Accueil Sois un ami International dossiers à voir – Les gouvernements encouragent leurs citoyens à...

International dossiers à voir – Les gouvernements encouragent leurs citoyens à faire des réserves de nourriture.

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Les gouvernements encouragent
leurs citoyens à faire des réserves
de nourriture.

Bonjour, Ici, je vous présente deux articles très
intéressants à lire.
S.V.P. utilisez beaucoup de modération et de
sagesse en les lisant, et ne sautez pas dans des
conclusions trop hâtives.
Je publie ces articles justes comme informations,
non quelque chose qui faut prendre à la lettre.
Je pensais que cela serait bien de vous faire savoir
comment le monde bouge et comment les gens
réagissent après que différents très graves
événements sont arrivés dans nos pays.
N’oubliez pas, la plus grande préparation est du
Cœur, et un petit peu d’aide matérielle en plus…

Patrick Etienne

************

L’Allemagne encourage ses citoyens
à faire des réserves de nourriture

(Nathalie Versieux, Berlin
Publié lundi 22 août 2016)

Le gouvernement Merkel va présenter mercredi un
plan de défense civile qui rappelle la Guerre froide.
Une réaction au climat d’attaques terroristes

Deux litres d’eau par personne et par jour pour une
durée de cinq jours, des réserves de nourriture pour
dix jours, suffisamment de sources d’énergie et
d’argent liquide…

Le plan de défense civile que le gouvernement
fédéral allemand s’apprête à présenter mercredi en
conseil des ministres a des relents de Guerre froide.
Le dernier plan de ce type est resté en vigueur
jusqu’en 1989.

Objectif: «Etre autonome pendant dix 
jours»

Selon le quotidien du dimanche «Frankfurter
Allgemeine Zeitung», qui a révélé ce projet, le
document, long de 69 pages, envisage en détail les
mesures à adopter pour faire face à une catastrophe
de grande ampleur.

«La population doit pouvoir être autonome pendant
une durée de dix jours avant l’arrivée des secours»

Stipule le texte, qui rappelle la nécessité pour l’Etat
de prendre un certain nombre de mesures. Soit
d’élaborer un système d’alarme fiable à l’échelle
nationale, d’augmenter les réserves d’essence, de
vaccins, d’antibiotiques et de tablettes d’iodure de
potassium, de renforcer la sécurité des bâtiments
ou encore d’installer des zones de décontamination
devant les hôpitaux pour y soigner les blessés en
urgence.

Ce plan de catastrophe n’est pas lié aux attaques
terroristes de la fin juillet. Il est plutôt une réponse
aux attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis,
ainsi qu’aux crues dévastatrices de l’Elbe en août
2002.

«Depuis, on peut également mieux apprécier les
conséquences du réchauffement climatique»,
ajoute le quotidien «Süddeutsche Zeitung».
************

Dans ce second article, soyez prudent comment
vous allez réagir. Je l’ai écrit juste comme
information ; alors ne courrez pas dans un de ces
magasins pour acheter de la nourriture lyophilisée.
Personnellement, je ne le fais pas.
J’ai fait une petite réserve de nourriture normale,
avec des produits qui se gardent 2, 3 ans. Après,
il suffit juste de faire une rotation pour garder les
dates les plus courtes.
C’est une question de choix personnel, et c’est à
vous de décider ce que vous voulez faire !

Patrick Etienne

************


Les Français stockent
de la nourriture lyophilisée

Tétanisés par la peur de l’avenir, les Français
stockent de la nourriture en vue de faire face
à une éventuelle crise dans le pays. Le secteur
de la nourriture déshydratée est en plein boom.

Ils portent un nom, pas toujours assumé: celui
de survivalistes. Ces personnes qui cherchent
à se protéger d’une catastrophe économique
ou naturelle susceptible de les placer dans
une situation de survie.

Le phénomène, bien connu outre-Atlantique,
prend de l’ampleur en France, comme en
témoignent les nombreux
sites de conseils en survie qui émergent sur la
Toile ou encore le succès des programmes
télévisés tels que «Man vs Wild».
Cet engouement fait les affaires d’un secteur de
niche: celui de la vente de nourriture
lyophilisée ou aliments déshydratés qui se
conservent de 2 à 25 ans.

Si les consommateurs de base restent issus d’un
public «outdoor» (sportifs, militaires ou encore
ONG), les particuliers sont de plus en plus
nombreux.

«Nous avons introduit des produits d’une durée
de conservation de 10 ans et 25 ans il y a un peu
plus d’un an, sous la pression de la demande.
Nous avons vendu 85.000 de ces repas
individuels destinés au stockage sur cette
période»,

fait savoir Ariane Pehrson, fondatrice du site de
vente en ligne lyophilise.fr né il y a deux ans et
demi à Lorient, leader de la distribution de ces
produits en France.

Malgré le coût de ces aliments – entre 4,50 et
6,50 euros le repas -, ses clients n’hésitent pas
à ouvrir leur portefeuille, comme cet homme
qui a acheté pour 30.000 euros de provisions.

«À ce prix, il a pris un an de stock confortable
(petit déjeuner, plats, desserts) et un an de
stock de survie (un repas par jour)»,
précise la fondatrice du site.

«Ces produits coûtent cher car la technique
de lyophilisation est coûteuse. Mais pour les
clients, c’est un investissement. Et ils
préfèrent ces aliments aux conserves qui se
périment vite et qui ne sont pas bonnes»,
ajoute-t-elle.

«Des gens pas du tout illuminés»
Le profil de ces nouveaux acheteurs est varié:
«Des couples, des familles, des jeunes…
la grande majorité achète au cas où il y aurait
une crise grave ou une catastrophe naturelle
qui paralyserait la distribution. Ce sont des
gens pas du tout illuminés, très rationnels mais
aussi très discrets,…»,

remarque Ariane Pehrson, qui a vu ses ventes
faire un bond après la catastrophe de Fukushima.

«La France ne fait qu’entrer tardivement dans
un phénomène déjà très répandu en
Grande-Bretagne ou en Allemagne»,
explique-t-elle.
«Les Français comprennent qu’ils ne peuvent
pas toujours compter sur le système en cas de
problème.»

Pour le moment, le secteur de la nourriture de
stockage en France est difficilement chiffrable
car «c’est un marché tout neuf, très dispersé et
très discret», selon la patronne de lyophilise.fr.
Seule certitude: sa croissance est très forte.
«Les particuliers qui stockent de l’alimentaire
représentent aujourd’hui 40% de notre chiffre
d’affaires,
un nombre en constante augmentation»,
affirme la patronne de lyophilise.fr.

Sa plate-forme est actuellement la seule à
regrouper les produits de plus de 15 fournisseurs
différents, dont les très recherchés
suisse-allemand Katadyn et la filiale britannique
de l’américain Mountain House, références
mondiales de la nourriture lyophilisée très longue
durée.

«En France, nos ventes ont doublé en un an»,
assure Nathalie Joubert, responsable marketing
de Katadyn France.

«Nous avons du mal à faire face à la demande.
Les ventes augmentent de 200 à 300% chaque
année», confirme Diana Morris, responsable
chez Moutain House.

Les concurrents (Decathlon et Au Vieux
Campeur notamment) restent pour l’instant
tournés vers de la nourriture à conservation
courte durée. En attendant une concurrence
plus accrue,

Ariane Pehrson se dit «confiante» dans l’avenir.

************

Bon, je ne suis pas quelqu’un qui me prend la
tête avec tout ce qui est écrit dans les médias.
Je lis, je réfléchis, j’utilise mon bon sens, et
surtout, j’essaie de garder la tête froide et un
bon recul sur toute la propagande à travers
les médias (surtout ceux qui viennent de nos
pays occidentaux !), diffusée copieusement
pour tous ceux qui veulent l’entendre.
Il faut juste savoir lire entre les lignes, gardez
à l’esprit que ces médias font de leur mieux
pour influencer votre esprit sur leurs propres
points de vue.
N’oubliez pas, nous vivons maintenant dans
une guerre d’informations, où tout est politisé.
Triste à dire, beaucoup de ces informations
sont manipulées ou carrément des mensonges !
Alors, ne soyez pas le prochain petit chaperon
en rouge qui va se faire dévorer par le gros
méchant loup (les mondialistes !)

Patrick Etienne

************

La foi et la crainte ne peuvent pas cohabiter
ensemble. Si vous avez des craintes, cela
veut dire que vous n’avez pas la foi ;
au contraire, si vous avez la foi, vous ne
craindrez pas !

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message