Accueil Sois un ami Histoires vraies N°91 – Akiane Kramarik, jeune peintre au service du paradis

Histoires vraies N°91 – Akiane Kramarik, jeune peintre au service du paradis

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Akiane Kramarik, jeune peintre au service du paradis

Akiane Kramarik, jeune peintre prodige, est venue au monde dans l’Illinois aux États-Unis en 1994, d’une mère lituanienne et d’un père américain.

Poète et peintre autodidacte, elle déclare depuis des années recevoir des visions de Dieu et du Paradis. Certains de ses tableaux les plus emblématiques ont été réalisés à l’âge de huit ans.

Aujourd’hui âgée de 20 ans, Akiane Kramarik a grandi loin de la civilisation urbaine, une vie très isolée du monde extérieur.

Fille de parents non croyants et scolarisée à la maison avec ses frères et sœurs, la jeune fille n’a jamais eu d’éducation religieuse ou théologique : pourtant, au cours d’une nuit froide étoilée, Akiane affirme avoir été réveillée par un souffle à la fois intense mais léger, et aurait conversé avec Dieu avant de visiter le Paradis !…

Son père et sa mère sont alors restés dubitatifs quant à ces révélations, mais cette vision aura par la suite un impact profond sur sa vie.

Akiane Kramarik, jeune artiste mystique

Si aujourd’hui Akiane fait temps parler d’elle, s’est en partie grâce à la réalisation de ses magnifiques peintures. Son art serait, selon ses propos, directement inspiré de ses visions du Paradis, et de son don qui lui permettrait d’entrer en connexion avec le Divin.

Dans la vie, Akiane est une personne optimiste, et ses tableaux dégagent une incroyable sensation de sérénité. Ses réalisations sont en générales créées sur de gigantesques toiles, utilisant les meilleures couleurs vibrantes.

Selon Kramarik, ses peintures ont pour but de capter l’humanité et la splendeur de ses sujets. À certains moment, la jeune femme peint la vie, et dans d’autres, son objectif est d’offrir à la population une vision que Dieu lui a fait voir : un petit bout de Paradis…

La plupart de ses peintures représentent Dieu, les anges, le temps, ou encore la physique quantique.

Akiane estime aujourd’hui que les êtres humains ne voient qu’une fraction de ce qui existe réellement, et que les dimensions sont beaucoup plus nombreuses que nous le pensons et qu’elles se chevauchent…

Akiane Kramarik, née 9 juillet 1994 à Mount Morris, Illinois (en), dans l’Illinois, est une peintre et poète américaine. Biographie : Elle est née d’un père américain et d’une mère lituanienne, tous deux athées. Lors d’une interview réalisée par CNN alors qu’elle avait douze ans et vivait dans l’Idaho, elle déclare avoir eu des visions qui lui aurait révélé l’existence de Dieu ainsi que ses talents artistiques. Une grande partie de l’argent qu’elle gagne par la vente de ses tableaux est reversée à des œuvres de charité.

Note : Si vous voulez voir ses magnifiques peintures, allez à ces adresses :

Home

Traduction du texte : «  Avec tous ces achèvements scientifiques, nous ne savons pas, pour ainsi dire, d’où nous venons, et où nous allons. Nous connaissons encore moins la plus grande de toutes ces découvertes — l’Amour — seulement l’Amour nous aide à accepter les différences à travers notre voyage de la vie. Seulement l’Amour peut nous aider à grandir » Akiane Kramarik

************

Patrick Commentaire :

Cette jeune fille a un talent extraordinaire qui lui est donné du Ciel. Si vous aimez l’art pour ce qu’il est vraiment, vous allez apprécier ses toiles ; un pur régal !

Ce qui m’a frappé dans son témoignage, c’est qu’elle n’a aucune éducation religieuse, ses parents étant athées.

Il existe bien d’autres enfants prodiges, ayant tous des dons hors du commun, mais ce qui fait d’Akiane un être exceptionnel, c’est qu’elle donne le crédit de son talent au Ciel, à Dieu, et cela est absolument remarquable pour une jeune fille sans éducation religieuse et théologique !

Et elle ne bluffe pas quand elle dit qu’elle a cette spéciale connexion avec le Ciel et ses occupants, il suffit de regarder ses magnifiques toiles pour comprendre qu’elle n’est pas une petite fille comme les autres.

Aujourd’hui, on pourrit l’art, on le mutile, on le détruit, a un tel point, qu’a l’opposé du magnifique travail d’Akiane, les artistes modernes peignent l’Enfer lui-même et ses horreurs !

Que Dieu bénisse son petit cœur et ses petites mains si précieuses ; elle est vraiment une petite fille spéciale et extraordinaire !

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message