Le combattant qui est en moi

De Bonita Jewel

C’est étonnant, n’est-ce pas, comme  lorsque tout va pour le mieux, nous sommes heureux, nous trouvons la vie belle et nous sourions au monde qui apparait alors comme un sentier jonché de roses sur lequel nous déambulons.

Puis survient l’inévitable : quelque chose va mal. Nous voilà tristes. Nous perdons notre optimisme et nous commençons à désespérer. Nous en cherchons la cause devant, derrière, en nous …

Nous regardons les autres d’un air accusateur en  nous lamentant : Que s’est-il passé ? Où sont les fleurs ? Où est le sentier ? Ce n’est plus qu’un chemin désertique parsemé de rochers.

Nous voyons les autres batailler dans leurs épreuves, et nous avons envie de leur crier : Mais tais-toi ! Ce que j’endure est bien pire ! Nous observons quelqu’un suivre son propre sentier fleuri, et nous voudrions leur lancer : Attends un peu, ton tour va venir…

Que s’est-il passé en vérité ? Depuis quand est-ce que Dieu nous a promis un ciel toujours bleu et ensoleillé, pour agrémenter  nos promenades, durant lesquelles nous pourrions gratifier la terre de notre présence ? Si aucun orage ne paraissait jamais dans ce beau ciel ensoleillé, qu’arriverait-il ? Le monde serait aussi désert et rocailleux que nos cœurs affligés !

Tout comme la terre a besoin de soleil et de pluie, le cœur a besoin de peines et de joies. Comme la jeune pousse doit faire face à l’orage et aussi se tourner  vers le soleil éclatant, ainsi devons-nous affronter le vent tout en permettant au soleil de nous inonder de sa beauté, quelle que soit la saison.

La bonne question  n’est pas de se demander ce qui est arrivé au ciel bleu et aux fleurs parfumées. La question, est celle-ci : où est passé l’esprit de combat ?

On dit que : L’esprit d’un homme le soutient … ; c’est ce qui le garde en vie, … mais un esprit abattu, qui le supportera ? (Proverbes 18:14)

J’ai toujours pensé que cette phrase voulait dire : Qui pourrait bien supporter d’être à côté d’un esprit abattu ? Bien que ce ne soit pas inexact, je réalise que cela peut vouloir dire aussi : qui peut survivre avec un esprit continuellement abattu ?

Quand nous sommes blessés physiquement, nous allons chercher de l’aide, c’est évident. Si nous affrontons une situation qui provoque en nous un traumatisme émotionnel, nous recherchons soutien et conseil.

De même, si notre esprit est abattu et qu’il se retrouve dans la détresse et la dépression, la colère et la rancune, le désespoir et le chagrin, alors il essaiera de trouver un moyen de guérir. Et tout comme un soldat blessé sera secouru et emporté dans un lieu sûr, il existe également un système des secours spirituels.

Nous sommes entourés de gens qui ont un esprit courageux et fort dans la foi et qui sont un exemple de vie. Il y a aussi des êtres angéliques qui peuvent se tenir à nos côtés pour nous apporter grâce et soutien dans les moments où nous en avons le plus besoin. (Hébreux 1:14)

Et quand nous nous sentons suffisamment revivifiés grâce à l’aide des amis et des anges, nous avons de nouveau la force de saisir notre épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu ainsi que notre bouclier de la foi, et de reprendre la marche sur le sentier qui s’ouvre devant nous avec une foi et une vigueur renouvelées. (Ephésiens 6:16-17)

Et qu’à présent l’esprit de combat, revêtu de l’armure de Dieu, prenne le dessus !

Peu importe l’aspect de l’horizon, qu’il ressemble à un ciel bleu paisible ou à un ciel noir d’orage déchiré par les éclairs, où l’on perd son chemin de vu.

Peu importe si l’avenir parait souriant et qu’il laisse entrevoir des prairies de fleurs, ou s’il semble tellement sombre et impitoyable qu’il est dur d’imaginer que la joie puisse en faire partie.

Ce qui compte, c’est ce qui est en nous.

L’esprit d’un homme le soutient, et si nous avons aussi l’Esprit du Dieu Tout-puissant qui habite en nous, c’est alors que la chair fusionne avec l’esprit, et que les miracles se produisent.

***

Un puissant moteur

La prière est la force motrice qui va propulser l’œuvre missionnaire.

A.B. Simpson

Il leur dit : La Moisson à faire est grande, mais il y a peu d’ouvriers pour cela. Priez donc le propriétaire de la moisson d’envoyer davantage d’ouvriers pour la faire.

(Luc 10:2)

**

Dites-vous que la prière, c’est du travail ! Pour qu’une prière d’intercession soit efficace, il faut de la concentration et un engagement sincère et profond. Cela peut être épuisant  spirituellement et parfois même physiquement.

Ne sous-estimez pas le ministère de la prière, parce que même s’il peut donner l’impression d’être source de corvée, il est à la base-même de toute progression et de toute réussite. Chaque minute que vous passerez à prier ajoutera une nouvelle  pierre pour consolider l’édifice de votre avenir.

–Jésus, en prophétie

**

Ce dont les églises ont besoin aujourd’hui, ce n’est pas d’appareillages supplémentaires, ni d’organisation nouvelle, ni de méthodes plus modernes. mais d’hommes que le Saint Esprit puisse utiliser, des hommes qui prient, de puissants hommes de prière.

E.M. Bounds

**

La prière ne nous prépare pas à accomplir la plus grande tâche ; la prière est en elle-même la plus grande des tâches.

Oswald Chambers

**

C’est dans la prière qu’est l’action. John Wesley

**

Etablissez la prière comme but principal de votre journée. Quand vient le soir, au moment du bilan, la prière a-t-elle eu sa place ? Avez-vous prié pour votre travail, pour vos enfants, vos amis et vos proches, pour le monde qui vous entoure ? Si la réponse est oui, cela signifie que vous m’avez permis de rester en contrôle

Jésus, en prophétie

**

Notre prière ne doit pas être centrée sur nous-mêmes. Elle devrait s’élever, non seulement parce que nous ressentons le besoin de déposer nos fardeaux devant Dieu, mais aussi parce que l’amour de nos semblables nous submerge au point que nous ressentons leurs besoins tout aussi profondément que s’ils étaient les nôtres.

La prière d’intercession en faveur d’autrui est la manière la plus puissante et la plus effective d’exprimer combien nous les aimons

Jean Calvin

**

Bien souvent, vous aimeriez pouvoir faire davantage pour remédier à un problème ou à une situation, que de simplement prier.  Mais voyez-vous, une prière qui vient du fond du cœur, qui est remplie de  foi  et qui revendique  Mes promesses, c’est la part la plus dure de tous le processus.  Pour Moi, y répondre est très facile. La prière d’intercession est un dur labeur, efficace, méritoire, et elle obtient des résultats.

Jésus, en prophétie

**

Satan se met à trembler dès qu’il voit le plus petit Chrétien à genoux.

William Cowper

**

La prière est le véritable travail. L’Évangélisme n’est que le ramassage des résultats.

E. M. Bounds

**

Celui qui a appris à maîtriser l’art de me présenter ses requêtes et qui attend patiemment ma réponse sans cesser de me louer, celui-là  est d’une valeur inestimable dans tous les domaines de Mon service.

Jésus, en prophétie

**

Les hommes qui ont le plus accompli pour Dieu dans ce monde sont ceux qui se mettaient à genoux tôt le matin. Celui qui laisse échapper les heures matinales, avec leur opportunité et leur fraîcheur, en poursuivant d’autres sujets d’intérêt que la volonté de Dieu, feront de piètres progrès en Le recherchant tout  le reste de la journée. Si Dieu ne se trouve pas en premier dans nos pensées et dans nos efforts aux premières heures du jour,  Il restera loin derrière le reste de la journée.

E. M. Bounds

**

La prière ouvre des portes qui ne peuvent pas s’ouvrir sans elle, elle brise des chaînes qui sont humainement impossibles à briser, elle supprime les obstacles les plus impressionnants, elle délivre des griffes de Satan les prisonniers les mieux gardés et provoque des miracles.

Jésus, en prophétie

**

La puissance de prière n’a jamais encore été éprouvée dans sa pleine capacité Si  nous voulons voir les formidables merveilles de la grâce et de la puissance célestes remplacer la faiblesse, l’échec et la déception, alors nous devons répondre au défi que Dieu nous a lancé quand Il dit : Fais appel à moi et je te répondrai. Je te révélerai des réalités importantes et inaccessibles, des réalités que tu ne connais pas. 

J. Hudson Taylor

***

Le pouvoir des pensées !

La Bible parle beaucoup de l’importance de nos pensées,

ce qui constitue un sujet d’études très intéressant.

Par exemple, elle nous dit que les pensées du Seigneur en notre faveur sont innombrables, et nous recommande de haïr les pensées vaines et d’aimer Sa loi (cf. Psaume 40 :15 ; 119 :113)

L’un des meilleurs moyens de faire bon usage de nos pensées, c’est de les convertir en prières.

Prenez tout ce que vous faites au cours d’une journée, toutes les choses auxquelles vous pensez, tout ce qui vous traverse l’esprit. Puis arrêtez-vous un instant. Examinez ces pensées, analysez-les, soupesez-les, faites-en le compte : que produisent-elles réellement ? Où vont-elles?

Exploitez-vous vos pensées comme une force bienfaisante dans la vie des autres?

Si vous souhaitez accomplir davantage par le moyen de la prière, considérez vos pensées. Les pensées existent comme telles.

Leurs effets peuvent être bénéfiques ou néfastes, suivant le cas. Ainsi, vos pensées se portent-elles au secours d’une âme en détresse ? Ou au contraire, se détournent-elles de celui qui appelle au secours ? Où courent-elles ?

Se mettent-elles en mouvement pour répondre à un appel ? Par le moyen de la prière, êtes-vous branché sur la force de pensée du Ciel ? Faites-vous l’effort de canaliser vos pensées de manière à ce qu’elles soient bénéfiques, qu’elles aient une influence véritablement positive ?

Dieu nous a tous munis de ce don merveilleux : Il entend que nous nous en servions et que nous apprenions à convertir nos pensées en prières efficaces — c’est-à-dire qu’au lieu de nous contenter de penser à quelqu’un ou à une situation, nous nous mettions à prier pour eux.

Les pensées qui deviennent des prières se matérialiseront en bienfaits, en intervention et en protection divines, en force, en puissance et en guérison, pour les personnes que nous aimons.

Les pensées converties en prières peuvent accomplir des prodiges, reculer les limites de l’impossible et changer le cours de l’histoire !

À l’inverse, les pensées inexploitées ont peu de valeur : elles sombrent dans l’oubli et s’évanouissent en poussière. Ne gaspillez pas le pouvoir de vos pensées en négligeant de les canaliser ! effet, les pensées livrées à elles-mêmes glissent dans un no-man’s land informe, elles disparaissent dans les fissures et les crevasses de l’autosatisfaction pour se fondre dans le néant.

Chaque fois qu’une pensée vous vient à l’esprit, vous pouvez la transformer en prière — à tout moment, n’importe où, même lorsque vous êtes seul.

Par exemple, vous êtes chez vous en train de faire la cuisine et vous vous mettez à penser à vos enfants qui sont à l’école : vous pouvez  prier pour qu’ils aient une bonne journée.

Ou bien, vous êtes au travail et vous pensez à un projet difficile : vous pouvez convertir cette pensée en prière pour demander à Dieu qu’il vous donne la force nécessaire.

Ou bien encore, disons que vous passez sur le lieu d’un accident en rentrant chez vous : eh bien, vous pouvez prier pour les blessés ainsi que pour votre protection et celle de votre famille.

Tout au long de la journée, quelles que soient nos occupations, nous n’arrêtons pas de penser, mais c’est la façon dont nous filtrons et dirigeons ces pensées qui fait toute la différence. C’est ce que nous décidons de faire de nos pensées et la direction que nous leur imprimons qui compte.

Lorsque, dans la prière, nous apprenons à diriger nos pensées et à les passer au tamis de la parole de Dieu, pour les envoyer là où elles peuvent véritablement avoir un effet, nous sommes à même de remplir cette mission de prière.

Le pouvoir de transformer chaque pensée en prière est un privilège et un don inestimable : l’inestimable privilège d’avoir accès à la force de pensée du Ciel !

N’ayez pas peur de vous en servir, et elle vous servira bien. Elle vous facilitera la vie et opérera des miracles. Une pensée peut vous donner des ailes, ou vous entraîner vers le bas, l’un ou l’autre.

Rendez vos pensées positivement productives en les convertissant en prières.

Branchez-vous sur la force de pensée du Ciel !

***

LE LIVRE DES PSAUMES

Le livre des Psaumes est plein de promesses merveilleuses et il contient de splendides prières écrites de la main du Roi David. En voici quelques-unes des plus belles, pour vous mettre l’eau à la bouche. Il est certain que vous en découvrirez bien d’autres, qui deviendront vos préférées, au fur et à mesure que vous progresserez dans la lecture de ce livre fascinant.

Psaume 1

Comment grandir et porter du fruit

**

Psaume 8

Dieu est merveilleux!

**

Psaume 19

La parole de Dieu a le pouvoir de changer les vies

**

Psaume 23

L’Éternel est mon berger

**

Psaume 27

Ma lumière et mon salut

**

Psaume 34

Louez-Le en toutes circonstances

**

Psaume 37

Ne vous inquiétez pas ! Dieu est au poste de contrôle

**

Psaume 51

Une prière de repentance

**

Psaume 91

Sa protection en période de troubles

**

Psaume 100

Un chant de louanges

**

Psaume 121

Le Seigneur nous vient en aide

***

Lorsque nous prions, n’oublions jamais que nos prières seront exaucées. Certaines sont exaucées comme nous l’avions espéré; d’autres sont exaucées différemment. Certaines sont exaucées sous la forme d’un changement qui survient en nous, d’autres sous la forme d’un changement qui survient chez un autre. Parfois, c’est en nous donnant la force de supporter les épreuves que Dieu exauce nos prières, et parfois c’est en nous soustrayant à l’épreuve. Parfois, elles sont exaucées immédiatement, parfois, elles le sont des années plus tard. Enfin, certaines prières doivent attendre l’éternité pour être exaucées.

***

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post