Les couleurs de l’amitié

Il y eut un temps, où les couleurs du monde
se disputèrent entre elles, pour savoir
laquelle d’entre elles étaient la meilleure,
la plus importante, la plus utile, et la
favorite.

La couleur verte dit : cela va de soi, je suis
la plus importante, je suis le signe de la vie
et de l’espoir. J’ai été choisi pour l’herbe,
les arbres et les feuilles. Sans moi, les
animaux ne pourraient pas vivre. Regardez
dans la campagne, vous pouvez voir que je
représente la majorité.

La couleur bleue l’interrompe : vous ne
pensez qu’à la terre, mais considérez le ciel
et la mer. C’est l’eau qui est la base de la vie,
qui apporte les nuages qui sortent des
profondeurs des mers. Le ciel, c’est aussi
l’immense étendue, la paix et la sérénité.
Sans ma paix, vous n’auriez rien.

La couleur jaune se met à glousser : vous
êtes tous bien trop sérieuses. Moi, j’apporte
le rire, la gaieté, et la chaleur dans ce monde.
Le soleil n’est-il pas jaune, ainsi que la Lune
et les étoiles ? Chaque fois que vous
regardez un tournesol, le monde entier
commence à sourire. Sans moi, tout serait
bien triste.

C’est au tour de la couleur orange de sonner
de la trompette : je suis la couleur de la santé
et de la force. Je suis peut-être moins répandu,
mais je suis précieuse pour servir les besoins
de la vie humaine. Je porte les plus précieuses
vitamines. Pensez aux carottes, aux potirons,
aux oranges, aux mangues et aux papayes.
Je ne suis pas toujours autour, mais quand
je remplis le ciel, au lever du jour, où à la
tombée de la nuit, ma beauté est si
frappante, que plus rien d’autre ne compte.

La couleur rouge n’en peut plus de se taire :
je suis celle qui vous domine tous. Je suis le
sang — la vie est dans le sang! Je suis aussi,
la couleur du danger et du courage. Je suis
plus que volontaire pour combattre pour
une bonne cause. J’apporte le feu dans le sang.
Sans moi, la terre sera aussi vide que la Lune.
Je suis la couleur de la passion et de la vie,
le rouge, la rose rouge, le poinsettia (l’étoile
de Noël), et le coquelicot.

C’est au tour de la couleur violette qui se
lève de toute sa hauteur pour parler avec
grande pompe : je suis la couleur de la
royauté et de la puissance. Rois, chefs, et
évêques, m’ont toujours choisi, parce que
je suis le signe de l’autorité et de la sagesse.
Les gens ne me questionnent pas ! Ils
écoutent et obéissent.

Pour finir, la couleur indigo, plus réservée
que les autres, mais avec détermination,
prend la parole : écoutez-moi, je suis la
couleur du silence. Personne ne me
remarque, mais sans moi, vous êtes
toutes superficielles. Je représente la
pensée profonde et la réflexion. Vous
avez besoin de moi pour avoir une bonne
balance et un contraste ; pour prier et
avoir la paix.

Chacune continua de vanter ses mérites,
pourquoi elles étaient supérieures aux
autres. Leurs rivalités prient tellement
d’ampleur, qu’à un moment, il y eut un
grand flash de lumière dans le ciel, ainsi
que le bruit étourdissant d’un tonnerre.
La pluie commença à se déverser sans
s’arrêter. Les couleurs arrêtèrent de se
quereller et s’agenouillèrent toutes
tremblantes l’une près de l’autre pour
se réconforter.

Au milieu de cette clameur, Dieu se mit
à parler :

Vous, ignorantes couleurs, qui êtes
assez insensées pour vous battre l’une
contre l’autre, pour savoir qui sera celle
qui dominera sur les autres.
Ne savez-vous pas que je vous ai créé
chacune dans un but spéciale et unique ?
Joignez les mains maintenant, et venez
à moi.

Elles obéirent et se donnèrent les mains.
Dieu continua :

Dorénavant, quand il pleuvra, je veux
que vous vous étiriez tous ensemble
dans le ciel comme un grand arc de
couleurs, vous rappelant que vous
pouvez vivre ensemble dans la paix.

L’arcenciel sera le signe de l’espoir
pour demain.

Et alors, quand une bonne pluie
lavera le monde, un arc-en-ciel
apparaîtra dans le ciel, il nous
rappellera que nous devons
nous apprécier les uns des autres !

Auteur inconnu

************

Patrick : Magnifique texte !
Il y a tellement de belles choses
qui arrivent quand on apprend
à vivre et travailler ensemble.
Le point, c’est qu’on a besoin
des uns des autres pour faire
de ce monde un merveilleux
endroit pour vivre et élever
nos enfants.

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post