Les fêtes de Noël dans le monde

Réveillon du 24 décembre, décorations sur le sapin, dinde aux marrons, calendrier de l’Avent… Si ces mots nous semblent familiers et s’inscrivent dans notre rituel de Noël, d’autres pays cultivent des traditions quelques peu différentes. Breuvages spéciaux, santons originaux, multiples desserts… Suivez-nous à la découverte de quelques traditions de Noël autour du monde !
1) Le Portugal
Au Portugal, les cadeaux de Noël sont donnés la veille de Noël ou l’enfant Jésus selon les croyances. Ceux qui ont une cheminée y brûlent un tronc d’olivier ou de châtaigner et trouvent leurs cadeaux dans les chaussures qu’ils apposent en face.
Il est fréquent de retrouver une crèche dans les foyers portugais, à laquelle les parents ajoutent au dernier moment la figurine du petit Jésus pour surprendre les enfants. Que trouve-t-on au menu ? Beaucoup de morue et le Bolo Rei, gâteau de fruits confits !
2) Le Royaume-Uni
En décembre, les Anglais s’envoient de jolies cartes de vœux bien décorées qu’ils suspendent dans leurs maison jusqu’au mois de janvier. Une autre tradition est celle des crackers de Noël, gros bonbons de papier brillant cachant des petits cadeaux et une couronne, que l’on « craque » au moment du repas.
La tendance du sapin de Noël que nous connaissons et que l’on retrouve dans les maisons britanniques a été initiée au Royaume-Uni par le prince-consort Albert, empruntée de son pays d’origine qui est… l’Allemagne !
3) L’Allemagne
Bienvenue aux pays des meilleurs marchés de Noël ! L’Allemagne possède plusieurs traditions uniques liées à Noël, à commencer par la multitude de calendriers de l’Avent que l’on trouve dans les foyers germaniques.
Dans le sud-est du pays, les enfants demandent des cadeaux au Christkind, une petite fille que l’on retrouve symbolisée dans les parades. La Saint-Nicholas, le 6 décembre, est aussi une occasion d’offrir des cadeaux aux petits. Le dessert traditionnel est le Stollen.
4) L’Espagne
La majorité des cadeaux en Espagne sont ouverts le 6 janvier, qui correspond aux jours où les Rois Mages apportèrent leurs cadeaux au petit Jésus. Le touron, sorte de nougat, est la gourmandise la plus appréciée de toute la famille pendant les fêtes.
Deux traditions originales subsistent en Catalogne : celle du Tió de Nadal, une bûche que l’on nourrit et enveloppe dans une couverture à partir du 8 décembre, avant de la frapper le jour de Noël pour qu’elle délivre les cadeaux; et celle du Caganer, un santon qui fait ses besoins dans un coin de la crèche !
5) La Grèce
Lors des fêtes de Noël, les Grecs ornent leur maison d’un bateau, emblème national grec, plutôt qu’un sapin. Dans les îles, il est de tradition pour les garçons de porter un bateau dans la rue tandis qu’ils entonnent des chants de Noël. Le 24 décembre, Les Grecs vont à la messe et mangent des fruits secs au retour.
Durant les douze jours de Noël, jusqu’au jour de l’Épiphanie (6 janvier), ils suspendent du basilic et allument un feu pour tenir les mauvais esprits éloignés. Les cadeaux seront apportés le 1er janvier par Saint Basile.
6) L’Estonie
Le Noël estonien est avant tout chose une célébration liée au solstice d’hiver, les festivités débutant surtout autour du 23 décembre. Quelques particularités du pays : chaque année depuis 350 ans, le président déclare la trêve de Noël le jour du réveillon. Puis, afin de chasser les mauvais esprits, on laisse de la nourriture sur la table et le feu dans la cheminée jusqu’au petit matin.
Le soir de Noël, le menu comprendra du porc avec de la choucroute, du pain d’épice et de la bière.
7) La Pologne
Les festivités polonaises commencent lorsque la première étoile est aperçue dans le ciel par les enfants qui l’attendent avec impatience. Du pain appelé opłatek est partagé à table et, dans la Pologne centrale et rurale, les animaux sont censés comprendre le langage humain à partir de minuit !
Après un dîner sans viande composé de 12 plats (pour chaque apôtre), les cadeaux seront apportés.
La ville de Cracovie accueille également un marché de Noël qui saura vous transporter dans vos plus beaux rêves d’enfants.
8) La Roumanie
Chez les Roumains, Craciun (Noël) est resté folklorique dans certaines régions et se célèbre en faisant du porte-à-porte pour entonner des chansons de Noël à ses proches et partager un repas dans chaque maison.
Le dîner est généralement à base de viande de porc.
9) L’Italie
Le Noël italien débute le 8 décembre et arrive à son terme lors de l’Épiphanie, un jour après apporte des cadeaux aux enfants. La tradition de la crèche de Noël est encore importante dans beaucoup de foyers. Une vieille coutume est celle de la Novena, les 9 jours précédents Noël, durant lesquels les enfants font du porte-à-porte déguisés en bergers pour chanter et récolter des bonbons.
10) La Suède
Le 13 décembre, jour de la Sainte-Lucie, est l’un des jours les plus importants en Suède. Les Suédois défilent dans les rues et l’on déguste des Lussekatter au petit-déjeuner, des brioches au safran et raisin. Comme avec le Christkind allemand, Sainte Lucie est symbolisée dans chaque ville et village par une jeune fille.
Le déjeuner du réveillon est un véritable buffet, tandis que, le soir de Noël, une ancienne tradition consiste à accompagner chaque cadeau d’un petit sonnet ou d’un vers en rime. Noël prend fin 20 jours après, le 13 janvier.
Le dîner du réveillon est composé de poisson tandis que celui de Noël se termine par une part de Panettone.
11) Le Japon
Au Japon, une manière commune de fêter le réveillon est en couple, à la manière d’une Saint-Valentin anticipée.
La véritable particularité du Noël japonais ? La coutume de manger du poulet frit ! La chaîne de fast food KFC fut a l’origine du phénomène en 1974 avec une publicité qui a très bien marché et fait de ses restaurants le lieu de choix où passer Noël au Japon. En effet, il est impossible de trouver de la dinde de Noël au Japon.
Cependant, plusieurs foyers font le choix d’un dîner plus raffiné accompagné de cadeaux.
Pendant les festivités, la ville de Tokyo se pare de belles illuminations !
12) Le Canada
Quoi de mieux que le Grand Nord canadien pour passer un Noël magique ?
Les Canadiens écrivent des cartes de Noël à leurs proches au moment des fêtes. Chaque année à Montréal a lieu la grande parade de Noël.
13) La Russie
Historiquement, le Nouvel An est la fête célébrée en grande pompe en Russie à la place de Noël, dont les festivités (et les sapins) étaient interdits suite à la révolution et jusqu’en 1991. Un Noël plus intime se célèbre le 7 janvier, date du calendrier orthodoxe, autour d’un plat de kutya. Il est de tradition de laisser une miche de pain sur la table pendant la nuit pour honorer la mémoire des défunts.
14) Les États-Unis
Noël a bien sûr sa place aux États-Unis aux côtés de la très importante Thanksgiving.
À l’occasion, les maisons sont décorées et des cartes de Noël sont envoyées. Les Américains décorent aussi leurs maisons et boîtes aux lettres de petites cannes de sucre blanches et rouges. Une tradition consiste à cacher une décoration en forme de cornichon dans le sapin, qui porte chance à celui qui la trouve !
Une boisson ancestrale qui se déguste est le Egg Nog, composé d’œuf, rhum, cannelle et muscade, symbole de convivialité.
15) La Finlande
Les familles achètent le sapin de Noël le 23 ou 24 décembre.Le menu finlandais inclut du porc, du saumon, des casseroles de légumes et, pour le dessert, du riz au lait dans lequel est dissimulé une amande qui portera chance à celui qui la trouve (le cornichon finlandais !)
_________________________________________________
France :
Une attention toute particulière est apportée aux crèches de Noël et les très célèbres Santons de Provence se déclinent en une multitude de personnages permettant de recréer la vie dans le village autour de la crèche. Noël est une fête familiale.
Belgique :
La fête de Noël est avant tout une fête de famille et les traditions varient suivant les régions. Le soir de Noël, avant la messe de minuit, un bon repas est servi. Le matin de Noël, on déguste un « cougnou », une brioche dont la forme rappelle celle de l’enfant Jésus emmailloté. En ce qui concerne les cadeaux, la fête de Saint-Nicolas est la plus importante.
Allemagne:
Les festivités débutent dès le premier dimanche de l‘avent. Ce jour-là on allume la première bougie de la couronne de l’avent. On en allume une nouvelle chaque dimanche. Les calendriers de l’Avent sont également très répandus pour faire patienter jusqu’au jour de Noël où les enfants reçoivent des cadeaux du Père de Jésus. Martin Luther désigna en effet Jésus à la place de Saint-Nicolas pour gâter les enfants car la religion protestante refuse la vénération de Saints.
Pays-Bas :
Les enfants posent déjà leurs souliers à partir du 21 novembre pour y recevoir une « douceur » ou un morceau de charbon s’ils n’ont pas été sages. Le soir de Noël se passe en famille tranquillement, en jouant et en chantant ensemble autour du sapin, c’est plutôt le 25 décembre que les familles se réunissent autour d’un bon repas.
Carry, d’origine Hollandaise habitant actuellement à Toulouse, ajoute: « Noël est surtout la famille et cela se fête pendant 2 jours. On l’appelle le 1er jour de Noël et le 2eme jour de noël. Le repas commence vers 17h seulement et démarre avec l’apéro et les festivités autour de la table jusqu’à 23h au moins. Il n’y a pas de cadeaux sous le sapin, mais des sucreries dans le sapin. J’ai toujours regretté qu’en France on ait qu’un seul jour de Noël… »
Irlande :
On distingue « The Little Christmas », période de préparatifs qui s’étend du 12 au 24 décembre et le « jour de Noël » en lui-même. Un grand drap blanc cache la crèche jusqu’au soir de Noël et une bougie est placée le soir sur le bord des fenêtres afin d’héberger si besoin un voyageur qui se serait égaré dans la nuit. Cette tradition remonte à l’époque où les catholiques irlandais étaient persécutés. Cette bougie signifiait aux fidèles qu’ils pourraient trouver refuge dans cette maison. Le soir, avant la messe, toute la famille boit du thé et entonne des chants de Noël avant de partir pour la messe. Le lendemain matin, les enfants reçoivent des cadeaux et la famille se réunit autour d’un bon repas avec généralement de la dinde au menu.
Islande :
L’arbre de Noël n’est décoré que le 23 décembre et seulement de bougies, de guirlandes et de pommes. Le dernier personnage qui arrive le jour de Noël est le mendiant de cierges. Il aime la lumière mais il ne fait pas clair à cette période de l’année en Islande alors il tourne autours des arbres de Noël illuminés. Le soir de Noël, après la messe, les famille se réunissent autour d’un repas et ensuite on ouvre les cadeaux. Après Noël, les personnages rentrent un à un chez eux, ce qui nous amène jusqu’à la « Nuit des Rois » le 6 janvier. Un 14e lutin a fait son apparition récemment: « Kortaklippir » qui coupe les cartes de crédit après Noël…
Danemark :
Dès le 1er décembre on allume chaque jour la bougie du calendrier qui comporte 24 traits et les enfants ont également un calendrier de l’Avent avec des petites surprises. Pendant toute la période de l’Avent, ce sont les Julenissen qui sont chargés de distribuer les cadeaux avec le Julemanden. Ces derniers jettent également des noix sur celles et ceux qui ne veulent pas fêter Noël. Le soir de Noël, après le repas, on sert comme dessert une gelée de fruits où une amande a été cachée. Celui qui la trouve aura droit à un cadeau spécial. L’arbre de Noël est décoré avec des cœurs tressés. La messe de Noël a lieu l’après-midi du 25 décembre. Le Danemark est également célèbre pour son timbre de Noël et les familles s’envoient de jolies cartes de vœux.
Croatie :
Les dates et célébrations ne sont pas très claires. Avant l’instauration du socialisme, le 6 décembre était le « Jour des enfants innocents » en souvenir des garçons tués par Hérode à Bethléem. Ce jour-là, les enfants faisaient la messe et élisaient leur évêque, dominaient les adultes. La journée fut abolie avec l’arrivée du socialisme. Aujourd’hui, Noël est célébré de diverses façons. La célébration de la fête de Noël elle-même diffère selon le lieu.
Une coutume assez répandue consiste à placer sur la table jusqu’à Noël un récipient rempli d’eau et de blé. Celui-ci sera ensuite placé sous l’arbre de Noël  et donné aux oiseaux après les fêtes. On ne consomme pas de viande la veille de Noël mais du poisson et le 25 on mange de la dinde. ou une autre spécialité à base de bœuf.
Guatemala :
Les festivités commencent le 7 décembre avec la “quema del diablo”. Ce soir-là, on brûle le diable symboliquement en mettant le feu à des déchets et des vieux papiers formant une statue pour purifier les âmes avant l’arrivée de Noël. . Les traditions de Noël ont été héritées des colons allemands et le sapin de Noël trouve sa place dans les maisons. Par contre, les cadeaux sont offerts le jour de l’an. Une jolie tradition locale consiste à ce que chacun construise à son tour une crèche à l’aide de matériaux naturels. Chaque soir, on y dépose Marie et Joseph… avant de repartir le lendemain vers une autre crèche. Vers minuit, des feux d’artifice illuminent le ciel.
Mexique :
A partir de décembre, des lanternes sont placées un peu partout. Dès le 16 décembre, commencent les Posada. Les enfants font le tour du village et chantent des chansons devant les maisons. On leur bande les yeux et ils peuvent frapper 3 fois sur une piñata, une sorte de ballon en terre-cuite (aujourd’hui en papier mâché) rempli de sucreries. Chaque soir, Joseph et Marie sont ainsi accueillis dans une nouvelle maison. Les crèches sont très spectaculaires. Le soir de Noël, tout le monde se réunit à table après la messe. Les enfants recevront des cadeaux à l’épiphanie.
Brésil :
Noël est extrêmement important dans ce pays. Tous les arbres, tant des sapins que tous les arbres fruitiers sont richement décorés. Ce sont les immigrés qui ont apporté les traditions de leur pays, elles varient donc d’un endroit à l’autre. Dans le Nord du Brésil, les habitants assistent à la Misa del Gallo. Dans le sud du pays, le sapin est décoré de pièces  de monnaies et de chocolats. C’est le Papai Noël qui apporte les cadeaux aux enfants sages…
Chili :
Les vacances d’été marquent le début des festivités. Un somptueux repas est pris après la « Messe du Coq« en référence au coq qui annonça la naissance de Jésus. La messe a parfois lieu plus tôt que minuit afin que les plus jeunes puissent y assister. Les enfants seront gâtés par le Viejo Pasquero, un vieux berger et qui, malgré le soleil, arrive en traineau !
Argentine :
Le sapin (généralement en plastique car il y a peu de sapins) est décoré précisément le 8 décembre, jour où Marie a su qu’elle allait mettre au monde un Enfant appelé Jésus. La naissance du Christ est célébrée à grands renforts de feux d’artifice et des ballons colorés sont envoyés vers le ciel. Ce sont les Rois mages qui gâtent les enfants.
Ghana :
Les chrétiens du Ghana ne manquent pas de fêter Noël. C’est l’occasion de rendre visite à la famille, parfois après plusieurs jours de marche. La messe à lieu le 25 décembre, elle comporte des chants et des danses… Les enfants reçoivent des cadeaux le 26 décembre.
Kenya :
Dans ce pays, ce sont les enfants qui sont responsables de la fête. Ils rangent et décorent la maison avec des figurines de la crèche, font les courses… sous le regard bienveillant des parents. Le repas est pris en famille et on rend visite ensuite à ses amis et voisins.
En Chine :
Des lanternes de papier qui illuminent les maisons dès le début du mois de décembre. Il y a peu de Chrétiens dans ce pays majoritairement bouddhiste. C’est Dun Che Lao Ren qui apporte les cadeaux aux enfants… Comme il n’y a généralement qu’un enfant par foyer, celui-ci est très gâté. L’arbre de lumière est décoré le 24 décembre avec des guirlandes de papier et des mini lanternes, mini-répliques de celles qui illuminent le foyer.
Vietnam :
Il existe une petite communauté chrétienne qui célèbre Noël, appelée Chùc mùmg Giàng  sinh. Après la messe de minuit, les familles prennent un repas ensemble et les enfants  déposent leurs souliers devant la porte pour y recevoir des cadeaux.
En Australie
Le pays comptant des communautés de diverses origines, les traditions diffèrent. Des cortèges ont lieu le 24 décembre dans les grandes villes. Le 25 décembre, après le repas, ce sont les hommes qui débarrassent la table pendant que les femmes se reposent…
_________________________________________________
Patrick commentaire :
Noël est fêté, d’une façon ou d’une autre, dans le monde entier. C’est une fête internationale respectée et aimée par tous.
 

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post