Ces anges qui nous entourent

Marie Monsen, missionnaire norvégienne, vivait en Chine durant les années vingt. En ce temps-là, l’anarchie y régnait partout, et l’armée chinoise était loin d’être irréprochable. Une nuit, un commandant accorda à ses soldats de piller une ville pour les dédommager de la solde qu’il leur devait depuis longtemps.

La ville en question abritait le siège de la mission où travaillait Marie, et elle s’y trouvait cette nuit-là. La rumeur indiquait que le pillage aurait lieu vers 22 heures, mais les soldats, n’y tenant plus, commencèrent dès 20 heures.

Marie et le groupe des chrétiens chinois entendirent tirer et hurler toute la nuit, mais pas un soldat ne vint frapper à leur porte.

Tout au long de la nuit pourtant, des voisins terrorisés vinrent chercher refuge auprès d’eux. Ils escaladaient les murs de l’enclos, un petit baluchon sur l’épaule, espérant sauver ainsi une partie de leurs biens au cas où les soldats raseraient leur maison.

La ville, mise à feu et à sang, était dans un état d’agitation intense.

Marie et ses amis chrétiens passèrent la nuit à accueillir leurs voisins terrifiés, à les réconforter et à partager la paix que Dieu seul peut donner. Les non-croyants de ce quartier de la ville
s’étonnaient de voir à quel point la foi chrétienne distinguait ces gens-là des autres. En effet, ils ne se souciaient pas de l’attaque qui partout faisait rage, alors qu’elle aurait pu les frapper à tout
moment.

Sous les balles qui sifflaient, Marie leur lisait la Bible et partageait avec tous les paroles de réconfort du Psaume 91:5 :

“Tu n’as plus à craindre, ni terreurs la nuit, ni flèches qui volent durant la journée”

Elle actualisait le texte, remplaçant le mot “flèche” par le mot “balle

L’écriture continue en disant que le Seigneur enverra des anges pour protéger Ses enfants.

Le lendemain matin, de nombreux habitants des environs vinrent s’enquérir de l’identité de leurs mystérieux “protecteurs

Sur le coup, Marie ne comprit pas de qui ils voulaient parler, mais à force d’entendre la même histoire, elle finit par y croire.

Tous, sans s’être consultés, affirmaient avoir aperçu trois grands guerriers étrangers perchés sur le toit de leur chapelle, un à chaque extrémité et l’autre au centre. Un quatrième personnage, assis sur le portail de l’entrée principale, avait surveillé tout à l’entour. Ceux-ci n’avaient pas bougé de la nuit et, selon tous les témoignages, ils “brillaient

Ni Marie, ni aucun de ses amis chrétiens, n’avaient pu voir les anges. Cela avait été réservé aux
gens du voisinage qui ne croyaient pas. Dieu, en effet, voulait leur montrer qu’Il veille sur tous ceux qui se confient en Lui.

Dieu vous enverra son (ou ses) ange juste au bon moment.

Ce sera peut-être un battement d’ailes que vous entendrez par-dessus votre épaule, ou quelque chose que vous penserez apercevoir du coin de l’œil. Un jour peut-être, un vieil homme se tiendra là sur votre passage, une lueur inhabituelle d’amour dans les yeux, pour vous indiquer le chemin. Ou bien tout simplement, vous vous sentirez envahi par une sensation de chaleur et de paix—l’assurance que tout va bien se passer.

Dans ce vieux monde qui va de mal en pis, le secours de ces créatures angéliques s’avérera de plus en plus nécessaire, et Dieu les enverra de plus en plus nombreuses. Le Seigneur veut que vous sachiez qu’Il vous aime et se soucie de vous, et ces anges sont une façon parmi tant d’autres de vous le prouver. Alors rappelez-vous : si vous faites confiance à Dieu et à Sa providence, des anges veilleront sur vous—votre ange ou vos anges personnels—envoyés par Dieu pour prendre soin de vous!
____________________________________________________
Quel spectacle magnifique qu’un arbre de Noël!
Mais que signifie-t-il pour moi ?
Me demandais-je en contemplant la vitrine décorée qui
s’offrait à mes yeux.
Le sapin reste toujours vert : il symbolise Jésus, qui vit
dans mon cœur, toujours fort, toujours robuste. Au cœur
de l’hiver de mes difficultés, jamais Il ne faiblit, mais Il
est constamment auprès de moi.
L’étoile tout au sommet de l’arbre nous fait penser à cette
mémorable étoile qui, il y a plus de 2 000 ans, éclaira
le chemin qui menait à l’humble demeure natale de mon
Sauveur. Elle me rappelle également qu’il faut toujours
lever les yeux ; que, même dans mes nuits les plus
sombres, une étoile brillante d’espoir ne cesse de scintiller.
Les jolies décorations et les babioles représentent toutes
les bonnes choses qui font le piment de ma vie et qui
la remplissent de plaisir. Je ne prends pas le temps
— autant que je le devrais — de remercier Dieu pour
toutes mes bénédictions, ou même pour les chagrins et
les moments difficiles qui ont fait de moi ce que je suis
aujourd’hui. La vie ne serait pas ce qu’elle est sans les
joies et les peines, les bonnes choses et les mauvaises.
Et qu’en est-il des guirlandes de lumière ? Elles me
rappellent tout ce que Dieu fait pour éclairer le chemin
de ma vie. “Ta parole est comme une lampe qui guide
tous mes pas, elle est une lumière éclairant mon chemin”
(Psaume 119:105). Je n’ai donc jamais aucune raison
de me sentir seul.
Et enfin, je ne voudrais pas oublier les cadeaux placés
sous l’arbre de Noël, qui symbolisent ce que je donne
à Jésus. C’est Son anniversaire après tout. Chaque fois
que je donne de mon cœur à quelqu’un, c’est un cadeau
pour Jésus. Et voilà ce qui fait Noël.
* * *
Les plus beaux cadeaux sont ceux qui viennent du
cœur : le temps que l’on donne, l’amitié, la compagnie,
le don de soi, le pardon et la compassion.
* * *
Le sens profond de Noël n’est pas dans les cadeaux
que vous donnez, mais dans l’amour que vous
partagez. —Amanda White
* * *
Rappelez-vous, quand vous étiez enfant : vous est-il
jamais arrivé de vouloir quelque chose si fort que vous
aviez l’impression que ça ne viendrait jamais ?
Et finalement, quand c’est venu, ce n’était pas du tout
ce que vous attendiez, mais c’était beaucoup mieux ?
Eh bien, c’est ce qu’a fait Dieu avec Noël.
Depuis l’origine des temps, les hommes ont aspiré à
quelque chose de spécial qui viendrait les rendre
heureux et combler leur vie insatisfaite.
Qui aurait jamais pensé que cela nous viendrait sous
la forme d’un petit bébé né dans une étable quelque
part dans un pays lointain ?
Mais pourtant, c’est ce qui est arrivé.
Dieu s’est penché sur chaque cœur humain qu’Il avait
créé, et tous ceux qu’Il allait créer, et Il a su exactement
comment répondre à leur attente.
Alors Il a pris une partie de Son propre cœur et Il en
a façonné la réponse parfaite. Puis, cette réponse, Il
l’a envoyée dans le monde. Et l’a appelée Jésus.
— Keith Phillips
* * *
Oh, étoile de Noël, brille de ta lumière et guide-nous
tous vers la vraie signification de Noël ! Dirige-nous
vers le Sauveur, le Prince de Paix, pour que notre cœur
puisse être rempli de paix et de bonne volonté à l’égard
de tous les hommes.
— Tr. Fountain
____________________________________________

Mais l’ange les rassura:
— N’ayez pas peur: je vous annonce une nouvelle
qui sera pour tout le peuple le sujet d’une très grande
joie. Un Sauveur vous est né aujourd’hui dans la ville
de David; c’est Lui le Messie, le Seigneur.
Et voici à quoi vous Le reconnaîtrez: vous trouverez
un nouveau-né dans ses langes et couché dans une
mangeoire — La Bible, Luc 2:10-12

 

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post