La foi comme une graine de moutarde

La foi est tellement essentielle à la vie d’un chrétien que la Bible nous dit que sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu. [1]

Pourtant, la foi est un formidable cadeau de Dieu. [2]

Le Christ disait à ses disciples que s’ils avaient ne serait-ce qu’un peu de foi, de la taille d’une graine de moutarde, ils pourraient déplacer des montagnes. Alors, que signifie avoir de la foi comme une graine de moutarde ?

L’expression de la foi comme une graine de moutarde apparaît deux fois dans la Bible. D’abord, en Matthieu 17.14–20, nous voyons les disciples du Christ incapables d’expulser un démon d’un jeune garçon, alors même que Jésus leur avait préalablement donné l’autorité de le faire. [3]

Lorsqu’ils demandèrent à Jésus pourquoi ils n’avaient pas réussi à expulser le démon, le Maître leur répondit :

Parce que vous n’avez que peu de foi. Vraiment, Je vous l’assure, si vous aviez de la foi, même si elle n’était pas plus grosse qu’une graine de moutarde, vous pourriez commander à cette montagne : ‘Déplace-toi d’ici jusque là-bas’, et elle le ferait. Rien ne vous serait impossible[4]

Ensuite, en Luc 17.6, Jésus dit à ses disciples :

Si vraiment vous aviez la foi, même aussi petite qu’une graine de moutarde, vous pourriez commander à ce mûrier-là : ‘Arrache tes racines du sol et va te planter dans la mer,’ et il vous obéirait.

Dans l’exemple la minuscule graine de moutarde, Jésus emploie une métaphore pour décrire l’extraordinaire puissance de Dieu qui se libère dans la vie de ceux qui ont vraiment la foi.

Nous savons qu’il ne faut pas prendre à la lettre cette phrase qui parle de déplacer des montagnes et déraciner des arbres. La clé qui permet de comprendre ces passages se trouve dans la nature de la foi, laquelle est un don de Dieu.

Le pouvoir de la foi est le reflet de la nature omnipotente de Dieu qui accorde la foi à ses enfants.

La graine de moutarde est une des plus petites graines qu’on puisse trouver au Moyen-Orient, donc on peut logiquement en conclure que la mesure de foi nécessaire à la réalisation de grandes choses est très petite. Comme dans la parabole de la graine de moutarde [5], Jésus emploie le procédé rhétorique de l’hyperbole pour faire valoir qu’un peu c’est beaucoup quand il s’agit de Dieu.

Dans la parabole, la graine de moutarde grandit jusqu’à devenir un arbre, ce qui symbolise les humbles débuts du christianisme, quand les premiers disciples commencèrent à annoncer et enseigner l’Evangile.

Au cours des siècles qui suivirent, le royaume grandit jusqu’à atteindre des proportions considérables et finit par s’étendre sur toute la terre.

De la même façon, un tout petit peu de foi, à condition que ce soit de la vraie foi en Dieu, peut grandir jusqu’à atteindre des proportions gigantesques dans la vie des croyants, et s’étendre au point d’influencer toutes les personnes avec lesquelles ils sont en contact.

Il suffit de lire l’histoire de certains des grands hommes de la foi chrétienne, comme Le Livre des Martyrs de Foxe, pour voir que des exploits surhumains ont été réalisés par des personnes dont la foi n’était, au début, pas plus grosse qu’une graine de moutarde.

gotquestions.org

***

Le potentiel d’une graine

Malheureusement, la plupart des traductions modernes de l’Evangile traduisent ce passage par de la foi pas plus grosse, ou aussi petite, qu’une graine de moutarde, mais en fait, la Bible dit que le royaume de Dieu et la foi sont comme une graine de moutarde.

La petite taille d’une graine de moutarde n’est qu’une caractéristique parmi d’autres, et pas nécessairement la plus importante.

La moutarde est une plante à croissance annuelle rapide qui peut atteindre plusieurs mètres de hauteur en à peine quelques mois. C’était la plus petite graine que les Juifs plantaient dans leur jardin ; c’est pourquoi on l’appelait la plus petite des semences. Mais une fois qu’elle avait poussé, elle devenait la plus grande plante de leur jardin.

Le grain de moutarde est l’illustration parfaite du formidable potentiel d’une semence. Au début, c’est une petite chose minuscule et insignifiante, mais très vite, la semence grandit pour devenir quelque chose de bénéfique pour les autres.

Voyons maintenant certaines caractéristiques des graines, outre le fait qu’elles sont toutes petites.

Une semence ne sert à rien tant qu’on ne l’a pas plantée. Jésus semblait dire que c’est en parlant que nous plantons notre foi :

Si vous aviez de la foi comme une graine de moutarde, vous diriez ….

Donc, pour avoir de la foi comme une graine de moutarde, il faut prononcer des paroles. Notre meilleure option est de dire ce que Dieu a dit dans sa Parole.

Une graine est même capable de faire bouger des roches ou d’autres obstacles, mais ce n’est pas un processus instantané.

Une graine ne déplace pas des obstacles par une explosion, mais par une expansion continuelle de sa croissance qui la fait exercer une pression constante vers l’extérieur et vers le haut.

Au fur et à mesure que la semence se transforme en plante, elle puise sa nourriture de sa source, et continue ainsi à croître et à se fortifier en repoussant les obstacles hors de son chemin.

Aucune semence n’est jamais affectée par l’action d’autres semences. Même si d’autres graines meurent, elle continue inlassablement son œuvre.

Les semences sont persévérantes, elles n’abandonnent jamais. Seule la mort peut stopper leur croissance et leur production de fruit.

C’est sans doute la caractéristique la plus importante d’une graine de moutarde : elle n’abandonne jamais !

Un extrait de adevotion.org

***

Comment faire pour avoir de la foi comme une graine de moutarde

Jésus prend l’exemple d’une graine de moutarde pour illustrer le genre de foi que nous devrions avoir, car la petite graine de moutarde grandit pour devenir quelque chose de beaucoup beaucoup plus grand que sa taille originale. Autrement dit, notre foi est destinée à croître … énormément.

Initialement, notre introduction au concept de la foi est petite. C’est une foi qui naît et se développe en entendant et en croyant la Parole de Dieu.

Mais par la suite, le seul moyen pour que notre foi grandisse, c’est de nous en servir. ….

Une foi comme une graine de moutarde qui ne se contente pas de rester petite, mais qui s’enterre dans le sol de la Parole de Dieu pour s’y enraciner et qui ne cesse de croître, encore et encore…..

Darla Noble

***

Une graine de moutarde qui déplace des montagnes

La Bible regorge d’exemples illustrant l’importance des petites choses.

Une petite pierre a fait tomber un géant ;

Une petite coupe de cheveux a failli causer la perte du royaume ;

Un petit repas a coûté la vie à un prophète ;

Une petite mangeoire a changé la destinée de toute l’humanité ;

Un petit arrangement a provoqué la mort du Sauveur.

Je me demande combien de montagnes n’ont pas été déplacées faute d’avoir eu cette petite graine de foi !

La Bible nous dit :

De ne pas mépriser le jour des petits commencements. [6] même un seul talent ;

Cinq pains et deux petits poisons ;

Une mauvaise décision dans le Jardin d’Eden ;

Un petit bateau dans un déluge planétaire ;

Une petite tour de Babel, qui provoqua une confusion mondiale jusqu’à nos jours et d’innombrables guerres entre les nations de la terre ;

Une petite promesse faite à Abraham, qui fit tomber des bénédictions sur le monde entier ;

Un petit homme sur une montagne, qui transmit les lois morales de Dieu à toute la terre ;

Un petit garçon dans une bergerie, qui devint roi et contribua à changer le cours de l’histoire ;

Une petite mesure de farine et quelques gouttes d’huile, mélangées à de l’obéissance, qui permirent au prophète de Dieu, à son hôtesse et à son fils de survivre durant trois années de famine.

L’histoire abonde en exemples soulignant l’importance des petites choses, les bonnes comme les mauvaises. Ils sont innombrables.

Des petites gouttes d’eau et des petits grains de sable qui font un immense océan et une terre magnifique.

Et même une petite foi, pas plus grosse qu’une graine de moutarde, peut déplacer des montagnes.

N’allez pas croire que parce qu’il y a tant de ténèbres, cela ne sert à rien d’avoir ne serait-ce qu’un petit peu de lumière !

Quand il fait très noir, on peut voir la lueur d’une petite bougie à plus d’un kilomètre de distance.

 

[1] Hébreux 11.6.

[2] Ephésiens 2.8–9.

[3] Matthieu 10.1.

[4] Matthieu 17.14–20 BDS.

[5] Matthieu 13.31–32.

[6] Zacharie 4.10 BDS.

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post