Accueil Sois un ami Histoires vraies N°44 – Elle ne devrait pas être vivante aujourd’hui !

Histoires vraies N°44 – Elle ne devrait pas être vivante aujourd’hui !

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Elle ne devrait pas être vivante !

La petite Joy Loboda ne devrait pas
être vivante aujourd’hui, pourtant
elle est ; elle est revenue à la vie
miraculeusement.

Matt et Kristin Loboda de Tampa, en
Floride, avec leurs quatre jeunes enfants,
visitaient leur famille à Phoenix, en
Arizona. Soudainement, Matt s’aperçoit
que sa petite fille de 19 mois, Joy, n’est
plus auprès d’eux et qu’elle est introuvable.

« Dans mon cœur, j’ai senti que quelque
chose n’allait pas du tout. Je me suis mis
à courir à travers la propriété plusieurs fois
pour la retrouver, sans succès. C’est à ce
moment-là que j’ai entendu cette petite
voix à l’intérieur de moi qui me disait
d’aller voir où il y avait un bassin d’eau »

Rapidement, Matt s’est mis à courir dans
cette direction pour découvrir la petite
Joy flottant dans l’eau du bassin, sans vie.

Matt se jeta dans l’eau pour sortit sa petite
fille sans respiration. Lui, et son beau-frère,
commencèrent à faire un massage cardiaque
à Joy, en attendant que l’ambulance des
premiers secours arrive.

« Entre chacune respiration que je donnais
à Joy, je me suis mis à prier désespérément
pour que Dieu fasse un miracle, comme
Jésus l’avait fait en ressuscitant la petite
fille morte du chef de la synagogue.

J’était vraiment désespéré, car je pouvais
voir les lèvres de Joy devenir
complètement bleues, et ses magnifiques
yeux, grands ouverts, avec ses pupilles
qui diminuaient à vue d’œil. J’avais
désespérément besoin d’un miracle, car
je sentais la vie de ma petite fille partir »

Le sergent Ronald Bryant, un policier du
département de police de Phoenix, venait
juste d’arriver au poste, quand il reçut un
appel urgent qu’une petite fille venait de
tombée dans un bassin d’eau et qu’elle ne
respirait plus.

Il écrivit lui-même dans sa page de
Facebook :

« J’ai trouvé Joy entourée par sa famille et
des gens concernés qui l’aidait. Son papa
à côté d’elle complètement trempé qui lui
faisait un très bon massage cardiaque, ainsi
que sa maman, qui tenait la petite tête de sa
fille dans ses mains. Je n’ai jamais vu une
mère prier si désespérément pour son enfant »

Il écrivit encore :

« J’ai pris la petite Joy dans mes bras et j’ai
couru à la porte d’entrée juste au même
moment que l’équipe de secours est arrivée.
Ils ont tout de suite essayé de la réanimer.
J’avais le cœur brisé, parce que j’étais sûr
qu’elle était morte »

Avec 19 ans de service, ce n’était pas la
première fois que le sergent Bryant avait une
expérience avec la mort d’un enfant. Mais le
petit corps inanimé de Joy dans ses bras fut
une épreuve pour lui. « Je pouvais vraiment
ressentir à l’intérieur de moi qu’il n’y avait
plus rien à faire pour la petite Joy, que c’était
trop tard, qu’elle était partie »

Pendant que le policier conduisit Matt et Kristin
à l’hôpital des enfants, Matt ferma ses yeux et
pria :

« Seigneur, je sais que Joy est ta fille, mais
c’est ma fille aussi. Maintenant tu dois faire
quelque chose pour elle, parce que c’est le bon
moment pour le faire »

Dans la salle d’urgence, un docteur arriva pour
informer les Lobodas que malgré que des
pronostiques défavorables, le petit cœur de Joy
avait recommencé de battre. Les docteurs
mirent la petite Joy dans un coma médical et
sous ventilateur. Plus tard, elle put respirer par
elle-même, sans support extérieur.

Kristin écrivit dans son blogue :

« Elle est dans mes bras, essayant de prendre
mon visage, disant ‘maman’. Des pleurs de
joie coulent sur mon visage, mon cœur est
tellement remerciant pour toutes les prières
qui ont été données pour la guérison de Joy »

Plusieurs jours plus tard, Kristin a été capable de
nourrir Joy au sein pour la première fois depuis
l’accident. Bien qu’elle souffre encore par
moment, les docteurs ont décidé qu’elle pouvait
sortir des soins pédiatriques intensifs.

Aujourd’hui, la petite Joy peut sourire ; un vrai
miracle ! Sa condition s’améliore de jour en jour.

Quant le sergent Bryant eu appris que la petite
Joy était sauvé et en voie de guérison, ils fut
rempli de joie de voir ce miracle qui été arrivé,
ainsi que tous ceux qui l’avaient secouru.

************

Patrick commentaire :

Peut-être, vous pensez que c’est un cas rare et
isolé ? Pourtant la même histoire est arrivée à
des amis à moi qui vivent dans le Pas-de Calais.
Leur petite fille a réussi à passer sous la clôture
de leurs voisins et elle est tombée dans le bassin
d’eau qu’ils avaient construit pour aménager
leur jardin.

Le papa est arrivé à temps pour sortir sa fille
hors de l’eau et commencé un massage cardiaque.
Les urgences ont envoyé un hélicoptère pour la
rapatrier de toute urgence à l’hôpital.

Mes amis sont des Chrétiens sincères qui
croient en la prière et que Dieu fait des miracles
encore aujourd’hui. Là encore, à l’étonnement
de tous, leur petite fille a été sauvé en dépit de sa
condition critique ; un vrai miracle !

Moi-même, quand notre petite famille vivait à
côté de Toulon, notre nouveau né, un garçon, a
attrapé une infection grave aux poumons. Il a
dû être envoyé en urgence aux soins intensifs
à l’hôpital pour être mis dans une couveuse.

Les docteurs nous ont dit que sa situation été
très grave et que nous devions nous attendre
au pire.

Je peux vous dire, je sais ce qu’on ressentit
ce couple dans l’histoire ; nous avions le
cœur complètement brisé, en mille morceaux.

Mais malgré cela, nous avons gardé la foi,
nous savions que Dieu allait faire un miracle
pour lui, car c’était son enfant aussi.

Nous avons contacté d’autres amis,
Chrétiens comme nous qui se sont joint à
nos prières.

Dieu a réconforté nos cœurs en nous
disant que ce n’était pas sa volonté que
notre fils meurt et qu’il allait réaliser
un miracle pour le sauver. Ce fut un
sujet d’étonnement pour tous ceux qui
prirent soin de lui à l’hôpital.

Ce fut un dur moment pour ma femme et
moi-même durant cette période où notre
foi a été vraiment testée. Mais le miracle
est bel et bien arrivé en dépit de toutes
les circonstances contraires.

Nous avons appris une grande leçon durant
cette période d’épreuves. Que peu importe
les circonstances, quand tout prouve le
contraire et l’évidence vous dit qu’il n’y a
plus rien à faire, de continuer de croire et
de faire confiance.

Nous nous sommes accrochés désespérément
à notre foi et le Seigneur a répondu à nos
prières et celles de nos amis, et Dieu a fait le
miracle.

Aujourd’hui, notre garçon à 33 ans, papa de
trois beaux enfants, et en bonne santé aussi !

Alors mes amis(es), que vous soyez croyants
ou pas, il existe bien un Dieu qui fait encore
des miracles aujourd’hui ; il suffit juste de
croire !

************

Mettez Dieu au banc d’essai!
Faites la preuve de Son existence!

Comme beaucoup d’autres, vous dites ne
pas croire en Dieu, sans pour autant être
athée. Peut-être n’avez-vous pas encore
pris votre décision, parce que vous n’avez
jamais eu l’occasion de connaître la Vérité.
Vous vous posez peut-être des questions,
vous avez des doutes, et vous avez besoin
de réponses avant de pouvoir décider.
Mais si vous voulez vraiment connaître
Dieu, si vous voulez sincèrement
connaître la vérité, Il vous la montrera !

Même si vous ne croyez ni en Dieu, ni en
la Bible, ni en rien d’autre, vous pouvez
mettre Dieu dans un tube à essai, et faire
la preuve qu’Il existe!— Et le tube, ce
sera vous! Mettez Dieu en vous, et
observez les résultats! Si, sincèrement,
vous faites cette prière: “Dieu, si Tu
existes, montre-moi la vérité,
manifeste-Toi!”, Il ne manquera pas
de le faire! Une fois que vous avez
admis la possibilité que Dieu existe,
vous Lui donnez une chance.

Voici qu’est née en vous une étincelle
de foi ! La foi, comme une petite graine,
a commencé à germer! Et Dieu honorera
votre foi en vous donnant une preuve
que vous pourrez voir, sentir ou connaître !
Dieu aime la foi! Il aime nous voir croire !
Et quand vous croirez, Il Se manifestera à
vous de tant de manières que vous n’aurez
plus à croire par la foi seulement. En effet,
Il vous montrera qu’Il est réel en répondant
à vos prières, en opérant des miracles, et
même en transformant votre vie!

************

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message