Le psaume du pardon

Le psaume 51, qu’on appelle le psaume du pardon, est une prière que l’on peut adresser à Dieu lorsque nous avons besoin d’être pardonnés :

O Dieu, fais-moi grâce conformément à ta bonté ! Conformément à ta grande compassion, efface mes transgressions ! Lave moi complètement de ma faute et purifie-moi de mon péché ,car je reconnais mes transgressions et mon péché est constamment devant moi.1

Le roi David reconnaît que son péché est toujours devant lui ; il s’en souvient constamment, parce qu’il n’a pas encore confessé son péché et reçu le pardon. Si vous n’avez pas avoué votre péché, vous y êtes constamment confronté. Mais une fois que vous avez confessé votre péché et que le Seigneur vous a pardonné, vous l’avez mis derrière vous, et il ne se trouve plus devant vos yeux.

Contre toi, contre toi seul, j’ai péché, j’ai commis ce qui est mal à tes yeux.

David a volé la femme d’un autre homme, il a tué son mari et a nié l’avoir fait, alors qu’entendait-il par contre toi, contre toi seul, j’ai péché ?

Si le Seigneur n’existait pas, il n’y aurait pas de péché. Il n’y aurait pas de Dieu ; il n’y aurait pas de règles à enfreindre ni de péché. Quand nous faisons le mal, quand nous blessons d’autres personnes ou que nous faisons quelque chose d’injuste, nous blessons surtout le Seigneur, et nous transgressons le second commandement.

Le premier nous dit d’aimer Dieu de tout notre cœur, et le second d’aimer notre prochain. Le Seigneur dit que le second commandement lui est semblable. Aimer notre prochain revient à aimer le Seigneur. 2

Voilà pourquoi tu es juste quand tu émets ta sentence, et tu es irréprochable quand tu rends ton jugement. 3

Dieu a toujours raison ; ses lois sont justes, et quand Il parle, sa Parole dit vrai. Nous voulons que sa Parole soit juste et que ses jugements soient simples et sans ambiguïté.

Je suis, depuis ma naissance, marqué du péché ; depuis qu’en ma mère j’ai été conçu, le péché est attaché à moi. 4

Depuis la chute d’Adam et Ève qui ont fait entrer le péché dans le monde, tout le monde est devenu pécheur. Nous sommes tous nés pécheurs, et le ciel est rempli de pécheurs sauvés par la grâce.

Mais tu veux que la droiture demeure au fond de mon être. Tu m’enseignes la sagesse au plus profond de moi-même. 5

Le fond de votre être, ce lieu où vous avez besoin de vérité, est dans votre cœur et votre esprit. Si vous avez la vérité dans votre cœur et votre esprit, alors vous aurez aussi la sagesse.

Purifie-moi du péché avec un rameau d’hysope, et je serai pur !

L’hysope était une sorte d’agent nettoyant, une herbe dont les anciens se servaient pour laver la vaisselle. David emploie ce mot pour illustrer la purification du Seigneur. Par son Saint-Esprit, par sa puissance, Il peut nous purifier même des péchés spirituels, des mauvaises habitudes et des choses que nous ne devrions pas faire.

Lave moi et je serai plus blanc même que la neige. 6

Fais que j’entende à nouveau les cris de la joie et de l’allégresse ! Les os que tu as broyés se remettront à danser. 7

Quand David a péché et qu’il a enfreint les lois de Dieu, Dieu l’a puni et lui a peut-être même brisé quelques os. Il semble en parler comme d’un châtiment pour ses péchés ; mais quand le Seigneur vous châtie, il vous guérit, et vos os se réjouissent, bien qu’ils aient été brisés. Il vaut mieux avoir un os brisé qui se réjouit qu’un os en bonne santé qui fait le mal.

Ne regarde plus mes fautes ! Tous mes torts, efface-les ! 8

David supplie le Seigneur de lui pardonner tous ses péchés et de les effacer de sorte qu’Il ne s’en souvienne plus.

O Dieu, crée en moi un cœur pur ! Fais renaître en moi un esprit bien disposé ! 9

Autrement dit, il avait le cœur sale et il demande au Seigneur de lui donner un cœur tout neuf. C’est ce que le Seigneur fait quand nous naissons de nouveau ; nous recommençons à zéro.

Ne me renvoie pas loin de ta présence, et ne me retire pas l’Esprit Saint qui vient de toi ! 10

Est-ce que Ne me renvoie pas loin de ta présence signifie que David pourrait perdre son salut ? Non. Il y a différents degrés de relation avec le Seigneur. Certaines personnes vivent en communion étroite avec le Seigneur, et d’autres suivent de loin. David déclare qu’il ne veut pas être rejeté de la présence du Seigneur ; il veut rester proche de Lui.

Et ne me retire pas l’Esprit Saint qui vient de toi.

Une fois que vous avez reçu le Saint-Esprit, peut-Il vous être enlevé ? Votre salut ne peut pas vous être enlevé, et bien sûr, avec le salut, vous recevez une mesure de l’Esprit. Mais se peut-il qu’une fois que vous avez reçu le don et l’onction du Saint-Esprit, le Seigneur puisse les enlever si vous péchez et faites des choses mauvaises et si vous continuez dans cette mauvaise voie ? Il y a un verset qui semble indiquer que le Saint-Esprit dans la miséricorde de Dieu ne vous sera jamais ôté; c’est le verset :

Car les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables. 11

David continue :

Rends-moi la joie du salut, et affermis-moi par ton Esprit généreux ! 12

Notez qu’il ne dit pas : Rends-moi ton salut. Il est toujours sauvé, il le sait, mais il a perdu la joie d’être sauvé parce qu’il sait qu’il s’est égaré. Vous serez plus heureux si vous obéissez à la Parole de Dieu et si vous suivez le Seigneur et que vous faites sa volonté, parce que si vous vous éloignez de Dieu et que vous faites le mal, même si vous êtes un enfant de Dieu sauvé, la Bible dit que cela afflige l’Esprit, cela fait de la peine à l’Esprit Saint.13

Vous ne vous sentez pas joyeux ou libre lorsque vous vous égarez ; vous vous sentez prisonnier. Mais l’Esprit vous rend libre et vous soutient.

Alors je pourrai montrer à qui est coupable le chemin que tu prescris pour que les pécheurs reviennent à toi. 14

Si vous vous repentez de vos péchés et que vous retournez à une bonne relation avec le Seigneur, si vous Lui obéissez et que vous avez la joie du salut et le soutien de son Esprit de liberté, vous enseignerez les autres. Alors vous aurez l’onction et le pouvoir de gagner des âmes. C’est la raison principale pour laquelle nous avons la puissance du Saint-Esprit: pour témoigner et gagner des âmes.

Vous recevrez sa puissance et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout du monde.15

O Dieu, Dieu de mon salut, délivre-moi du sang versé, et ma langue célébrera ta justice…16

David était coupable d’avoir versé le sang innocent. David a délibérément envoyé Urie, le mari de Bethsabée, au cœur de la mêlée pour qu’il se fasse tué parce qu’il voulait lui prendre Bethsabée.17

Cela a toujours été un formidable exemple biblique pour les pécheurs de tous les temps ; cela montrait que si Dieu pouvait pardonner à David, il pourrait certainement leur pardonner, car bien que David ait commis un terrible péché, le Seigneur lui a quand même pardonné. Pourquoi le Seigneur a-t-il pardonné à   David ? Parce qu’Il s’est repenti.

Le verbe se repentir, tiré du latin, signifie faire demi-tour, comme le grec metanoia, c’est un changement complet de mentalité. Se repentir, c’est faire demi-tour et prendre la direction diamétralement opposée.

Éternel, ouvre mes lèvres et je te louerai. Car tu ne désires pas que je t’offre un sacrifice. Je t’aurais offert des holocaustes, mais tu n’y prends pas plaisir. 18

Dans la loi de Moïse, Dieu avait ordonné des sacrifices, mais ce que David dit c’est que ce n’est pas ce que Dieu désire le plus. Le sacrifice était simplement une manifestation de leur amour pour Dieu. Mais certains de ceux qui faisaient ces sacrifices n’aimaient pas du tout le Seigneur ; ils faisaient ces sacrifices uniquement pour obéir à la loi.

Certaines personnes prétendent connaître et aimer le Seigneur, mais elles n’ont pas l’Esprit du Seigneur dans leur cœur.

Dieu avait commandé aux Israélites de faire des sacrifices comme une preuve qu’ils avaient de l’amour pour Lui. Mais trop de gens faisaient semblant observer les rituels et les cérémonies et avaient l’apparence de la piété mais reniaient ce qui en faisait la force.19

Au verset 17, David énonce ce que le Seigneur veut vraiment :

Le sacrifice agréable qui convient à notre Dieu, C’est un esprit repentant. Ô Dieu, tu n’écartes pas un cœur humble et abattu. 20

Quand vous vous prosternez en prière et que vous demandez pardon, vous êtes repentant, ou contrit. Votre cœur est humble et contrit devant le Seigneur. C’est un sacrifice qui ne sera ni refusé ni méprisé.

Alors, tu prendras plaisir à de justes sacrifices. 21

Les offrandes que le Seigneur désire le plus sont des sacrifices de justice. Pour être véritablement juste, vous devez aimer Dieu et les autres. Jésus disait :

Tout ce qu’enseignent la Loi et les prophètes est contenu dans ces deux commandements. 22

***

1 Psaume 51.3–5 SEG21

2 Matthieu 22.37–40

3 Psaume 51.6

4 Psaume 51.7

5 Psaume 51.8

6 Psaume 51.9

7 Psaume 51.10

8 Psaume 51.11

9 Psaume 51.12

10 Psaume 51.13

11 Romains 11.29

12 Psaume 51.14

13 Éphésiens 4.30

14 Psaume 51.15

15 Actes 1.8

16 Psaume 51.16 SEG21

17 2 Samuel 11

18 Psaume 51.17–18

19 2 Timothée 3.5

20 PVV

21 Psaume 51.20

22 Matthieu 22.37–40

***

Psaume 51

(version la Sainte Bible – le Semeur)

1 Au chef de chœur. Un psaume de David,

2 qu’il composa lorsque le prophète Nathan vint chez lui après qu’il eut péché avec

Bethsabée

3 Aie pitié de moi, ô Dieu, toi qui es si bon ! Efface mes torts, tu es si compatissant !

4 Lave moi de mon péché ! Purifie-moi de ma faute !

5 Car je reconnais mes torts : la pensée de mon péché me poursuit sans cesse.

6 Contre toi, contre toi seul, j’ai péché, j’ai commis ce qui est mal à tes yeux. Voilà pourquoi tu es juste quand tu émets ta sentence, et tu es irréprochable quand tu rends ton jugement.

7 Je suis, depuis ma naissance, marqué du péché ; depuis qu’en ma mère j’ai été conçu, le péché est attaché à moi.

8 Mais tu veux que la droiture demeure au fond de mon être. Tu m’enseignes la sagesse au plus profond de moi-même.

9 Purifie-moi du péché avec un rameau d’hysope, et je serai pur ! Lave moi et je serai plus blanc même que la neige.

10 Fais que j’entende à nouveau les cris de la joie et de l’allégresse ! Les os que tu as broyés se remettront à danser.

11 Ne regarde plus mes fautes ! Tous mes torts, efface-les !

12 O Dieu, crée en moi un cœur pur ! Fais renaître en moi un esprit bien disposé !

13 Ne me renvoie pas loin de ta présence, et ne me retire pas l’Esprit Saint qui vient de toi !

14 Rends-moi la joie du salut, et affermis-moi par ton Esprit généreux !

15 Alors je pourrai montrer à qui est coupable le chemin que tu prescris pour que les pécheurs reviennent à toi.

16 O Dieu, toi le Dieu qui me libères, viens me délivrer du poids de mon crime, alors, par mes chants, je proclamerai ton salut.

17 Éternel, ouvre mes lèvres et je te louerai.

18 Car tu ne désires pas que je t’offre un sacrifice. Je t’aurais offert des holocaustes, mais tu n’y prends pas plaisir.

19 Le seul sacrifice qui convienne à Dieu, c’est un esprit humilié. O Dieu, tu n’écartes pas un cœur brisé et contrit.

20 Dans ta bonté, fais du bien à la ville de Sion, et bâtis les murs de Jérusalem !

21 Alors tu prendras plaisir à des sacrifices qui sont conformes à la Loi : holocaustes et offrandes totales, et l’on offrira des taureaux sur ton autel.

Note : Soyez libre d’utiliser votre propre version de la Bible pour lire ce chapitre et les autres références citées – Patrick

***

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post