Mon nouveau dictionnaire commenté

(Ecrit par Patrick Etienne)

Vu la nouvelle conjoncture de notre société,
j’ai pensé qu’il fallait repenser la définition
de certains mots et de certains termes. Bien
sûr, je ne crois pas que nos chers
académiciens seront d’accord avec mes
définitions, ainsi que certains d’entre vous.
Mais il fallait oser, et je l’ai fait…

Laïcité : Une façon très diplomatique de
nos dirigeants pour foutre Dieu à la porte
et fermer les portes du Ciel à nos enfants.

Paix : « Si vis pacem ; para bellum » « Si tu
veux la paix, prépare la guerre » en français)
Mais j’ai bien peur qu’avec tous les moyens
modernes que nous possédons, il ne reste
plus grande chose après pour faire la paix.

Tolérance : C’est d’accepter que l’autre
soit différent de soi ; mais surtout, ne
t’avise pas de penser différemment de moi.

Liberté : Quelqu’un a dit : « Ma liberté
commence là, où la tienne finit » Oui, mais
ce qui est bon à savoir, où commence la
tienne ?

Droit International : Fermer les yeux
quand c’est nécessaire ; les ouvrir quand
c’est l’heure de la paye.

O.N.U : Une organisation moraliste du
monde qui ne sert pas à grand-chose.

666 : Un tatouage très à la mode à porter
de nos jours.

La fin du monde : nous avons que
l’embarras du choix. Le couard meurt
mille morts ; le courageux, une seule.

Les extraterrestres : On n’a pas
besoin d’aller très loin pour en voir
quelques-uns. Il suffit de lever nos
yeux et de regarder nos politiciens.

Egalité pour tous : Tant qu’il y
aura des nations qui pensent qu’ils
sont meilleures que les autres, il n’y
aura pas vraiment de paix sur Terre.

La religion : Est-ce que cela veut
dire aussi tous ceux qui croient en
l’évolution et la science ; l’argent et
le pouvoir ; moi d’abord et mes petits
plaisirs… Parce que tous demandent
une certaine dose de foi pour y croire.

L’éducation : Ce mot vient du verbe
« éduquer », qui est un verbe d’action
qui veut dire montrer par l’exemple.
On réalise pourquoi nos enfants sont
de moins en moins éduqués.

Médecine : Nos scientifiques ont fait
de grands progrès et de grands pas pour
créer un homme parfait ; un homme
dénué de tous sentiments !

Démocratie : c’est la pire forme de
dictature qu’il existe dans le monde ;
parce que les gens perdent leur liberté
tout en pensant qu’ils sont encore libres.

Egalité : dans ce monde, le seul
endroit où vous trouverez que tout
le monde est vraiment égaux, c’est
dans la tombe.

Pouvoir : aujourd’hui, ce n’est plus
nécessaire d’entamer des guerres
coûteuses et destructives, il suffit
de dire les bons mensonges pour
renverser les pouvoirs en place :
média, propagande et campagne
de calomnies sont les armes
absolues !

Amour : un mot dépassé qui
voulait dire : donner, partager, offrir…
De nos jours, il a un sens plus
personnel et moins profond,
« Moi d’abord ! »

Nationaliste : définition actuelle ;
personne raciste, extrémiste et
dangereuse. Qui refuse de s’intégrer
dans le communautarisme ; contraire
aux droits de l’homme.

Droits de l’homme : institution
qui défend les globalistes et les
mondialistes ; qui s’opposent à la
surpopulation mondiale ; et tous
ceux qui refusent le Nouvel Ordre
Mondial.

Big Brother : façon intelligente
de nous dénuder de tous nos droits
et de nous ôter toutes nos libertés.
« Bien sûr, c’est pour notre bien ! »

« Statu Quo » : désigne des
personnes responsables de notre
société qui essaient de maintenir
l’ordre et la bienséance. Qui
s’oppose à tous courants
contraires qui pourraient faire
des vagues.

Marginaux : personnes qui
refusent de se conformer au
« Statu Quo » établi pour le
bien de tous.
Qui ont des paroles subversives,
menaçant l’ordre social.

Droit International : qui
s’applique pour certains pays,
dans certaines situations.
Il vous suffit d’avoir les bons
alliés, la puissance militaire et
le contrôle des finances d’une
bonne partie du monde pour
l’ignorer et passer outre…

O.N.G : organisation non
gouvernementale (faux), à but
non lucratif (faux), d’intérêt
public (faux), qui ne relève
pas de l’état (faux), ni
d’institutions internationales
(faux) Les ONG n’ont pas le
statut de sujet de droit
international (faux)
Si vous croyez autrement,
vous avez besoin de suivre
les nouvelles internationales
et d’ouvrir vos yeux ; ne soyez
pas la dinde farcie qu’on va
servir sur la table des médias
occidentaux !

***
Je pense que je vais m’arrêter
là pour le moment ; j’en ai
pas mal dit déjà.
C’est une chose ce que les
médias nous disent et nous
rabâche sans arrêt.
Il n’y a pas grand-chose que
nous pouvons faire pour
arrêter ce déluge de propagande,
mais nous avons une volonté,
le pouvoir de choisir entre
la vérité et le mensonge.
Le pouvoir de remettre les
choses à leurs bonnes places.
Cette liberté, personne ne peut
vous l’ôter, elle vous appartient,
elle est vôtre.
Ne la gaspillez pas inutilement
en avalant toutes ces pilules des
mensonges des médias.

Et vous connaîtrez la vérité,
et la liberté vous rendra libre!

**************************

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post