Le Sage et le sage !

Dans l’héritage de nos pères, je dirais
même de nos aïeux, c’étaient des mots
qu’on n’employer pas à la légère, ils
avaient un sens bien défini, une valeur
sûre, reconnue et fière de porter.

« Chez les vieillards est la sagesse, et
dans beaucoup de jours l’intelligence. »
(Job 12:12)

Mais cette sagesse et cette intelligence
que sont-ils devenus ? De nos jours,
nous avons perdu leurs sens, leurs
vraies valeurs, leurs raisons d’exister.

« Tout homme avisé agit avec
connaissance, mais le sot fait étalage
de sa folie. » (Proverbes 13:16)

Dans notre société moderne, hautement
éduquée et informatisée, où la
connaissance est au bout des doigts sur
un clavier d’ordi, les gens ne pensent plus,
ils accumulent des chiffres, des nombres,
des figures. Ils remplissent leurs cerveaux
d’un tas de faits et d’idées sans vraiment
se poser des questions.

« Moi, la sagesse, je demeure avec la
prudence, et je trouve la connaissance
[qui vient] de la réflexion. »
(Proverbes 8:12)

La connaissance sans la sagesse est
dépourvu de sens ; qui elle-même n’est
que du vent sans la vraie explication de
la vie.

Croyez-moi sur parole, vous pouvez êtes
très éduqués et complètement stupide et
idiot en même temps !

Cette preuve vous la trouverez dans le
plus ancien livre de sagesse ; la Bible
elle-même.

Mais les hommes, quelques années
auparavant, se sont tournés vers une autre
connaissance, la sagesse des gourous et
des sages orientaux.

Ils ont convaincu leurs nouveaux adeptes,
qu’ils pouvaient découvrir eux-mêmes
cette nouvelle sagesse, qui était enfui au
fond d’eux-mêmes, et que grâce à la
méditation et de grands efforts, parvenir
à la perfection sans l’aide de Dieu.

« Le sage répondra-t-il avec une
connaissance [qui n’est que] du vent,
et gonflera-t-il sa poitrine du vent
d’Orient, » (Job 15:2)

N’est-ce pas là, la première erreur de nos
deux premiers ancêtres quand ils ont été
séduit par cette connaissance qui semblait
bonne à leurs propres yeux ?

Ici, le mot-clé est « séduit », et le mot
qui s’accorde très bien avec, est le mot
« déception »

mais qu’elle est donc cette connaissance
que la Bible parle autant, ainsi que de ses
deux compagnes inséparables,
« l’intelligence » et « la sagesse »

« Mais la sagesse, d’où vient-elle ? » Et
où est le lieu de l’intelligence ? (Job 28:12)

Réponse :

« Et il dit à l’homme : voici, la crainte de
Dieu, c’est là la sagesse, et se retirer du
mal est l’intelligence. » (Job 28:28)

Résultat :

« La bouche du juste profère la sagesse,
et sa langue parle la droiture »
(Psaumes 37:30)

« Ma bouche dira des paroles de sagesse,
et la méditation de mon cœur sera [pleine]
d’intelligence » (Psaumes 49:3)

« Voici, tu veux la vérité dans l’homme
intérieur, et tu me feras comprendre la
sagesse dans le secret [de mon cœur]. »
(Psaumes 51:6)

« Bienheureux l’homme qui trouve
la sagesse, et l’homme qui obtient
l’intelligence ! » ( Proverbes 3:13)

La Bible est pleine de ce sujet. Sa
définition de la vraie connaissance,
de la sagesse et de l’intelligence est
très claire dans ses pages.

Avant que la laïcité apparaisse, ses
vertus existaient dans nos Cours de
justice, ainsi que dans nos écoles.
Ces valeurs étaient respectées, et
enseignées à nos jeunes enfants dès
leur plus jeune âge.

Mais où est le sage aujourd’hui, le
disputeur de ce siècle ? La folie
n’a-t-elle pas remplacé le bon sens ;
le mensonge effacé ce qui rendait
un homme droit ?

Comment les hommes se sont-ils si
éloignés de la vérité pour vivre dans
une société si inhumaine, où la raison
et le bon sens sont devenu des
étrangers dans leurs vies.

Pourtant, la réponse est là, si simple,
Si seulement chacun d’entre nous
retournait aux simples enseignements
de ce que la Bible enseigne :

« Aimer Dieu de tout son cœur et
aimer son prochain comme soi-même »

Patrick Etienne

************

L’amour et la foi sont les seules valeurs
qui donne un sens à la vie.

Nombreux, de nos jours, sont ceux qui
ne savent que croire: ils ignorent d’où ils
viennent et où ils vont, ils ignorent qui ils
sont. Ils sont dans la confusion la plus
totale! Et cela, parce qu’ils ont perdu
contact avec le seul système de référence
qui tienne, à savoir Dieu, et son explication
de la vie, qu’on trouve dans la Bible! Ils
ont perdu la foi en Dieu et, par conséquent,
la foi en l’amour, en la vie, en leurs
semblables et en tout le reste !
La seule façon de revenir à une santé
mentale normale, c’est de retourner aux
fondations fondamentales de la vie ;
remettre Dieu dans sa vraie place, c’est
à dire dans notre cœur, qui est son vrai
temple, et laisser son amour régner dans
notre cœur !

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post