Halloween, bon ou mauvais !

(Un message moderne de Jésus)

Chaque année, le monde sombre un peu
plus dans la folie. Et Halloween est l’un
des pics de cette folie. Où que se porte
Mon regard, Je vois des choses étranges
et Je hoche la tête de dégoût. On se
déguise en goules et en tout ce qu’il y a
de pire, c’est à qui sera le plus laid.
Il y a de quoi se poser des questions,
n’est-ce pas ?

Certains répondront qu’on a bien le droit
de s’amuser. C’est une tradition ancestrale
qui ne fait de tort à personne. C’est le
moment de se défouler et de s’en donner
à cœur joie, une façon d’extérioriser tous
ses fantasmes de manière inoffensive.
Sans oublier, bien sûr, que ça fait vendre !

Permets-Moi de te poser une question :
d’où vient cette envie de faire de cette
Terre un Enfer l’espace d’une nuit ?
Je ne constate pas le même enthousiasme
pour la transformer en Paradis. Pourquoi
pas ? Et voilà une autre question, plus
fondamentale : pourquoi la violence et
l’oppression règnent-elles dans le monde
tout au long de l’année ? Quelle est la
source de tout ça ?

Vous savez sans doute que Halloween
vient de « All Hallow’s Eve », qui en
anglais signifie « la veille de la Toussaint ».
À l’origine, il s’agissait d’une célébration
qui avait lieu la veille au soir de la fête
de tous les saints, fête très ancienne.
C’est le jour où l’on honore tous ceux
qui, au long des siècles, ont vécu et
sont morts pour Moi et qu’on a oubliés
pour la plupart.

Alors qu’est-ce qu’il leur prend, à ces
gens-là, de vouloir se déguiser en ces
hideux personnages qui ont rendu
misérable la vie de ces braves disparus ?

Pourquoi faire ressortir le mal plutôt
que le bien ? On pourrait penser qu’il
y a quelqu’un qui se cache derrière
tout ça. Qui donc ? Tu devines ?

Tu n’auras sûrement pas besoin de
chercher longtemps pour trouver.
Mais alors pourquoi est-ce que les
gens tombent dans le panneau ? Et
toi, tu n’as pas un peu l’impression
de te faire avoir ?

Est Moi, Jésus ! Tu vas peut-être penser
que Je suis un rabat-joie en parlant de la
sorte, mais pas du tout. Je tiens vraiment
à ce que tu puisses t’amuser. Je veux que
tu sois aussi heureux qu’un gamin au
matin de Noël.

Dès l’origine du monde, vois-tu, J’ai été
impliqué de très près dans la conception
de l’humanité. C’est Moi qui pour ainsi
dire en ai rédigé le mode d’emploi qui
explique ce qui rend un homme heureux
ou malheureux, et Je peux t’assurer que
ce genre de glorification de l’horreur
t’apportera très peu de joie. Ce que J’ai
à te proposer est sans comparaison.

Tu vas peut-être te donner des sensations
fortes à bon marché en effrayant un
pauvre malheureux, mais Moi, J’ai bien
mieux à t’offrir. Je te parle ici de vrai
bonheur, d’un bonheur qui ne dure pas
seulement l’espace d’une nuit ou d’une
semaine, mais bien plus longtemps, si
tu le souhaites. Et tu n’as pas besoin
d’attendre d’être au Ciel pour connaître
ce bonheur-là.

Oh, mais tu n’es pas sûr d’y aller,
dis-tu ? Eh bien, d’ores et déjà, Je te
remets une invitation en bonne et due
forme. Je t’invite, par la présente, à
venir au Ciel et à y vivre pour toujours !

Alors, tu acceptes ? Bien entendu, ce
n’est pas forcément pour aujourd’hui,
parce que d’abord tu dois mourir et Je
me doute que tu n’es pas trop pressé.
Mais rien ne t’empêche de vivre au
Ciel ici-bas et dès à présent. Puis, à
ta mort, tu pourras emménager pour
de bon.

Alors, tu veux bien tenter ta chance ?
Pour aller au Ciel, il te suffit de passer
par Moi. Te voilà perplexe… Eh bien,
crois-le ou pas, Je suis la porte du Ciel.
Il te suffit d’accepter que Je suis le
passage et ça y est, tu es au Ciel.

Il y a bien longtemps, vois-tu, Je suis
mort pour te payer l’entrée. Alors pour
toi c’est gratuit. Il te suffit de croire
que Je suis ton Dieu : c’est de cette
manière que tu acceptes Mon invitation,
et que te sera garantie une place dans le
lieu le plus beau et le plus branché de
tout l’univers.

Il y a des gens qui, pour compliquer les
choses et pour faire « religieux », parlent
de « rédemption », de « salut » et tout le
reste. Mais, restons simples, Tu n’as rien
d’autre à faire que de croire en Moi, et te
voilà au Ciel. Pas besoin de « religion »
Et J’aimerais ajouter que c’est pour de
bon !

As-tu peur qu’en croyant en Moi et en
M’accueillant dans ta vie, tu doives
laisser passer les plus belles occasions
de t’amuser ? Dans ce cas, tu n’es pas
au bout de tes surprises. Tu n’as aucune
idée combien on sait s’amuser au Ciel !

En attendant, tu peux aussi t’amuser sur
Terre. J’aime te voir heureux, te voir
jouir de la vie et de ses plaisirs.
D’ailleurs, Je suis toujours prêt à me
joindre à vous tous. Mais la clé du
vrai bonheur, c’est d’aimer les autres.

Alors, penses-tu que ça en vaille la
peine ? Acceptes-tu de croire en Moi.
Acceptes-tu Mon invitation au plus
grand bonheur qui soit pour cette vie
et la suivante ? Dès à présent, faisons
un Ciel de cette Terre!

― Jésus

**************************

      Que pouvez-vous faire pour
promouvoirla paix dans le monde ?
Rentrez chez vous et aimez votre
famille !

La vie est un défi à relever, un
Bonheur à mériter, une aventure
à tenter.

Insistons sur le développement
de l’amour, la gentillesse, la
compréhension, la paix. Le reste
nous sera offert.

Ne laissez personne venir à
vous et repartir sans être plus
heureux.

Donne tes mains pour servir et
ton cœur pour aimer.

Les personnes qui s’aiment
réciproquement et réellement,
vraiment et pleinement, sont
les plus heureuses du monde.
Elles aiment leurs enfants et
leur maison. Elles peuvent
même posséder très peu de
choses, peut-être même
qu’elles n’ont rien.

C’est ce qu’il y a dans nos
cœurs qui donne à nos vies
leur qualité.

Les jeunes d’aujourd’hui,
comme ceux de n’importe
quelle époque, sont bons et
généreux. Mais nous ne
devons pas les tromper en
les poussant à consommer
des distractions. La seule
manière de les rendre
heureux, c’est de leur
fournir l’occasion de faire
le bien.

Nous ne saurons jamais
tout le bien qu’un simple
sourire peut
être capable de faire.

(Mère Teresa)

*******************

      Pas étonnant qu’il y ait tant
de dépression, de suicide,
de malheur et de terribles
choses dans ce monde ;
l’enfer sur Terre !
si nous recherchons le mal
nous finirons par le trouver.
C’est pourquoi la Bible nous
encourage :

“toutes les choses qui sont
vraies, toutes les choses
qui sont vénérables, toutes
les choses qui sont justes,
toutes les choses qui sont
pures, toutes les choses
qui sont aimables, toutes
les choses qui sont de
bonne renommée, -s’il y a
quelque vertu et quelque
louange, -que ces choses
occupent vos pensées”

(Patrick Etienne)

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post