Accueil Sois un ami « L’état de notre monde » (Part 22)

« L’état de notre monde » (Part 22)

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

« L’état de notre monde » (Part 22)

_______________________________________________

Sommaire :

« C’était semblable à un film d’horreur » : les Serbes accouchaient sous les bombes de l’Otan
Un scandale sexuel secoue un sous-marin impliqué dans une opération contre la Libye
Jusqu’à 20.000 personnes agressées sexuellement au sein de l’armée US en 2018
« Je suis PD quoi » : taxé d’homophobie après son tweet sur Hassani, Chalençon récidive
La classe moyenne pourrait disparaître d’ici 2050, selon des économistes
Payée 5.000 €, une députée se plaint de manger « pas mal de pâtes » : les Français réagissent
_________________________________________________

« C’était semblable à un film d’horreur » : les Serbes accouchaient sous les bombes de l’Otan

Violant le droit international, l’Otan a bombardé la Yougoslavie du 24 mars au 10 juin 1999, et la frappe du 20 mai contre le centre hospitalier Dragisa Misovic à Belgrade a sans doute été un épisode des plus cruels de cette campagne de l’Alliance. Deux femmes qui ont vécu cette horreur s’en souviennent au micro de Sputnik.
Il y a 20 ans, l’infirmière Ruzica Dimic travaillait à la maternité qui fait partie du centre hospitalier Dragisa Misovic. Elle y travaille toujours. Le 20 mai 1999, elle se remettait après une césarienne au service des soins intensifs, alors que Sandra Trailov, enceinte de deux enfants, était hospitalisée à cette même maternité pour éviter une fausse couche. Au moment de l’explosion, elle était sous perfusion.
« Juste à minuit, nous avons entendu la première explosion. Le bombardement de Belgrade a commencé. Le temps passait, les éclats d’explosions devenaient de plus en plus forts, les bombes tombaient toujours plus près de l’hôpital. Affaiblies, les femmes qui venaient d’accoucher avaient peur. Le plancher, les murs et les vitres tremblaient », raconte à Sputnik Ruzica qui était alors alitée après la césarienne.
Sandra ne se souvient même plus comment elle s’était débarrassée du pied de perfusion quand des éclats des vitres brisées l’avait recouverte.
« Les infirmières ont dit à tout le monde de descendre dans les sous-sols. Je me souviens de ma voisine de chambre, enceinte de plusieurs mois. Elle s’est levée de son lit et criait ne pas savoir que faire. Elle ne pouvait même pas se chausser, ses pantoufles étant pleines de verre brisé. Je l’ai aidée et je lui ai demandé de patienter encore un peu et de ne pas accoucher tout de suite », relate Sandra à Sputnik.
Les souvenirs de Ruzica sont aussi plein d’horreur:
« Instinctivement, je me suis couchée sur le flanc et j’ai tiré la couverture sur moi. Tout été recouvert d’éclats de vitres brisées. J’en avais plein les cheveux, dans mon lit, partout. Une femme sur un lit à côté avait le nez et les lèvres entaillés. J’ai eu le temps de jeter un coup d’œil sur trois lits en face où étaient couchées des patientes après opération. Des éclats de verre, du ciment et de la poussière pleuvaient sur elles. Et tout à coup, la lumière s’est éteinte. On s’est retrouvé dans le noir le plus complet. Avant cela, on entendait une femme gémir de douleur après une césarienne. Mais subitement, le silence absolu s’est instauré. C’était semblable à un film d’horreur »
Sandra dit qu’elle n’oubliera jamais cette nuit et une infirmière au visage ensanglanté courant dans les sous-sols avec des nouveau-nés pleins les bras.
« L’image qui s’est ancrée dans ma mémoire est celle d’une infirmière avec une brassée de nouveau-nés, […] le sang coulait sur sa joue. Et je me demande toujours à qui appartenait ce sang », avoue la femme.
En septembre 1999, Sandra Trailov a mis au monde deux garçons Luka et Aleksa qui sont aujourd’hui âgés de 20 ans.
« Je déteste toujours le son d’un avion volant et toute sirène. Je ne supporte en général aucun bruit. Je pense que cela m’arrive depuis ces temps. Chaque fois, à l’approche de cette date, quand on se met à en parler, je revis tout cela dans ma tête. Je ne sais pas si je pourrais le revivre, mais j’ai peur des choses pareilles. Et aujourd’hui… Je vois que pour arriver à leurs buts, certains n’ont pas peur d’une nouvelle guerre…»
À l’époque, l’Otan a reconnu cette « erreur de tir » qui a coûté toutefois la vie à trois patients du service de neurologie au centre hospitalier Dragisa Misovic et à sept militaires qui y montaient la garde.
En 1999, pendant 11 semaines, l’Alliance a bombardé la Yougoslavie, le territoire comprenant la Serbie et le Monténégro actuels. Les avions de l’Otan ont largué près de 15 tonnes d’uranium appauvri sur le territoire serbe. Il en a résulté 5.500 cas de cancer enregistrés pour un million d’habitants.
La Serbie arrive de nos jours en première position en Europe pour le nombre de décès dus au cancer.
Le nombre de victimes de l’Opération Allied Force est inconnu, mais le gouvernement serbe fait état d’environ 2.500 morts, dont 89 enfants, et de 12.500 blessés.
Comme cela dit : les premières victimes de la guerre sont les civils ! Mais ici, on ne peut plus parler de guerre, mais de crimes de guerre (Et l’O.N.U a fermé sa bouche ; aucune sanction n’a été donnée !) Et les États-Unis veulent recommencer en Iran et au Venezuela ! Toujours contre le droit international !
_________________________________________________

Un scandale sexuel secoue un sous-marin impliqué dans une opération contre la Libye

Les femmes faisant partie de l’équipage d’un sous-marin de la US Navy étaient inscrites par leurs collègues masculins sur deux listes les classant en fonction de leur physique, révèle le site military.com en citant un rapport d’enquête. Selon ce document, le commandement était au courant de ce classement.
Dans un article paru le 17 mai, le site military.com dévoile le contenu d’un rapport d’enquête obtenu en conformité avec le Freedom of Information Act. Selon ce document, les membres masculins de l’équipage du sous-marin américain USS Florida répartissaient leurs collègues femmes sur deux listes.
Sur l’une de ces « listes de viol », elles étaient classées selon un « système d’étoiles » Elles étaient mentionnées sur l’autre en des termes à caractère sexuel.
Des rumeurs sur l’existence de ces listes circulant au sein de l’équipage, de nombreuses femmes ont commencé à craindre pour leur sécurité, précise military.com en citant l’amiral Jeffrey Jablon, commandant du Submarine Group 10 de la base navale de Kings Bay à laquelle est attaché le sous-marin USS Florida.
D’après le rapport d’enquête, le capitaine Gregory Kercher, qui était en charge à l’époque de ce sous-marin, avait été informé de ces faits en juin 2018. Néanmoins, il n’avait pas lancé d’investigation officielle. Il a été démis de ses fonctions en août dernier pour perte de confiance.
Un rapport du Pentagone daté du jeudi 2 mai montre que le nombre d’agressions sexuelles dans l’armée américaine a progressé de 13% en 2018 pour atteindre les 7.623 cas officiellement enregistrés.

Jusqu’à 20.000 personnes agressées sexuellement au sein de l’armée US en 2018

Le nombre d’agressions sexuelles dans les rangs de l’armée américaine a bondi de 13% l’année dernière, selon un rapport du Pentagone. Si le nombre enregistré s’est établi à 7.623 cas, une enquête anonyme montre cependant que le chiffre réel pourrait être trois fois supérieur et avoisiner les 20.000.
Le nombre d’agressions sexuelles dans l’armée américaine a progressé de 13% en 2018 par rapport à l’année précédente pour atteindre 7.623 cas officiellement enregistrés, montre le rapport annuel du Pentagone présenté jeudi 2 mai.
Or, selon ce document, un tiers seulement des cas d’agressions sexuelles sont déclarés par les victimes, une proportion similaire aux années précédentes. Dans les faits, le rapport évalue à 20.500, dont 13.000 femmes, le nombre réel d’agressions sexuelles dans l’armée. Un chiffre 37% plus élevé que celui enregistré en 2016.
« Pour parler franchement, nous ne répondons pas aux critères moraux que nous nous sommes fixés et à nos propres attentes », a jugé le chef du Pentagone Patrick Shanahan dans un communiqué.
D’après le Pentagone, les agressions sexuelles contre les hommes sont restées pratiquement inchangées, mais ont augmenté pour les femmes. Les femmes âgées de 17 à 24 ans étaient les plus exposées. Dans l’ensemble, 6,2% des femmes militaires, tous grades confondus, ont déclaré avoir été agressées sexuellement en 2018 et 0,7% des militaires hommes. Environ 9,1% des jeunes enrôlés ont déclaré avoir subi une agression sexuelle en 2018.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Les bases militaires américaines dans le monde entier ont la plus mauvaise réputation : alcoolisme, bagarre, vol, viol, destruction de biens, meurtres, etc. A tel point que bons nombres de municipalités qui les hébergent veulent sans débarrasser !
_________________________________________________

« Je suis PD quoi » : taxé d’homophobie après son tweet sur Hassani, Chalençon récidive

La réaction ironique de Pierre-Jean Chalençon face au résultat de Bilal Hassani à l’Eurovision, qui s’est classé 14e, n’a pas été au goût de tout le monde. Un internaute est allé jusqu’à le traiter d’«homophobe» et de «raciste» Invité de Jean-Marc Morandini, il a mis les points sur les i… de manière très maladroite.
« Un plan foireux… Une débâcle plus qu’une victoire », tweet publié par Pierre-Jean Chalençon, l’un des animateurs phares de l’émission Affaire conclue, après la divulgation des résultats de l’Eurovision de la chanson a suscité de nombreuses réactions. Si certains des internautes l’ont remercié pour sa sortie, d’autres n’ont pas du tout apprécié ses propos.
​Invité sur le plateau de Jean-Marc Morandini sur CNews et Non Stop People, l’«Empereur» à Drouot a reconnu avoir été «un peu dur» et s’est excusé pour sa réaction.
« Vous me connaissez je n’ai pas ma langue dans ma poche, mais j’espérais avec tout ce qu’on avait dit jusqu’à il y a encore quelques jours qu’il soit dans les cinq premiers », a-t-il expliqué.
À la question de Jean-Marc Morandini qui s’interrogeait sur le droit de critiquer Bilal Hassani sans être accusé d’homophobie, Pierre-Jean a répondu sans cacher ses émotions :
« Si je suis homophobe, je suis la reine des abeilles. Je suis PD, quoi. Non, mais à un moment, il faut arrêter ! Sous prétexte que vous êtes gay, vous allez être le meilleur chanteur du monde ! Sous prétexte que vous êtes gay, vous êtes le meilleur cuisinier du monde ! Il faut arrêter cette dictature insupportable ! »
Et de souligner que ce n’est pas parce qu’il est gay qu’il est bon dans l’émission Affaire conclue.
« Les gens s’en foutent de ça. On est bon, parce qu’on est bon », a-t-il conclu.
Chacun a le droit de choisir sa ligne de vie et ses préférences ! Mais il y a une vérité qu’il faut dire ici, d’être gai dans notre société moderne occidentale est très populaire, que ce soit dans le milieu politique, artistique, même le sport ! Cela devient une marque de référence et de qualité populaire !
_________________________________________________

La classe moyenne pourrait disparaître d’ici 2050, selon des économistes

Le Rapport sur les inégalités mondiales qui vient d’être publié peut rendre pessimiste puisque le gouffre entre les riches et les pauvres se creuse de plus en plus, tandis que la faim n’est plus uniquement le lot des pays les moins avancés, mais le destin de nombreux habitants d’États aisés.
Le gouffre entre les riches et les pauvres devient de plus en plus vertigineux, alors que les États-Unis et le Royaume-Uni se muent progressivement de «vitrine de l’humanité» en «centre de pauvreté» Telles sont les conclusions du Rapport sur les inégalités mondiales 2018 réalisé par des économistes sous la direction du Français Thomas Piketty, auteur du best-seller Capital au XXIe siècle.
Les experts attirent l’attention sur le phénomène de ghettoïsation de part et d’autre: dans des cités gardées pour les uns, dans des bidonvilles pour les autres. L’ascenseur social, même s’il fonctionne encore, ne fait que descendre.
Les auteurs de l’étude ont analysé la hausse des revenus dans différentes couches de la population au cours des 36 dernières années. Ainsi, depuis 1980, 27% de l’accroissement des richesses mondiales sont revenus à 1% de la population, tandis que 4% sont revenus à 0,001%, soit environ 76.000 personnes les plus riches.
Quant à la vitesse de la hausse des revenus de la fameuse classe moyenne (ceux qui se situent entre les 50% les plus démunis et les plus riches qui sont 1%), elle a ralenti et se trouve pratiquement à zéro. Si la tendance persiste, la classe moyenne disparaîtra d’ici 2050 pour rejoindre les pauvres, constatent les économistes.
Le rapport constate que l’inégalité économique croît surtout dans les grandes économies mondiales. En 1980, 1% des Américains détenaient 22% des richesses nationales. Aujourd’hui, ils disposent de 39%. Le propriétaire d’Amazon, Jeff Bezos, s’est enrichi à lui seul l’année dernière de 33 milliards de dollars et a été proclamé en novembre l’homme le plus riche du monde, avec une fortune de 100,3 milliards de dollars.
Au Royaume-Uni, la Joseph Rowntree Foundation a recensé 14 millions de pauvres parmi les Britanniques, soit un cinquième de toute la population. La situation ne s’améliore nullement du fait d’un taux de chômage très bas dans le pays. Le loyer engloutit une part considérable du salaire, toutes les économies des ménages sont dévorées par l’inflation, tandis que l’achat d’un logement est désormais inaccessible, vu les prix de l’immobilier.
Le Bureau du recensement des États-Unis, pays où le gouffre entre riches et pauvres est le plus grand dans le monde, compte 41 millions de pauvres aux USA, soit 12,7% de la population. Mais de nombreux experts estiment que le chiffre est en réalité bien plus élevé et ajoutent que les enfants constituent 32,6% du nombre total des pauvres et 21% du nombre de SDF.
Des millions de Britanniques recourent à l’aide sociale et sont obligés de se rendre dans des banques alimentaires, notamment celle de Trussell Trust qui a distribué l’année dernière 1,18 million de colis alimentaires pour trois jours. D’ailleurs, le journal Independent a lancé à la veille de Noël un projet qui appelle à aider les enfants souffrant de malnutrition. Et il s’agit non pas d’enfants habitant loin en Afrique, mais de petits Britanniques qui souvent ne peuvent se contenter que de déjeuners gratuits à l’école et de colis dans les banques alimentaires.
Ainsi, le succès du petit groupe des plus riches est assuré par un appauvrissement accéléré de la population des pays développés.
Nous retournons à la vie féodale du Moyen-Age ! D’un côté, les puissants, les riches, les fortunés ; de l’autre les classes pauvres, le bétail des riches ! Au milieu le « no man’s land »
_________________________________________________

Payée 5.000 €, une députée se plaint de manger « pas mal de pâtes » : les Français réagissent

Dans une enquête publiée mercredi dans L’Opinion, une députée LREM, auparavant chef d’entreprise, s’est plainte de la baisse de ses revenus de 8.000 à seulement 5.000 euros par mois. La réaction des Français n’a pas tardé à venir.
Comment survivre en France lorsqu’on est rémunéré 5.000 euros par mois? Une députée de La République en marche et ancienne chef d’entreprise semble être dans l’embarras: dans L’Opinion, la parlementaire se plaint de la baisse de ses revenus et avoue qu’elle a dû changer ses habitudes quotidiennes :
« Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j’ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager », déplore l’élue de la nation, qui conserve prudemment l’anonymat.
Les galères financières de cette députée ont piqué au vif les internautes français dont les réactions vont de la triste ironie à la pure indignation:
Flash: Le Secours Populaire ouvrira une antenne à l’Assemblée nationale pour aider les députés LREM qui gagnent moins de 8.000€ par mois.
— Le Gorafi (@le_gorafi) 13 декабря 2017 г.
Ooh myy Gooood, tu dois remettre tes vêtements de marques de l’année dernière. Et imagine, des pâte… sans truffes! Non mais l’horreur 🙈 la nana, elle gagne 5000 euros et elle mange des Barilla ! Honte à nous Français de permettre une telle infamie ! C’est un coup des SDF ça! pic.twitter.com/9Sy79ogCK5
— Sophie cot (@sophie_cot) 13 декабря 2017 г.
Députée LREM: gneuhgneuh si vous pleurez à 18 ans pour 5€ qu’est-ce que vous allez faire de votre vie
Députée LREM numéro 2: 5000€ par mois je mange des pâtes et je ressors les vêtements de la cave ???
— Marion Beauvary (@MarionBeauvary) 13 декабря 2017 г.
Il convient de rappeler que le salaire moyen s’établit aujourd’hui en France à 2.225 euros net et le salaire médian à 1.797 euros.
Je propose à cette pauvre députée #LREM de se mettre au régime « smic » pendant 1 mois, de tester le #rsa aussi, ou bien la baisse des #apl de 5 euros. Elle nous en dira des nouvelles. Quelle déconnexion totale… https://t.co/WFpwh2qLdS
— francoise degois (@francoisedegois) 13 декабря 2017 г.
Un nouveau cas de grande pauvreté détecté chez une députée LREM. Payée à plus de 5000€ par mois, elle s’estime contrainte à manger des pâtes. Mobilisons-nous. https://t.co/Y3OxogDPMZ
— Maxime Cochard (@MCochard_) 13 декабря 2017 г.
Selon Le Monde, le revenu annuel moyen des députés, nouveaux comme réélus, au cours des cinq dernières années frôle les 59.000 EUR, alors que celui des Français s’établit à 22.420 EUR.
Et l’on s’étonne qu’ils votent des lois pour les riches… Une députée LREM, ex PDG, se plaint de ne plus aller assez au restaurant, de manger des pâtes et de sortir des vieux vêtements de sa cave. Aussi indécent qu’hallucinant. https://t.co/yZCppkTWsX
— Clémentine Autain (@Clem_Autain) 13 декабря 2017 г.
Une députée se croit précaire avec 5000€ par mois.
9 millions de personnes vivent avec moins de 1000€ par mois, la moitié des ménages vivent avec moins de 1600€. 500K logements de 15-24 ans sont insalubres, 200K étudiants en situation financière difficile. Déconnexion absolue. pic.twitter.com/6A9Jf5G4GC
— NTM le FN 🔻☝🌿ت (@NTM_FN) 13 декабря 2017 г.
Je confirme, avec 5000 euros on peut manger pas mal de pâtes. Beaucoup même. Avec des morilles et une coupe de champagne. https://t.co/DthXIwFJjW
— RémynouLeChat (@RemynouLeChat) 13 декабря 2017 г.
La pauvre, elle n’a même pas pu donner ses vêtements à des associations caritatives… pis c’est vrai avec 5000 euros, on survit… c’est pas une vie ça..
— François (@Francoisvillani) 13 декабря 2017 г.
On pourrait vraiment en rire ! Mais cela montre combien nos élus sont déconnectés de la réalité de la précarité qui sévit en France ! Personnellement, je vis en-dessous de 1/5 de son revenu ! Mais je crois qu’elle a oublié de mentionner les avantages que les députés reçoivent :
Allez à cette adresse internet pour le découvrir :
http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/role-et-pouvoirs-de-l-assemblee-nationale/le-depute/la-situation-materielle-du-depute
 _________________________________________________
 
 
Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message