La Rançon

Lorsque les alliés libérèrent le camp
de concentration de Ravensbrück,
en Allemagne, à la fin de la Seconde
Guerre mondiale, on retrouva un
morceau de papier froissé sur lequel
un prisonnier inconnu avait griffonné
ces quelques lignes :

« Oh Seigneur, ne Te souviens pas
seulement des hommes et des femmes
de bonne volonté, mais aussi de ceux
qui furent de mauvaise volonté. Mais
ne Te souviens pas de toutes les
souffrances qu’ils nous ont infligées ;
souviens-Toi plutôt des bons fruits que
ces souffrances ont produits dans notre
vie : notre camaraderie, notre loyauté,
notre humilité, notre courage, notre
générosité, et la grandeur d’âme qui
est née de ces épreuves. Et alors,
lorsqu’ils comparaîtront devant Toi,
pardonne-leur à cause de tous ces
bons fruits que nous avons portés »

Patrick commentaire :

Aujourd’hui, je propose ce texte qui
est court, mais combien profond ;
ce qui nous fait réfléchir n’est-ce pas ?
Mais si on y pense sérieusement,
qu’elle est la grande vérité que se
cache à l’intérieur…

C’est facile d’avoir de la haine
C’est facile d’avoir de la rancune
C’est facile d’avoir de l’amertume
C’est facile de vouloir se venger
C’est facile de vouloir châtier et punir
C’est facile de condamner

Quand on vous a fait un grand tort ;
une grande injustice ; une blessure
profonde : vous pouvez choisir une
de ces options ou toutes à la fois.
Personne ne vous blâmera pour
l’avoir fait et vous en ressortirez
justifié aux yeux du monde.

Mais croyez-moi sur parole, cela ne
vous apportera pas la paix que vous
recherchez désespérément au fond
de vous-mêmes.

Il y a qu’un seul remède qui peut
vous guérir de ces blessures du
passé ; un seul chemin pour
retrouver la liberté que vous
avez perdu : « PARDONNER »

Car si vous laissez ces options
de haine prendre le dessus dans
votre vie et dans votre cœur,
sans chercher la signification
pourquoi cela vous ai arrivé,
vous aurez souffert tout cela
en vain.

On parle trop souvent de la
puissance de l’atome ; de la
fusion nucléaire ; mais il y
a une autre puissance encore
plus grande : la puissance
de l’amour et du pardon !

Si nous finissons par réaliser
et accepter que toutes ces
choses travaillent pour notre
bien, alors tout deviendra
plus clair dans notre esprit.
Nous découvrirons que ces
épreuves et ces souffrances
ont un but dans notre vie.

Mais si vous préférez croire
au hasard, et que vous
pensez qu’après tout, ils ne
sont que des fatalités de la
vie (votre karma), alors,
vous allez manquer les grandes
énigmes de la vie ; votre vie !

Pour terminer ce blog, j’aimerai
vous raconter cette petite histoire
vraie que j’aime beaucoup, et qui
montre la différence quand nous
sommes frappés par la tragédie
et les tests de la vie :

Il y a quelques années auparavant,
une flotte de pêche sortit d’un petit
port sur la côte Est de Newfoundland
au Canada. Dans l’après-midi, le
temps changea et une tempête éclata.
A la nuit tombée, pas un seul des
bateaux n’était rentré. Toute la nuit,
les épouses, les mères et les enfants
des marins scrutèrent l’horizon en
priant pour leurs bien-aimés. Pour
ajouter à l’horreur de la situation,
l’un des cottages prit feu. Comme
les hommes étaient tous en mer,
il fut impossible de sauver la maison.
A l’aube, à la grande joie de tous, la
flotte entière trouva le chemin du
petit port. Mais il y avait un visage
qui était un visage de désespoir ; la
femme du marin dont la maison
avait brûlée ! En embrassant son
mari, elle s’exclama :  Nous
sommes ruinés, notre maison et tout
ce qu’elle contenait à brûler cette
nuit ! . Mais l’homme s’écria :
Dieu merci pour cet incendie !
C’était la lumière de notre maison
en feu qui a guidé toute la flotte
jusqu’au port !

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post