Accueil Sois un ami Histoires vraies N°92 – Une histoire d’amour incroyable et l’histoire courageuse de...

Histoires vraies N°92 – Une histoire d’amour incroyable et l’histoire courageuse de Kayla !

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Une histoire d’amour incroyable !

Taylor Morris et sa compagne Danielle vivent une histoire d’amour extraordinaire et absolument unique !

Tout commence le 3 mai dernier, lorsque Taylor, envoyé en Afghanistan avec l’armée américaine, marche sur une mine anti personnelle…

En une fraction de seconde, le jeune homme de 23 ans perd ses quatre membres (ses deux jambes au niveau des genoux, son bras gauche au niveau du coude et pareil pour son bras droit)

L’explosion, le vol plané, l’atterrissage, la douleur, Taylor n’a rien oublié de tout ça. Il se souvient même avoir vu que ses membres avaient disparus !

Malgré son état plus que critique, il parvient à appeler de l’aide et à être évacué par ses coéquipiers. Les jours qui suivent, il est rapatrié aux USA pour être soigné.

Quand elle apprend cette nouvelle terrible, Danielle, sa petite amie est effondrée. Comment une chose aussi cruelle peut-elle leur arriver à eux ?

Elle raconte : « on pense que ce sont toujours les autres qui se retrouvent dans ce genre de situation, mais cette fois-ci c’était bien nos vies qui ont été touchées »

Mais malgré la peine, la colère et les cauchemars, l’amour est sorti grand vainqueur de cette épreuve ! Les deux tourtereaux s’aiment autant si ce n’est encore plus qu’avant.

La preuve, ils se sont même mariés !

A travers leur histoire, Taylor et Danielle Morris font passer un message juste magnifique.

Une fois de plus la preuve, s’il en fallait une, que l’amour n’a pas d’âge, pas de norme, pas de couleur, pas de limite, bref, qu’il est plus fort que tout.

Aujourd’hui ils sont épanouis et heureux. Bravo à eux!

****************************************************

L’histoire est celle de la courageuse Kayla…

Voici une histoire qui laisse admiratif et qui est source d’inspirations. À lire ou relire quand ça va mal dans votre vie, car il y a toujours pire que votre situation.

Moi-même j’ai admiré quelqu’un dans ma famille qui s’est battue contre la maladie avec un immense courage, et je lui avais dit suite à ses 15 opérations, c’est toi qui mérite mes médailles sportives. Il avait souri en me disant que ce n’était pas les mêmes souffrances.

À 14 ans Kayla pratiquait le football, et elle était partie pour faire une longue carrière quand au cours d’un entrainement elle s’est effondrée et elle a ressenti les orteils qui picotaient.

Le diagnostic a été terrible pour la sportive : la sclérose en plaques qui est une maladie neurologique avec atteinte du système nerveux

A l’annonce de sa maladie, elle s’est enfermée dans sa chambre et elle a dit :

«Je ne voulais personne dans ma chambre, je voulais juste être seul. Et j’étais folle. J’étais vraiment en colère. Je ne voyais pas pourquoi c’était arrivé à moi »

On a commencé à lui prescrire des médicaments pour diminuer les effets de la maladie et elle a donc été obligée d’abandonner les sports de contact.

Mais elle a eu quand même une idée apparemment folle, vouloir courir encore et encore.

Son entraineur Patrick Cromwell le dit lui-même, la course n’était pas sa grande force, mais elle lui a demandé de la pousser aussi loin qu’elle pouvait aller :

Elle a donc commencé à s’entrainer, mais comme sa maladie diminue les sensations, elle ne sent pas ses jambes.

Et puis cet automne en participant au championnat d’état en Caroline du Nord, elle a chuté au premier tour comme vous le voyez ici :

Elle s’est redressée, elle a continué la course, elle a rattrapé ses concurrentes et elle a Gagné…

Vous pouvez regarder la vidéo qui parle de Kayla, même en anglais vous pouvez comprendre.

Le plus fort est quand elle dit que quand son corps se réchauffe, ses symptômes s’aggravent. Quand elle se refroidit, elle peut sentir à nouveau ses jambes :

Mais ce n’est pas tout, car elle est maintenant une des meilleures coureuses de fond de son âge de tout le pays.

Je suis vraiment admiratif de ce courage, quoiqu’il arrive, tout le monde peut retrouver un sens à la vie.

En fait, comme je le répète souvent, on est des anges pour les autres, c’est donc aussi à nous d’aider les gens qui ont connu des difficultés, à leur redonner la joie de vivre.

Patrick commentaire :

Qu’est-ce qu’on fait quand l’extrême vous arrive ; quand la vie semble vous tourner le dos ; quand votre livre semble arriver brutalement à la fin, et qu’il semble qu’il n’y a plus un autre chapitre à écrire… Comment réagissez-vous à ce moment-là ?

Nous avons tous de grandes épreuves que nous devons surmonter dans notre vie, et la plupart du temps, nous devons y faire face tout seul.

Dans ces moments-là, la vie semble s’arrêter d’un seul coup, je dirais même le train train de notre vie. C’est un peu comme si on se retrouve devant une réalité qui nous abasourdit, qui nous paralyse.

Mais après ce bref moment de choc, la réalité refait surface, un peu comme si une infirmière vient vous réveiller pour vous expliquer votre situation, dans quel état vous vous trouvez.

La vie est là, elle nous appelle, nous interpelle… Un tas de choses trottent dans notre tête… Des décisions à prendre… Des choix à faire… Allons-nous rester là à ne rien faire, les bras croisés… Accepter ce revers du sort sans avoir notre mot à dire ?…

Ces deux histoires extraordinaires nous prouvent que la vie vaut la peine qu’on se batte pour elle. Et c’est merveilleux quand les gens refusent la défaite, de capituler devant leur sort, qu’ils décident de se battre, même si c’est la seule chose sensée à faire.

N’avez-vous jamais remarqué après une de ces terribles catastrophes, comment la vie reprend ses droits … Une naissance au milieu de ce chaos… une personne qui a miraculeusement survécu… des personnes qui donnent leur vie pour secourir les autres… une entraide extraordinaire de générosité et de bonne volonté ! C’est merveilleux !

Mes amis(es), peu importe combien le ciel est couvert d’affreux nuages noirs… Derrière cette barrière de ténèbres le soleil brille toujours, même s’il doit être caché pour un petit moment. Un tunnel a toujours une entrée et une sortie. Une terre ravagée par un incendie renaîtra toujours de ses cendres.

Nos épreuves dans la vie ne sont pas la fin de notre voyage dans ce monde… Peut-être un merveilleux recommencement, une nouvelle chance qui s’offre à nous pour faire mieux, pour devenir une meilleure personne…

Je ne sais ce que demain me réserve
Car je vis au jour le jour.
Je ne peux compter sur le soleil,
Car le ciel pourrait s’assombrir.
J’ignore presque tout
Des choses de l’avenir,
Mais je sais Qui détient demain.
Et surtout Qu’Il me tient par la main !
―Ira Stanphill

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message