LA BEAUTÉ DU CRÉPUSCULE (Part 3)

Parlons d’amour.
Mon amour pour toi est inconditionnel. Même si tu as l’impression d’être mauvais, même si tu ne vois rien en toi qui soit digne d’être aimé, Je t’aime quand même. Je t’aime parce que tu es toi, parce que Je t’ai créé. Je connais tes faiblesses, et Je vois toutes tes erreurs et tes insuffisances, mais cela ne M’empêche nullement de t’aimer. Quand tu regrettes tes fautes et que tu Me demandes pardon, cela Me fait t’aimer encore davantage. Et Je suis toujours prêt à te pardonner.
Lorsque tu regardes dans les yeux rieurs d’un enfant, tu perçois un peu du Ciel. Quand tu admires le soleil qui tranquillement se couche à l’horizon, tu ressens la présence vivante de Mon amour. Lorsqu’un être cher te tend la main pour t’aider, c’est Moi à travers lui qui te touche avec Mon amour. Si tu es attentif, tu pourras voir Mon amour et Ma tendresse se manifester à toi de tant de manières différentes.
***
Les plans que J’ai pour toi sont parfaits ; Mon amour pour toi n’a pas de fin ; Ma grâce te suffit.
Les splendeurs du Ciel
Je connais tes désirs les plus secrets, Je sais ce qui va te rendre heureux, ce qui te tient le plus à cœur. Et ici au Ciel, Je t’ai préparé tout cela. Tout ce que tu désires ardemment t’y attend, et tu pourras en jouir pleinement, pour toujours. Et c’est valable pour chacun de Mes enfants. Le Ciel répondra à toutes tes attentes, et bien au-delà. Tu ne seras pas déçu. Attends seulement de voir !
Tous tes rêves se réaliseront. Toutes tes interrogations trouveront leur réponse. Toute tristesse disparaîtra à jamais. Enfin tu pourras apprendre ce que tu aurais toujours voulu apprendre. Enfin tu pourras faire toutes les expériences que tu aurais toujours voulu faire. Et ce n’est que le commencement !
Tu M’appartiens pour toujours, et Je t’ai réservé une place spéciale auprès de Moi.
Lever de soleil
Il n’est pas de coucher de soleil qui ne soit suivi d’un lever de soleil, d’une splendide et magnifique aurore : telle est Ma promesse pour toi, aussi longtemps que tu vivras. Chaque fois que les ténèbres t’enveloppent, n’oublie pas que « l’aurore » est proche. Chaque fois que tu es démoralisé, que les ombres voilent ta vision, que la déception obscurcit ton chemin, que disparaît la dernière lueur d’espoir et que la froideur de la nuit te pénètre, rappelle-toi simplement que l’aurore est proche, avec toute sa vie, sa lumière glorieuse et son éclat. Et tout comme J’ai promis que le soleil se lèverait chaque matin, le soleil de Mon amour illuminera à nouveau ta vie.
Quels que soient les crépuscules de ta vie, Je ne manquerai jamais de t’apporter un plus grand espoir, un plus grand bonheur. Je te ferai traverser chaque nuit jusqu’à la lumière d’un jour meilleur.
Mon sanctuaire
Je vois tes luttes intérieures et J’entends tes appels au secours. Lorsque tu te sens seul, Je suis là. Je ressens tes peines, et J’attends que tu te tournes vers Moi dans la prière. Viens Me rejoindre dans Mon sanctuaire, ce lieu secret que nous pouvons tous deux partager. C’est là que Je redonnerai un sens à ta vie et t’insufflerai de nouvelles forces qui te permettront d’aller de l’avant.
La vie est souvent un combat, mais rien ne t’oblige à te battre tout seul. En maintes occasions, Je t’ai chargé de fardeaux qui paraissaient insupportables. Ils t’accablaient et tu te demandais pourquoi Je les avais mis là. Ce n’était pas pour te corriger ni te punir, mais plutôt pour te rapprocher de Moi. Je te connais mieux que personne ne pourra jamais te connaître, et Je t’aime plus tendrement que nul autre au monde.
Je permets les problèmes et les obstacles dans ta vie, et c’est ta réaction qui détermine s’ils te rendront meilleur ou amer. Une fois que tu auras trouvé la paix, que Moi seul peux donner, tu deviendras un instrument de Mon amour et tu pourras consoler les autres.
Bien des choses dans la vie semblent injustes, voire cruelles, mais si tu les regardes à la lumière de Ma promesse, selon laquelle « Toutes choses concourent au bien », elles prendront une tout autre signification. Cette promesse est la solution à tous les problèmes, les chagrins et les peurs.
Je t’aime, Mon enfant, et Je t’aimerai toujours. Tu as une place spéciale dans Mon cœur, une place qui n’appartient qu’à toi.
***
Tu viendras Me rejoindre à l’heure que J’ai choisie, lorsque tu auras fini ta tâche ici-bas.
C’est une des récompenses que Je réserve à ceux qui M’aiment : ils peuvent être sûrs que Je les rappellerai à Moi au moment parfait ― ni trop tôt ni trop tard.
Quelques conseils du Grand Médecin
Ne résiste pas aux changements naturels qui s’opèrent en toi en cette période de ta vie, mais accepte-les, prends les choses comme elles viennent et apprends à aimer ton nouveau rythme de vie. Si tu résistes, tu risques de miner ta santé et de gâcher ton bonheur.
Demeure actif, mais ne cherche pas à faire plus que tu n’en es capable. Ne te pousse pas au-delà de tes forces. Accorde-toi des moments de repos ; laisse les autres faire les tâches ardues et pénibles. Plus facile à dire qu’à faire, me diras-tu, quand on a l’habitude d’être indépendant, quand on a toujours été costaud, infatigable. Il est difficile de s’effacer et de ralentir mais, tôt ou tard, il le faut bien.
Chaque jour, autant que possible, fais de l’exercice physique, de préférence au grand air. Cela t’aidera à rester en forme et à mieux dormir, tout en te redonnant le plein d’énergie. Le seul fait de maintenir une certaine activité aura sur toi un effet bénéfique, tant sur le plan physique que mental. Cela te stimulera moralement et améliorera ta santé générale. Si tu ne suis pas Mes simples règles de santé, ou que tu ne respectes pas les nouvelles limites et les besoins changeants de ton corps, tu peux t’attendre à des problèmes. Mais si tu fais de l’exercice, si tu manges de façon équilibrée, si tu dors suffisamment et que tu Me remets tes soucis, tu peux Me faire confiance : Je ferai le reste.
 Complètement dépassé ?
Ne t’en fais pas si tu n’arrives pas à suivre les derniers développements de la technologie, ou si tu ne comprends pas ce qui passionne les jeunes d’aujourd’hui. Tu n’as aucune raison de te sentir dépassé, comme si tu n’étais pas « branché ». Car, vois-tu, ce qui compte, c’est que tu sois branché sur Moi. Tout le reste, tout ce que les gens recherchent dans leur quête de bonheur et d’épanouissement, n’est que faux-semblant. Cela va les intéresser l’espace d’un moment mais, au bout du compte, il ne leur restera que des désillusions et un sentiment de vide à l’intérieur.
Seul Mon amour peut satisfaire le cœur. Si tu as Mon amour, tu as ce dont les autres ont le plus besoin, ce qu’ils recherchent, même sans le savoir.
Beaucoup de gens se trouvent encouragés à ton contact, en raison de ta gentillesse. Continue de partager avec eux Mon amour, en leur remontant le moral, en faisant preuve de sympathie et de compréhension à leur égard.
Le Phare
Ma Parole est comme le faisceau lumineux d’un phare qui éclaire les ténèbres. Et toi, tu es comme un capitaine dirigeant son navire sur une mer obscure. Sans lumière, tu ne peux pas voir la côte, et ton bateau risque fort d’aller se fracasser contre les rochers.
Mais parce que Je t’aime, Je t’envoie Mes Paroles, comme un énorme faisceau de lumière balayant les eaux sombres de l’océan à ta recherche. Ma lumière fait apparaître les récifs dangereux du rivage, et elle te montre le chemin à suivre pour parvenir au port sain et sauf. C’est pour toi que J’ai construit ce phare, parce que Je t’aime.
Va chercher auprès de Ma Parole la lumière et les conseils dont tu as besoin : c’est ainsi que tu parviendras à bon port.
Qu’est-ce que l’amour ?
L’amour se soucie du bien des autres. L’amour fait un effort dans leur direction. L’amour sait se taire quand il le faut. L’amour trouve le temps, même dans une journée bien chargée, d’adresser des paroles d’encouragement. L’amour n’hésite pas à donner un coup de main, même lorsqu’il est fatigué.
L’amour, c’est Moi ─ Jésus ─ et Je suis toujours là pour toi. Tends-Moi la main quand tu en as besoin, et Je te répondrai présent. Je suis là pour t’aider, de quelque manière que ce soit.
Je t’aime d’un amour qui ne se lasse jamais, qui n’abandonne jamais. Tu es Mon ami, et comme des amis qui sont toujours disponibles l’un pour l’autre, Je suis là pour toi. Prends-Moi pour confident, fais de Moi ton ami le plus intime, et Je te ferai grandir dans la connaissance de l’amour, Je t’enseignerai comment cet amour fonctionne, et Je t’apprendrai à le donner aux autres.
***
Mon amour est présent dans la beauté de l’arc-en-ciel, mais sache qu’il est tout aussi présent dans la pluie de l’affliction.
Fais-le pour Moi
Partage-Moi avec les autres, partage Mon amour : tu ne peux rien faire de mieux. Il n’y a rien de plus durable, rien qui n’accomplisse autant de bien. Et ce n’est pas si difficile que ça, même si jusqu’à présent, tu n’as pas vraiment essayé de le faire.
Lors d’une promenade, tu peux t’asseoir sur un banc et engager la conversation avec un étranger : ce sera l’occasion pour toi de partager Mon amour avec lui et de l’encourager.
Si tu en as la force, tu pourrais proposer tes services comme bénévole dans un foyer de sans-abri, un hôpital, un orphelinat, une église ou une association caritative. Le fait de t’investir dans les autres peut t’apporter une nouvelle jeunesse de corps et d’esprit.
Tant de gens ont besoin de Mon amour ! Je souhaite t’utiliser tout entier : ta bouche, pour leur communiquer Mes paroles d’encouragement ; ton cœur pour ressentir leur peine et les comprendre ; tes mains pour leur montrer Mon affection ; et tes pieds pour marcher à leurs côtés. Sois donc pour eux Ma bouche, Mon cœur, Mes mains et Mes pieds. Laisse-Moi me servir de toi, comme d’un instrument, pour aimer les autres.
Le dernier, le plus beau
Le dernier pas de la vie ─ celui qui t’amènera dans Mes bras ─ sera le couronnement d’un long voyage. Ce dernier pas sera le plus beau. Je serai là pour t’accueillir, te prendre dans Mes bras et te souhaiter la bienvenue au Ciel. Alors, toi et Moi, nous partagerons une joie totale. Comme J’ai hâte que ce jour arrive !
À ton âge, ton corps est tout bonnement fatigué, usé par le temps. Ton cœur est fatigué d’avoir autant travaillé, tes muscles sont fatigués d’avoir fait autant d’efforts, tes nerfs sont fatigués de toutes les tensions, et ainsi de suite… Mais si tu ne te sentais pas si fatigué, si tu n’avais pas toutes ces petites douleurs et ces souffrances, tu n’aurais pas envie de quitter ton vieux corps pour aller rejoindre ta demeure au Ciel. C’est une façon pour Moi de te préparer à tourner la page.
Tu n’as aucune idée des choses merveilleuses qui t’attendent là-haut. Et par-dessus tout, de l’amour que tu y trouveras : le plus pur, le plus profond, le plus riche qui soit. Un amour parfait à tous les égards. Jamais tu n’auras ressenti pareil amour, pareille plénitude. Cela dépassera tout ce que tu as connu. Quel grand jour ce sera : tu te reposeras de tes labeurs, tu seras récompensé d’avoir tant donné, tu connaîtras la joie au lieu du chagrin, et le bonheur éternel dans Mon royaume d’amour !
Nos années de tranquille intimité
Mon ami, voici venues nos années de tranquille intimité, où J’opère en toi toutes sortes de transformations silencieuses. Ce sont les années où les forces naturelles déclinent pour que s’épanouissent les forces de l’esprit. C’est un temps privilégié pour la réflexion et la méditation ─ un temps qui, enfin, n’est plus sacrifié aux impératifs de la vie active que tu as connue dans le passé.
Cette transformation te permet de te rapprocher de Moi, ton Créateur : loin d’être une punition, c’est une récompense, un privilège. Tu te plains de ta fatigue et de ton corps qui dépérit, mais Je vois plus loin : Je vois la beauté de ton esprit qui se rapproche de Moi. La vie ralentit et Je peux enfin te parler plus clairement que jamais. Je veux répondre à tes questions et guérir tes blessures. Ces moments-là font partie de Mon plan pour te préparer à la vie future.
De plus en plus proche
Parce que tu M’aimes, voici quelle sera ta récompense : tu verras qu’au fil des ans, tu te rapprocheras de Moi de plus en plus. Tu deviendras de plus en plus doux, tu auras de plus en plus d’amour. Tu ressentiras de plus en plus la paix intérieure. Ton esprit trouvera le repos.
Ton âme sera de plus en plus proche du Ciel à force d’entrevoir les splendeurs qui t’y attendent. Et maintenant, regarde vers l’horizon, tu verras la bénédiction qui t’attend. Tu connaîtras bientôt Mon amour dans toute sa plénitude. Sache que Je marcherai toujours avec toi. Puis, quand viendra l’heure, Je te prendrai par la main et nous traverserons ensemble la rivière qui sépare nos deux mondes, jusqu’au moment où tu poseras le pied sur les beaux rivages du Ciel.
Oh ! quel bonheur ce sera, lorsque là-haut nous nous étreindrons, dans la somptueuse demeure que Je t’ai préparée ! De nombreuses récompenses t’y attendent, sans parler de celles que tu amasseras encore avant ton arrivée. Ce sera un grand jour, un jour merveilleux, mais cela ne veut pas dire que les jours que tu vis aujourd’hui ne sont pas merveilleux.
Alors repose-toi dans Mes bras, Mon ami, et marchons ensemble. Rapprochons-nous chaque jour un peu plus en esprit, jusqu’à ce jour où nous ne serons plus jamais séparés, où nous serons si proches l’un de l’autre que tu Me connaîtras aussi intimement que Je te connais.
Le voyage
Elle est bien longue, la route de la vie, avec tous ses détours et ses zigzags, mais Je t’aide à prendre chaque tournant et à gravir chaque montagne. À chaque pas, à chaque kilomètre parcouru, Je marche avec toi et Je veille sur toi.
Il te faut continuer sur cette route encore un peu de temps, mais la lumière qui t’attend au bout du chemin sera si belle, si chaleureuse, si généreuse, que tu te diras que chaque pas en valait grandement la peine. Je t’ai aimé dès avant la création du monde, Je t’aime aujourd’hui, et Je t’aimerai quand ton heure sera venue.
Quand tu arriveras au bout de cette route et au début d’une nouvelle, tu Me regarderas comme on regarde un vieil ami en qui on a confiance, et tu Me diras : « Je suis prêt. Veux-Tu me montrer le chemin ? » Et Je te montrerai le chemin.
***
Je me porterai toujours à ton secours. Je ne t’épargnerai pas toujours les problèmes, mais Je t’aiderai à les surmonter, et Je te donnerai la foi de continuer à avancer. C’est cette force-là que Je veux montrer aux autres par ton exemple.
Épilogue
Un grand amour transparaît tout au long de ces pages : si cet amour vous est inconnu, c’est peut-être que vous n’avez pas encore reçu Jésus, votre Sauveur. Il se tient devant vous, mais Il ne cherche pas à s’imposer. Il attend humblement que vous L’invitiez à entrer dans votre vie. Il s’adresse ainsi à vous :
« Voici : Je me tiens devant la porte et Je frappe. Si quelqu’un entend Ma voix et ouvre la porte, J’entrerai chez lui et Je dînerai avec lui et lui avec Moi » (Apocalypse 3:20, Bible du Semeur).
Vous pouvez Le recevoir à l’instant même en priant cette simple prière de tout votre cœur :
Merci Jésus d’avoir donné Ta vie pour moi, afin que je puisse avoir la vie éternelle. Pardonne-moi toutes mes fautes, et tout le mal que j’ai pu faire. Purifie-moi, et aide-moi à changer. J’ai besoin de Ton amour pour remplir mon cœur et combler ma vie. Je désire cette vie de bonheur céleste que Tu veux me donner, dès maintenant et au Ciel pour toujours. Jésus, je T’ouvre la porte de mon cœur et je Te demande d’y entrer.
Merci d’avoir entendu ma prière et d’y avoir déjà répondu. Amen.

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post