Accueil Sois un ami La boîte à penser N°33 – L’histoire, c’est l’histoire !

La boîte à penser N°33 – L’histoire, c’est l’histoire !

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

L’histoire, c’est l’histoire !

Si c’est cela ce qu’est devenue l’histoire,
alors, je n’ai plus rien à faire avec elle ;
elle est devenue une étrangère pour moi.

Ces historiens modernistes passent leur
temps à démonter pièce par pièce la vraie
histoire. Ils détruisent tout ce qui est beau,
tout ce qui est noble, tout ce qui est juste,
tout ce qui a bâti notre civilisation.

La vérité dans l’histoire existe, mais
ne vous attendez pas que ces historiens
vous la disent.

J’aime beaucoup ce que la Bible dit
à la fin du livre de l’Apocalypse :
« Si quelqu’un ajoute ou ôte (à
l’histoire quelque chose), il sera tenu
pour responsable ! »

L’histoire c’est notre histoire, c’est
notre patrimoine, notre héritage que
Dieu nous a légué. Nous ne voulons
pas que cet héritage soit dilapidé par
des malotrus.

Un sport favori de nos gouvernements
c’est de refaire l’histoire, de changer
l’histoire comme il leur plaît.

Qu’apprend-on sur les bancs d’école
aujourd’hui ? Que le bien et le mal
n’hésitent pas. Qu’il n’y a pas de gens
vraiment bons ou mauvais. Que tout
est relatif à chacun, et que chacun a
le droit de penser différemment des
uns des autres.

L’histoire moderne d’aujourd’hui,
nous enseigne qu’il n’y a pas de
Dieu, alors il n’y a pas de règles,
il n’y a plus cette notion du bien
et du mal. Chacun agit selon sa
propre conscience (mais
faudrait-il que l’homme de ce
siècle en ait une !)

Parlez-moi de génocide d’idées
dans l’histoire : suppression de
la prière dans les écoles, nos
universités, nos tribunaux.
Bannissement de la Bible et de
la Morale dans l’enseignement.
Interdiction de démontrer sa foi
sous quelques formes que cela
soit.

L’histoire des hommes s’est
enrichi d’un nouveau mot :
la laïcité ; ce qui veut dire en
langage clair « on ne veut plus
que Dieu dirige nos affaires ! »

En ôtant la Bible des étagères
de nos bibliothèques et de nos
universités, nous avons ôté la
vraie connaissance à nos
nouvelles générations. Nous
avons oublié l’exhortation
que la Bible nous adresse :

“Quiconque entend mes paroles et
les met en pratique, je le comparerai
à un homme prudent qui a bâti sa
maison sur le roc; et la pluie est
tombée, et les torrents sont venus,
et les vents ont soufflé et ont donné
contre cette maison; et elle n’est pas
tombée, car elle avait été fondée sur
le roc. 
Et quiconque entend mes paroles, et
ne les met pas en pratique, sera
comparé à un homme insensé qui a
bâti sa maison sur le sable; et la pluie
est tombée, et les torrents sont venus,
et les vents ont soufflé et ont battu
cette maison, et elle est tombée, et sa
chute a été grande” 

il y a eu tous ces différents Empires
mondiaux, le Moyen Age, la
Renaissance, le siècle des lumières,
la révolution industrielle, les temps
modernes…
mais le livre de l’aventure humaine
va bientôt se refermer.
Qu’est-ce que l’histoire a enseigné
aux hommes ?

L’histoire est basée sur des absolus,
des faits réels qui sont vraiment
arrivés. L’histoire est scellée à
tout jamais dans les annales du Ciel.
Changer sa nature, la vraie valeur
des choses, c’est altérer sa vérité.

Si vous êtes un féru d’histoire,
Vous devriez être un féru de la
vérité aussi. Parce que l’une ne va
pas sans l’autre, elles vont de pair.

Patrick Etienne

***************************

Rousseau (1712-1778)
Thucydide est à mon gré le
vrai modèle des historiens.
Il rapporte les faits sans les
juger, mais il n’omet aucune
des circonstances propres à
nous en faire juger
nous-mêmes. Il met tout ce
qu’il raconte sous les yeux
du lecteur; loin de
s’interposer entre les
événements et les lecteurs,
il se dérobe; on ne croit plus
lire, on croit voir.
L’Emile, Livre, IV. (1762)

Alexis de Tocqueville
(1805 – 1859)
L’histoire est une galerie
de tableaux où il y a peu
d’originaux et beaucoup
de copies.

Ernest Renan
Le talent de l’historien
consiste à faire un
ensemble vrai avec des
traits qui ne sont vrais
qu’à demi.

Charles Régismanset
(Nouvelles contradictions
1939)
Une erreur qui plaît au plus
grand nombre n’est pas loin
de devenir une vérité.

Silvio Pellico
Des devoirs des hommes
(1834)
Le premier de nos devoirs,
c’est d’aimer la vérité et
d’avoir foi en elle.

*********************

L’histoire, c’est l’histoire!
Chaque fois qu’on dit un
mensonge sur l’histoire,
on la viole !

Patrick Etienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message