ce sera fait, il se peut que cela prenne encore plus de temps avant que les survivants sortent de leur cachette et qu’ils s’adaptent au nouvel ordre des choses.
Donc, une fois que la poussière sera retombée, que les ténèbres de la Colère de Dieu commenceront à s’estomper et que le soleil sera à nouveau visible, vous imaginez à quel point les survivants seront heureux d’avoir survécu à tout cela.
Toutefois, il convient de souligner que la nature des événements qui ont lieu au cours de ces deux périodes de 30, puis de 45 jours, n’est pas précisée dans les Écritures, et que l’interprétation proposée dans ces lignes n’est rien de plus qu’une hypothèse.
Ce n’est qu’une supposition mais c’est tout de même une hypothèse vraisemblable, qui s’appuie sur les Écritures et sur des événements dont nous savons avec certitude qu’ils auront lieu.
C’est alors que la restauration de la terre ravagée par la guerre pourra commencer.
Jésus règnera sur la terre pendant 1 000 ans, et Il sera secondé par ceux qui, de leur vivant, étaient ses disciples.
On appelle cette période du règne de Jésus, le Millénium, et ce sera un véritable âge d’or, comparé  au monde qui l’aura précédé.
La paix et l’harmonie seront en grande partie restaurées dans le monde, et l’inimitié qui existait entre les animaux, et entre les animaux et les hommes n’aura plus cours.
Les survivants, qui seront heureux d’être arrivés jusque-là, vivront dans un monde beaucoup plus simple et plus juste, où règneront l’amour de Dieu et du prochain.
Le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit.
Le règne, la souveraineté et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous le ciel seront attribués aux membres du peuple saint du Très–Haut.
« Le règne de ce peuple est éternel, et toutes les puissances du monde le serviront et lui obéiront » (Daniel 2:44; 7:27)
« De leurs épées, ils forgeront des pioches, et de leurs lances, ils feront des faucilles. Il n’y aura plus d’agression d’une nation contre une autre, on ne s’exercera plus à la guerre » (Esaïe 2:4)
« Toute la terre est en repos, elle est tranquille. [Le Seigneur] fera jaillir des fleuves dans le désert. Les animaux sauvages, les chacals, les autruches, célébreront [sa] gloire. Le loup vivra avec l’agneau, la panthère paîtra aux côtés du chevreau. Le veau et le lionceau et le bœuf à l’engrais seront ensemble, et un petit enfant les mènera au pré. Les vaches et les ourses brouteront côte à côte, et leurs petits auront un même gîte. Le lion et le bœuf se nourriront de paille. Le nourrisson s’ébattra sans danger près du nid du cobra, et le tout jeune enfant pourra mettre la main dans l’antre du serpent. On ne commettra plus ni mal ni destruction sur toute l’étendue de ma montagne sainte. Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel comme les eaux recouvrent le fond des mers » (Esaïe 14:7; 43:19–20; 11:6–9)
Et tout cela ne sera que le commencement du Paradis sur terre. Si vous souhaitez en apprendre davantage à ce sujet, nous vous conseillons de lire En Route Pour l’Éternité, qui traite de cette période en détail.
Quant à Daniel, l’homme vêtu de lin lui dit qu’il doit rester fidèle jusqu’à la fin, parce qu’alors il mourra et pourra « entrer dans le repos»
Il méritait certainement de se reposer après avoir vécu une vie aussi bien remplie.
Et comme nous, qui vivons dans ces derniers temps, comprenons de mieux en mieux le sens des messages prophétiques contenus dans ce livre, nous lui serons éternellement reconnaissants de les avoir consignés, car ainsi nous avons le privilège de pouvoir prendre connaissance de ces choses.
EN CONCLUSION
Le petit livre de Daniel contient beaucoup d’informations.
On y trouve d’incroyables récits de triomphe dans l’épreuve et de délivrance des mains de l’exécuteur.
Daniel et ses trois compagnons refusèrent de transiger sur leurs convictions, et bien que cette décision ait failli leur coûter la vie, elle permit d’assurer leur protection et leur élévation au sommet de l’administration d’empires étrangers.
Des rois tremblèrent de crainte devant eux et firent d’eux leurs conseillers et même leurs confidents.
Si ce livre ne contenait que ces récits, ce serait quand même un des livres de la Bible les plus lus et les plus appréciés.
Mais le livre de Daniel est beaucoup plus que cela.
C’est le regard le plus prophétique sur le futur de tout l’Ancien Testament.
Il contient des descriptions étonnamment précises d’événements qui ne se produiraient que bien après sa rédaction et qui se sont depuis réalisés à la lettre, ce qui force l’admiration.
Ces prédictions se sont accomplies avec une telle exactitude que pour les discréditer, les sceptiques ont prétendu qu’elles avaient été rédigées après les événements relatés.
Comme ils ne pouvaient pas contester leur exactitude, ils ont critiqué la façon dont le message nous était parvenu.
Pourtant, ce qu’il y a de plus remarquable dans ce livre, ce ne sont pas les prophéties qui se sont déjà accomplies.
Son plus beau cadeau et sa plus grande qualité est de nous révéler des prédictions touchant le futur proche, la fin des Temps.
Car en nous avertissant à l’avance, elles nous donnent le temps de nous préparer à affronter ces jours imminents dans la foi plutôt que dans la peur.
Le fait même d’être au courant de ces évènements et d’en connaître le dénouement et la durée, nous donne la foi de prendre notre mal en patience.
Ce sera une époque périlleuse, et l’antéchrist se révélera un tyran abominable et diabolique qui ne reculera devant rien pour détruire tous les croyants et ceux qui aiment le seul vrai Dieu. —sans compter ses guerres qui dévasteront le monde.
Pourtant, il est condamné d’avance.
Lui et son maître, Satan, qui tire les ficelles, courent à leur perte et sont voués à l’échec.
Nous pouvons être certains que même si nous avons parfois l’impression qu’ils seront les vainqueurs, ils sont prédestinés à être les grands vaincus.
Et même si nous avons l’impression d’être les perdants, nous finirons par triompher parce que c’est écrit dans le livre de Dieu.
Nous sommes dans le camp de Celui qui ne peut pas perdre, le Dieu d’amour qui est aussi l’invincible Dieu des dieux et Seigneur des seigneurs.
Il est possible que les événements relatés dans ce livre vous effraient, ce qui serait tout à fait compréhensible.
Nous allons au-devant de jours sombres, mais nous qui aimons Jésus, qui croyons en Lui et qui faisons de notre mieux pour Le servir, bénéficions de sa protection rapprochée.
Le livre de l’Apocalypse révèle que les serviteurs de Dieu sont marqués d’un sceau et qu’une partie au moins des calamités et des fléaux de la Grande Détresse toucheront uniquement ceux qui ne sont pas marqués du sceau de Dieu sur le front (Apocalypse 7:3; 9:4)
En outre, n’oublions pas que Jésus a tout intérêt à nous préserver.
Il veut que nous allions vers les autres pour partager son amour et sa vérité, et si nous faisons notre possible à cet égard, nous pouvons être certains qu’Il fera tout pour nous protéger.
Daniel écrivait : « Le peuple de ceux qui connaissent leur Dieu agira avec courage » (Daniel 11:32)
Vous ne vous en sentez peut-être capables pour l’instant, mais le moment venu, Il nous donne toujours sa puissance, généralement lorsque nous en avons besoin, mais pas avant.
Les chrétiens ont souvent enduré de dures épreuves dans le passé. Mais au final, le christianisme en est toujours ressorti victorieux.
C’est toujours à l’heure de l’épreuve que Jésus a la meilleure occasion de manifester sa puissance.
Les récits de la délivrance de Daniel et de ses compagnons, et de leur protection face au danger, ne sont pas uniquement des lectures agréables.
Le même pouvoir qui les a protégés et les a fait prospérer sera mis en œuvre en notre faveur par le même Dieu.
Vous pensez sans doute que vous n’avez pas le courage ni la foi d’affronter le danger comme ils l’ont fait, mais vous vous trompez, vous avez ce courage et cette foi.
Nous ne nous sauverons pas par nos propres forces, mais c’est la force de Dieu qui nous sauvera.
Il ne nous demande pas d’être intrépides, mais Il fera de nous des serviteurs intrépides, audacieux et triomphants dès lors que nous L’appellerons à la rescousse.
Sa Parole nous dit :
«Je ne te laisserai pas : non, Je ne t’abandonnerai jamais. Aussi pouvons–nous dire avec assurance : Le Seigneur vient à mon secours, je n’aurai pas de crainte. Que pourraient me faire les hommes ?» (Hébreux 13:5–6)
Je prie que ce livre contribue à fortifier votre foi. Nous n’avons rien à craindre. Même si des jours sombres se profilent à l’horizon, ces jours-là sont comptés.
Et ensuite, ceux qui croient en Jésus et en son pardon peuvent s’attendre à vivre une vie absolument merveilleuse – éternelle et riche d’une joie et d’un bonheur indicibles.
Je me réjouis à l’avance de vous voir tous un jour là-haut!
FIN

P.S : Ne manquez pas mes notes dans mon prochain blog sur Daniel le prophète.

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post