L’échec – quand la défaite devient victoire

Dieu n’échoue jamais, même lorsque nous échouons. Peu importe combien de fois vous avez échoué ou manqué à vos obligations envers Lui, Il ne vous fera jamais faux bond. Il vous aidera à surmonter les obstacles.

La meilleure chose à faire, quand vous essuyez un échec, c’est de garder l’esprit fixé sur le Seigneur. Faites-Lui confiance. Je sais que Dieu va vous aider parce vous priez et que nous prions, et qu’Il exauce nos prières.

Mais le plus beau c’est que l’Esprit prie en faveur des croyants, comme Dieu le désire (Romains 8:27)

Alors pourquoi s’inquiéter ? Nous échouons tous à un moment ou à un autre. En fait, nous échouons relativement souvent. Nous sommes parfois un peu confus et embrouillés, et l’ennemi en profite pour nous attaquer, mais nous ne devrions pas en ressentir de la culpabilité.

Tout bien considéré, nous devrions être contents d’échouer et de faire des erreurs. Nous devrions être contents parce que c’est probablement ce que voulait Dieu – Il voulait que nous échouions.

Essayons de voir les choses sous cet angle : il est probable que Dieu nous laisse échouer pour nous empêcher de nous enfler d’orgueil.

Si vous ne connaissiez jamais l’échec, vous seriez tenté de vous applaudir, mais les revers vous rendent plus humbles et plus dépendants du Seigneur.

Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui L’aiment (Romains 8:28)

Vous n’avez aucune raison de vous sentir coupable à cause de vos erreurs ou de vos échecs. Au contraire, vous devriez vous réjouir pour le bien qui en sortira.

Vous pouvez être reconnaissant que votre revers n’était pas trop sérieux et que vous n’avez pas causé de problèmes irrémédiables. Ou bien vous pouvez être reconnaissant que le Seigneur vous a stoppé net avant que vous n’alliez trop loin, et que vous en avez tiré de précieux enseignements. Ou encore que le Seigneur n’a pas permis que votre échec débouche sur des problèmes graves ou catastrophiques.

En fait, votre échec a sans doute fait plus de bien que de mal. Je pense que nous devrions considérer l’échec sous un angle positif et voir tout le bien qui en découle.

D’une certaine manière, c’est notre orgueil qui en prend un coup et nous fait nous sentir mal lorsque nous subissons un échec. Mais je ne crois pas c’est seulement une question d’orgueil ; à mon avis, nous regrettons sincèrement d’avoir pris une mauvaise décision, et nous déplorons les problèmes ou le tort que cela peut causer.

Mais comme le disait Paul :

Vous avez oublié cette parole d’encouragement que Dieu vous adresse comme à des fils : Mon fils, ne prends pas à la légère la correction du Seigneur et ne te décourage pas lorsqu’Il te reprend. Car le Seigneur corrige celui qu’Il aime : Il châtie tous ceux qu’Il reconnaît pour ses fils. Supportez vos souffrances : elles servent à vous corriger. C’est en fils que Dieu vous traite. Quel est le fils que son père ne corrige pas ? Si vous êtes dispensés de la correction qui est le lot de tous les fils, alors vous êtes des enfants illégitimes, et non des fils.

D’ailleurs, nous avions nos parents terrestres pour nous corriger, et nous les respections. N’allons–nous pas, à plus forte raison, nous soumettre à notre Père céleste pour avoir la vie ? Nos parents nous corrigeaient pour un temps limité, selon leurs idées, mais Dieu, c’est pour notre bien qu’Il nous corrige, afin de nous faire participer à sa sainteté. Certes, sur le moment, une correction ne semble pas être un sujet de joie mais plutôt une cause de tristesse. Mais par la suite, elle a pour fruit, chez ceux qui ont ainsi été formés, une vie juste, vécue dans la paix.

Hébreux 12:5–11 SEM

C’est un peu comme des parents avec leurs enfants : c’est normal que vous soyez déçu ou peiné lorsque votre enfant fait une erreur. C’est tout à fait compréhensible que vous soyez un peu déçu, mais vous savez qu’ils feront des erreurs et que parfois ils se comporteront mal et qu’ils prendront de mauvaises décisions ; c’est comme ça qu’ils vont grandir.

Vous ne laissez pas tomber vos enfants parce qu’il leur arrive de faire des erreurs. Vous savez bien qu’ils ne sont pas parfaits. C’est le cours normal de la vie. Votre déception initiale est vite oubliée quand vous êtes tout heureux de voir que votre enfant tire les leçons de ses échecs et qu’il fait les bons choix.

Eh bien, c’est exactement comme cela que Dieu nous regarde, nous qui sommes ses enfants : nous avons encore beaucoup de choses à apprendre et nous ferons sûrement des erreurs.

Il va de soi que nous ne voulons pas causer du tort aux autres à cause de nos erreurs, ou manquer à nos engagements.

Mais lorsque Dieu cherche à vaincre notre orgueil, c’est une bonne chose d’échouer ou de se tromper de temps en temps, et de ne pas réussir à tous les coups, parce qu’alors nous nous rendons compte que seul Dieu peut nous aider à réussir ; et lorsque le succès est au rendez-vous, c’est à Lui que revient tout le mérite.

Parfois, Il doit nous laisser subir un échec pour nous montrer que c’est Lui, l’artisan de notre réussite. Donc, Il nous laisse échouer pour nous aider à rester humbles.

La plupart d’entre nous ont une grosse dose d’orgueil, mais Dieu connaît le fond de notre cœur et Il sait que nous ne voulons pas causer de problèmes et que nous prions pour changer, alors Il répond à nos prières.

Bien entendu, Il ne répond pas toujours comme nous le voudrions, mais Il sait ce qui est le mieux, et Il le fera si nous le Lui demandons ; mais Il le fera à sa façon, comme Il l’entend.

Nous devons revoir la façon dont nous considérons l’échec et voir les choses sous un angle positif ; à savoir que Dieu n’essaie pas de nous écraser et de laisser l’ennemi nous marcher dessus, mais qu’au contraire, Il nous honore en nous enseignant ces leçons et en laissant ces choses nous arriver.

Nous devrions Le remercier.

Nous sommes peut-être désolés, mais nous devrions remercier Dieu, parce que c’est merveilleux de pouvoir apprendre ces leçons.

C’est une très bonne chose d’échouer de temps à autre, parce que nous tirons souvent nos plus grandes victoires de défaites apparentes.

Alors gardez les yeux levés vers le haut et restez positifs.

Dieu a peut–être permis que vous soyez embrouillé et confus pour vous apprendre l’humilité. Il permet ces faux-pas parce qu’Il veut vous enseigner de précieuses leçons et en tirer de grandes victoires.

Vous n’avez aucune raison de vous inquiéter ou de vous sentir coupable à cause de vos échecs, puisque dès lors que nous nous tournons vers Lui et que nous Le suivons de près, tous ces faux-pas contribuent au bien.

Je voulais surtout vous encourager à garder les yeux sur le bon côté des choses, sur le côté positif, lorsque vous êtes confronté à vos erreurs ou vos échecs ; dès lors que vous Lui faites confiance, vous verrez qu’Il s’arrangera pour que le positif l’emporte largement sur le négatif.

Maria Fontaine

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post