2016-05-21_054652Le corps d’une femme

J’aime glisser mes mains
Dans tes cheveux ondulés,
Cascade de plaisir, de bonheur ;
Ils sentent bon le printemps,
Les fleurs parfumées du désir.
Tes lèvres sont un fruit mûr
A point, que j’aime savourer,
Embrasser par petites becquées.
Ta langue pleine de douceur
Caresse la mienne, pendant
Que le frisson parcourt tout
Ton corps rempli de plaisir.
Que j’aime ce parfum de femme,
De séduction qui excite le mien.
Ton être sursaute et trésaille
De joie quand je mordille gentiment
Le bout de tes oreilles rosées.
Tu pousses des petits gémissements,
Désemparée, sans défense…
Mais veux-tu vraiment résister,
A cette tendresse sensuelle ?
Ce que tu veux, c’est entendre ces
Petits mots tendres qui t’émeuvent.
Mes mains, ces petits diables,
Ne se lassent pas d’explorer
Ce corps magnifique qui est le tien,
Caresser la douceur de ta peau,
Sentir ton cœur qui bat la chamade ;
Il déraisonne, s’emporte, s’affole,
Il aime ces émotions déraisonnables.
Oh, maître peintre, prend ta palette,
Capture avec tes couleurs ce moment
Divin de cet amour éternel de plaisir…
La nuit va être longue ; les étoiles
Ne sont pas prêtes de se coucher !

Patrick Etienne

*******
*******

Je ne comprends pas pourquoi
Un homme désire autre chose
Que le corps merveilleux
d’une femme ;
Donnez-en moi 100 et j’en
Demanderais toujours plus !

(Citation Patrick Etienne)
.

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post