2016-05-12_231447La favorite d’Hitler serait-elle une agente de Staline?

En automne 1945, les journaux occidentaux ont tiré des
manchettes à sensation « L’espionne qui avait possédé
Hitler ».

Les journalistes se délectaient des rumeurs sur les
liens avec le renseignement soviétique de l’actrice
favorite d’Hitler Olga Tchekhova.

Cette femme, star du cinéma allemand qui avait immigré
en Allemagne de la Russie en pleine révolution, était
entourée de bien des énigmes et mystères dont beaucoup
restent toujours non élucidés.

Née Knipper, Olga Tchekhova a vu le jour en 1897. Dès
le plus jeune âge, la fillette impressionnait tout le
monde par sa beauté, son intelligence et ses ambitions.

Olga avait reçu le nom sous lequel elle est entrée
dans l’histoire en épousant le comédien Mikhaïl
Tchekhov.

Elle connaissait bien son oncle, le célèbre écrivain
et auteur dramatique Anton Tchekhov qui l’avait aidée
à entrer à l’école-studio du Théâtre d’Art de Moscou.

Olga avait pour professeur le grand metteur en scène
Constantin Stanislavski.

Le talent de la jeune comédienne s’est épanoui grâce à
cette ambiance. Par contre, elle avait échoué dans sa
vie conjugale et les époux Tchekhov se sont séparés
après la naissance de leur fille.

Une révolution suivie de guerre civile avait bientôt
éclaté en Russie et Olga a émigré en Allemagne en 1920.
Ainsi a commencé sa nouvelle vie dans un pays étranger.

L’actrice jouait dans de petits théâtres misérables.
Elle acceptait tous les rôles pour se doter des moyens
de ses ambitions.

Sa persévérance s’est avérée payante et les grands
producteurs ont fini par la remarquer. Le rêve d’Olga
s’est réalisé au début des années 1930.

Elle a tourné dans plus d’une centaine de films et est
devenue une star. Certains rôles de Tchekhova sont
devenus le classique du cinéma mondial.

Installés au pouvoir en 1933, Hitler et le ministre de
la propagande Goebbels ont invité l’actrice à une
réception officielle.

La belle Olga a charmé les leaders nazis si bien que
désormais le Führer l’invitait à tous les grands
événements officiels. Hitler et les hommes de son
entourage assistaient à toutes les premières avec
la participation de Tchekhova.

Le nom de la star russe qui retentissait en Allemagne
ouvrait toutes les portes. Une femme aussi influente
qui avait accès direct à Hitler et aux autres dirigeants
du « 3e Reich » se devait d’intéresser le renseignement
soviétique.

Le général Pavel Soudoplatov, éminent maître-espion
soviétique, écrivait dans ses mémoires qu’Olga Tchekhova
était une agente soviétique.

Il affirmait qu’en 1942 les services secrets soviétiques
élaboraient un plan d’attentat contre Hitler dans lequel
l’actrice était appelée à jouer un rôle important.

Profitant de son intimité avec Hitler, elle devait
infiltrer des agents soviétiques dans son entourage mais
Staline fait marche arrière au dernier moment.

Il n’existe aucune preuve documentaire de la version de
Soudoplatov mais l’étrange histoire qui est arrivée en
1945 à Olga Tchekhova rend plausible l’opinion du général.

Au printemps 1945, la guerre était à la porte de Berlin
et le 3e Reich d’Adolf Hitler vivait ses derniers jours.

Le 27 avril des agents des services secrets russes ont
fait leur apparition dans la maison de Tchekhova. Ils
l’ont mise dans l’avion et l’ont emmenée à Moscou où ils
l’ont installée dans un appartement de location. Deux
mois plus tard, les mêmes hommes ont ramené Olga à Berlin
et lui ont laissé quartier libre.

Comment expliquer cet étrange voyage ? Les dirigeants
soviétiques étaient au courant de l’amitié qui liait
Tchekhova à Hitler et c’était assez pour la considérer
comme élément ennemi.

Or, on sait que sous Staline, on ne prenait pas les
gants avec les ennemis. Tchekhova écrivait elle-même
dans ses mémoires qu’à Moscou les responsables des
services secrets soviétiques menaient avec elle des
conversations mondaines à propos
« de la littérature, du théâtre et de la musique ».

Ils s’intéressaient à ses impressions sur les leaders
nazis. Or, ils avaient tout le loisir de lui en parler
à Berlin.

De l’avis du général Soudoplatov, l’agente Tchekhova
avait remis à Moscou une information secrète et reçu
les nouvelles instructions.

La rumeur courait en 1945 que Staline avait ordonné de
décorer Tchekhova de l’ordre Lénine pour les services
rendus à l’Union Soviétique.

C’est justement après cela que la presse européenne
publiait les manchettes à sensation. L’actrice faisait
de son mieux pour les démentir mais tous ne lui
faisaient pas confiance.

Après la visite mystérieuse à Moscou, Olga Tchekhova a
quitté Berlin pour s’installer en Allemagne de l’Ouest.

Elle continuait à tourner dans les films et a fondé à
Munch la société « Produits de beauté Olga Tchekhova ».

Sa vie tumultueuse et éclatante a pris fin en 1980.

Olga Tchekhova a toujours été au foyer d’attention mais
n’en est pas moins restée une des femmes les plus
énigmatiques du XXe siècle.

2016-05-12_231301

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post