Les hommes bidimensionnels

Nous sommes sur le point de quitter le monde morose et étriqué de l’homme bidimensionnel pour entrer dans la dimension fascinante du monde de l’esprit !

Venez maintenant vous brancher sur la mystérieuse dimension des réalités spirituelles : le monde vivant de l’éternité plutôt que le monde présent qui se meurt ; le royaume de ce qui est éternel plutôt que notre espace-temps éphémère ; la dimension fascinante qui reste largement invisible à nos yeux de mortels, plutôt que ce monde tout à fait banal et temporaire.

La Bible nous exhorte à fixer nos yeux sur les réalités d’en haut — le Ciel — et non sur celles qui appartiennent à la terre, car les choses visibles ne durent qu’un temps, mais les réalités invisibles demeurent éternellement.

(Colossiens 3:2 ; 2 Corinthiens 4:18)

Depuis toujours, les enfants de Dieu — enfants de Dieu par la foi — ont recherché un monde invisible, une cité aux fondements inébranlables dont Dieu Lui-même est l’architecte et le constructeur.

(Hébreux 11:10)

N’ayant pas reçu tout ce que Dieu leur avait promis, ils ont vu ces promesses de loin et sont restés des étrangers et des voyageurs sur la terre ; parce qu’ils recherchaient une meilleure patrie, c’est-à-dire la patrie céleste. Aussi Dieu n’a-t-Il pas honte d’être appelé leur Dieu et Il leur a préparé une cité, la somptueuse Cité céleste, la Nouvelle Jérusalem qui descendra du Ciel d’auprès de Dieu pour se poser sur la planète Terre !

(Hébreux 11:13–16 ; Apocalypse 21:2–3)

Telle est l’espérance de tous les âges : ce monde éternel, pour l’instant invisible, où nous vivrons avec Lui pour l’éternité — la Cité céleste décrite aux deux derniers chapitres de la Bible, Apocalypse 21 et 22, qui est par ailleurs évoquée dans beaucoup d’autres passages bibliques.

Tel est l’objet de notre attente : non pas un mirage, mais le Paradis sur Terre, ni plus ni moins. Le Royaume céleste de Dieu, bien qu’encore invisible, existe déjà et est déjà opérationnel ! Il nous entoure. Bien plus, il est en nous.

Jésus le disait : Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous.

(Luc 17:21)

(Patrick : ce qui veut dire que le royaume de Dieu est dans notre cœur quand nous avons accepté et reçu Jésus comme notre sauveur et Seigneur et que nous sommes devenus ses enfants par la foi)

La science nous dit que, pour exister, tout objet physique doit avoir quatre dimensions :

La longueur,

La largeur

La profondeur, lesquels définissent un espace ; plus une quatrième :

Le temps.

Einstein a très bien démontré, dans sa théorie de la relativité, que le temps et l’espace sont intimement liés.

Sans la dimension du temps, rien ne peut occuper un espace matériel ; les choses ne peuvent exister que dans le temps.

Je tiens en main une petite carte postale très insolite : il s’agit d’une magnifique scène sous-marine, richement colorée, de la splendide création de Dieu. Il se trouve que lorsque je regarde ma carte postale en l’inclinant de côté, je ne vois que deux dimensions, la longueur et la largeur.

Je suis au pays de l’homme bidimensionnel qui ne comprend que son petit monde à deux dimensions, où la profondeur n’existe pas. Il ne voit rien d’autre. Tout comme moi, lorsque je regarde la carte sous cet angle.

Si j’étais un bidimensionnel, et que je ne puisse rien voir au-delà de mes deux dimensions, je serais persuadé qu’il n’existe pas d’autre monde.

Maintenant, si je me déplace dans une direction inconnue de l’homme bidimensionnel, de façon à regarder la carte postale d’en haut, à la verticale, je me trouve catapulté dans un monde absolument fascinant, car il s’agit d’une carte tridimensionnelle.

Tout à coup, une nouvelle dimension apparaît : la profondeur.

J’ai l’impression de voir à l’intérieur même de l’image et je remarque que certains objets sont placés devant d’autres. Il y a un roseau qui pousse devant un magnifique corail rouge, et des poissons qui passent entre les deux ; les galets qui forment le fond s’estompent dans le lointain, au-delà même de ma vision 3-D.

Nous venons de pénétrer dans un nouveau monde, hors de la sphère de l’homme bidimensionnel, qui ne perçoit que deux dimensions — si toutefois un tel homme pouvait exister. Et dans cette nouvelle dimension, un monde inconnu et merveilleux s’offre à nos yeux et nous invite à l’explorer.

Aux yeux de notre ami, nous sommes devenus des dieux, des êtres qui dépassent complètement son entendement. Nous nous trouvons à présent au-delà de son plan limité à deux dimensions et, comme il ne peut regarder ni vers le bas ni vers le haut, nous avons complètement disparu de son champ visuel.

À moins que nous nous abaissions à son niveau, il ne peut absolument pas nous voir, et encore moins soupçonner l’existence de notre nouvelle dimension. Pour qu’il puisse nous voir, il faut que nous soyons exactement sur le même plan que lui.

Pour peu que nous nous écartions un tant soit peu de son plan, nous disparaissons immédiatement de son champ de vision !

Notre monde tridimensionnel est presque illimité, et tellement plus vaste que le sien qu’il lui est impossible de le comprendre ou de nous comprendre. Il s’agit d’un monde radicalement différent, merveilleux, somptueux, dont il ignore même jusqu’à l’existence – pour la simple raison qu’il ne peut pas le voir.

Et même, en admettant qu’on puisse le lui montrer, ce monde dépasserait à tel point son intelligence bidimensionnelle qu’il réagirait probablement comme le vieux paysan, lorsqu’il vit une girafe pour la première fois de sa vie : Impossible ! S’écria-t-il, ça ne peut pas exister !

Mais le fait qu’il refuse de croire en l’existence de cette dimension, invisible à ses yeux, n’empêche pas cette dimension d’exister ! Il en va de même pour celui que la Bible appelle l’homme naturel, qui refuse de croire en l’existence d’une cinquième dimension, d’un monde de l’esprit, pour la simple et unique raison qu’il ne l’a jamais vu ou qu’il ne s’y est jamais aventuré.

L’homme naturel n’accepte pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui.

(1 Corinthiens 2:14)

Alors, il se permet d’affirmer : Impossible, ça peut pas exister !, uniquement parce qu’il n’en a jamais fait l’expérience.

Le fait de nier en bloc l’existence du monde spirituel serait tout aussi absurde que de déclarer : Je ne crois pas que New York ni Londres existent, parce que je ne les ai jamais vues, et que je n’y suis jamais allé. Ce serait le comble du ridicule !

La Bible regorge de preuves, de récits et de témoignages directs attestant l’existence de cette cinquième dimension, le monde de l’esprit. Certains personnages immortalisés par la Bible, qui avaient pénétré dans cet autre monde en franchissant le rideau de la mort, revinrent même nous en parler.

D’autres se virent transportés dans les sphères de l’esprit et purent entrevoir ce monde invisible, sans parler de tous les messages reçus de l’au-delà. Et certains parmi nous s’y sont même rendus !

Et vous aussi, vous pouvez le savoir ! Si vous voulez connaître la vérité, si vous êtes prêt à admettre que d’autres ont quelque chose que vous n’avez pas mais que vous aimeriez avoir.

Si, en toute humilité, vous reconnaissez vos limites et que vous demandez à Dieu de vous aider à découvrir ce tout nouveau monde, alors vous pourrez, vous aussi, connaître les joies ineffables, les scènes enchanteresses, les sons merveilleux et les émotions extatiques de ce fabuleux royaume céleste !

C’est un endroit extraordinaire où règne le bonheur. Un lieu absolument cosmique dont vous raffolerez ! Pourquoi ne pas tenter votre chance ? Vous n’avez rien à perdre !

***

Il peut y avoir plusieurs raisons pourquoi certaines personnes n’osent pas faire le pas pour découvrir cette nouvelle dimension :

— La peur de l’inconnu, de ce qui n’a jamais été fait où réaliser. 

— La crainte de sortir des sentiers bien balisés des traditions humaines. 

— Refuser de se remettre en question et donc, d’être prêt à changer. 

— Abandonner ses propres idées erronées, sa façon étriquée d’imposer ses propres vus de ce qu’est la vérité. 

— Humblement reconnaître que nous ne savons pas tout et que nous avons besoin d’aide céleste.

— Où, tout simplement de dire : ne me rendais pas confus avec la vérité, mon esprit est déjà établi !

Etes-vous de ceux qui n’ont jamais vu une girafe refusent d’admettre et de croire qu’elle existe ?

Je crois vraiment que vous valiez bien mieux que tout cela et que vous faîte partie de ces hommes et de ses femmes courageux qui n’ont pas peur de voir la vérité en face et d’agir en conséquence ! …

***

Mettez Dieu au banc d’essai !

Faites la preuve de Son existence !

Comme beaucoup d’autres, vous dites ne pas croire en Dieu,

Sans pour autant être athée. Peut-être n’avez-vous pas encore

pris votre décision, parce que vous n’avez jamais eu l’occasion

de connaître la Vérité.

Vous vous posez peut-être des questions, vous avez des doutes,

et vous avez besoin de réponses avant de pouvoir décider.

Mais si vous voulez vraiment connaître Dieu, si vous voulez

sincèrement connaître la vérité, Il vous la montrera !

Même si vous ne croyez ni en Dieu, ni en la Bible, ni en

rien d’autre, vous pouvez mettre Dieu dans un tube à essai,

et faire la preuve qu’Il existe ! — Et le tube, ce sera vous !

Mettez Dieu en vous, et observez les résultats !

Si, sincèrement, vous faites cette prière :

Dieu, si Tu existes, montre-moi la vérité, manifeste-Toi,

Il ne manquera pas de le faire !

Une fois que vous avez admis la possibilité que Dieu existe,

vous Lui donnez une chance. Voici qu’est née en vous une

étincelle de foi ! La foi, comme une petite graine, a

commencé à germer! Et Dieu honorera votre foi en vous

donnant une preuve que vous pourrez voir, sentir ou

connaître !

Dieu aime la foi ! Il aime nous voir croire ! Et quand vous

croirez, Il Se manifestera à vous de tant de manières que

vous n’aurez plus à croire par la foi seulement.

En effet, Il vous montrera qu’Il est réel en répondant à vos

prières, en opérant des miracles, et même en transformant

votre vie !

***

Unique à Mes yeux

Je suis le bon Jardinier. J’ai planté un superbe jardin, rempli de fleurs extraordinaires. Dans Mon jardin, chaque fleur est différente, chacune est unique, chacune a sa beauté propre. Chacune a sa raison d’être et sa place dans le jardin et dans le cœur du Jardinier.

Pour Moi, tu es unique. Je connais tous tes talents, tes aptitudes, tes conflits intérieurs et tout ce qui te gène dans ta personnalité. Je connais les problèmes qui t’assaillent et que tu ne parviens pas, semble-t-il, à surmonter. Je connais tes forces et tes faiblesses, ton côté drôle et tes idiosyncrasies qui font de toi ce que tu es. Je connais tes désirs profonds et tes aspirations secrètes.

Je sais qu’il t’arrive de te comparer avec les autres. Je sais que tu as tendance à te déprécier lorsque tes faiblesses t’embarrassent et te découragent. Je sais tout ça et, pourtant, Je t’aime.

Autant de marques d’amour

Apprends à voir Mon amour dans les moindres détails de ta vie : ces mille petits besoins satisfaits, ta force physique, ta santé, la protection de ta famille. Autant de marques de Mon amour pour toi. Il y a aussi l’affection que te portent tes enfants, ainsi que l’attention et la bienveillance que te témoignent les autres. Mes Paroles également sont une marque de Mon amour pour toi.

Je suis amour

Dans l’obscurité, Je serai ta lumière. Dans la tristesse, Je serai ta joie. Dans la lutte, Je serai ta délivrance. Dans ta faiblesse, Je serai ta force. Dans ton incertitude, Je serai la réponse que tu recherches. Dans tes moments de doute, Je serai pour toi la foi.

Et plus important que tout, pour toi Je suis amour. Je t’aime et Je te pardonne.

Alors ne sois pas découragé ni déprimé. Ne regarde pas en arrière. N’aie pas de remords sur ton passé, car le passé est le passé. J’ai recouvert d’un voile tes fautes et tes péchés, et ce qui était écarlate deviendra blanc comme la neige. Autant l’Orient est éloigné de l’Occident, autant J’ai éloigné de toi tes péchés.

À l’instant même où tu M’implores, au moment même où tu cherches Mon pardon, Je te l’accorde. Et tu n’as plus besoin de t’inquiéter ni d’avoir peur, ni de porter toi-même le fardeau de ta faute.

__________________________

Jésus est le même hier, aujourd’hui, et pour toujours

 (Hébreux 13:8).

Si vous croyez en Lui et si vous Lui demandez sincèrement de vous parler, si vous acceptez par la foi que ce que vous entendez dans votre for intérieur vient véritablement de Lui, Il vous parlera. C’est ce qu’on appelle le don de prophétie.

Rien de ce qu’Il vous dira, si c’est bien Lui qui vous parle, ne viendra contredire Ses Paroles d’autrefois dans l’Évangile, car la Bible demeure le standard, l’étalon qui mesure et qui juge toutes les paroles que nous recevons aujourd’hui.

Nous aurons l’occasion de vous présenter de temps à autre quelques messages courts reçus de Jésus par des hommes ou des femmes qui priaient pour eux-mêmes ou pour des frères et sœurs dans la foi. Mais tout comme les paroles de Jésus dans la Bible — qui s’adressaient originellement à des personnes bien précises —, ces messages peuvent aussi vous toucher personnellement et s’appliquer à votre vie !

Certains passages sont là pour vous inspirer, d’autres pour vous proposer des solutions pratiques à des problèmes particuliers. Vous aurez  peut-être l’impression que certains de ces messages ont été écrits tout spécialement pour vous, alors que d’autres ne vous parleront peut-être pas, du moins pas pour l’instant. Quoi qu’il en soit, ils témoignent tous du grand amour et de l’attention personnelle que Jésus porte à Ses enfants.

La clé de ces messages, c’est la foi !

Il a fallu que des gens tout à fait ordinaires fassent preuve de foi pour demander à Jésus de leur transmettre directement ces messages — que ce soit des messages d’amour et d’encouragement, ou des lignes de conduite pour leur vie.

C’est par un acte de foi qu’ils ont reçu ces messages et qu’ils en ont pris note ; et c’est également  par un acte de foi que vous accepterez d’y croire, que vous les appliquerez à votre vie, et que vous pourrez ainsi en tirer le meilleur profit.

***

 

 

 

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post