Gardons-nous d’un excès de matérialisme

Paroles de Jésus

 Le Seigneur promène ses regards sur toute la terre, afin de soutenir ceux qui L’aiment de tout leur cœur. —2 Chroniques 16:9 [1]

A propos des richesses de ce monde et des biens matériels, Je disais à mes premiers disciples :

Ne vous amassez pas des richesses sur la terre …  Amassez–vous plutôt des trésors dans le ciel.

Aucun serviteur ne peut être en même temps au service de deux maîtres. … Vous ne pouvez pas servir en même temps Dieu et l’Argent.

Car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, même s’il est très riche.

Si quelqu’un a deux chemises, qu’il en donne une à celui qui n’en a pas. 

Donne à celui qui te demande quelque chose. 

Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et ce que Dieu demande. Il vous donnera tout le reste en plus. [2]

Dans les Epitres, J’ai dit dans les enseignements de Jean :

N’aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde…. Le monde ne dure pas, et les mauvais désirs ne durent pas non plus. Mais celui qui fait ce que Dieu veut, celui–là vit pour toujours. [3]

Jacques aussi a reproché aux gens riches de son époque d’accumuler les possessions matérielles :

Votre richesse est pourrie et vos vêtements sont rongés par les mites. Votre or et votre argent sont corrodés et cette corrosion témoignera contre vous, elle dévorera votre chair comme un feu. [4]

Est-ce que vous montrez, par votre façon de vivre, par les vêtements que vous portez, par les choses que vous possédez et votre bonne volonté à partager ce que vous avez, que vos biens matériels n’ont pas une importance excessive pour vous ? Est-ce que vous montrez, par votre exemple, que vous n’accordez pas la priorité à vos possessions et que, le cas échéant, vous pourriez vous en passer ?

Vous n’avez pas besoin d’avoir de grandes richesses ou d’être attachés aux choses matérielles pour donner à vos possessions plus d’importance qu’elles n’en méritent.

Est-ce que ce sont vos possessions qui vous possèdent ou bien en êtes-vous de simples intendants et qui s’en servent et en usent avec prudence et à bon escient ?

Peu importe que vous ayez deux pantalons ou dix. Et peu importe que vous possédiez un ordinateur portable, un bon téléphone mobile ou un smartphone de dernier cri ; ou que vous fassiez vos courses dans un centre commercial, un magasin d’occasions ou une brocante.

La vraie question est la suivante : quelle relation entretenez-vous avec les biens matériels de ce monde ?

Pour vous qui êtes mes disciples, votre cœur et votre esprit doivent être attachés aux choses de mon Esprit et au royaume de Dieu. Il importe que vous n’accordiez pas plus d’importance qu’elles n’en méritent à des choses comme vos possessions, la mode, les gadgets, votre apparence, et tout le reste.

Vous êtes appelés à ne pas aimer le monde et les choses du monde; cela veut dire qu’il ne faut pas aimer les choses qui vous appartiennent au point d’être réticents à les partager avec ceux qui sont dans le besoin, ni accumuler un tas de possessions au point qu’elles vous tirent vers le bas et ternissent votre exemple de chrétien.

En tant que chrétiens et en tant que disciples, la simplicité vis-à-vis des choses du monde est un aspect important de votre témoignage. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas avoir de belles choses, ou que vous ne devriez pas avoir de gadgets, ou que vous ne pouvez posséder que deux paires de chaussures.

Mais si vous avez des choses dont vous n’avez pas vraiment besoin, vous devriez envisager de les donner à des gens qui en ont besoin.

Voici quelques questions essentielles pour évaluer le genre de relation que vous entretenez avec les choses du monde :

Vos priorités sont-elles les bonnes ?

Êtes-vous prêts à donner à ceux qui sont dans le besoin ?

Est-ce que vous évitez de perdre votre temps à acquérir des choses matérielles excessives ou inutiles ?

Est-ce que vous montrez un bon exemple à vos enfants dans la manière dont vous prenez soin des choses matérielles, en étant généreux avec ceux qui sont dans le besoin, en dépensant votre argent avec précaution, et en Me faisant confiance pour subvenir à tout ce dont vous avez besoin ? [5]

Les richesses de sa grâce

Je serai plein de joie, l’Eternel en sera la source. J’exulterai à cause de mon Dieu, parce qu’Il m’aura revêtu des habits du salut et qu’Il m’aura enveloppé du manteau de justice, comme le fiancé se pare d’un turban tout comme un prêtre, et comme la mariée s’orne de ses bijoux.

Esaïe 61:10 [6]

Mes yeux parcourent la terre entière pour fortifier ceux qui se consacrent à Moi corps et âme.

Dans ce monde où tout est simulacre et manipulation, Je peux vous assurer que mes yeux observent tout avec une grande clarté.

Bien entendu, cela veut dire que Je vois aussi tout ce qui est en vous.

Le cœur de l’homme – dans sa condition déchue – est tortueux, plus que toute autre chose.

C’est dans la nature humaine de se fabriquer des idoles, même pour mes disciples.

Même les bonnes choses peuvent se transformer en idoles si vous les laissez s’insinuer à la première place dans votre cœur.

Toutefois, le fait que vous aspiriez à vous consacrer entièrement à Moi vous rend réceptifs à mon enseignement.

Quand mon esprit vous signale une idole dans votre cœur, vous confessez votre péché et vous revenez vers Moi, votre premier amour.

En retour, Je vous fortifie – pour vous permettre de vivre de plus en plus pour Moi. Et c’est ainsi qu’en travaillant de concert, votre cœur se consacre de plus en plus à Moi.

Si vous êtes mal à l’aise à l’idée que rien de ce que vous pensez ou faites ne M’est caché, rappelez-vous que Je porte sur vous un regard d’amour et de grâce.

Bien que rien n’échappe à mon regard, J’ai choisi de vous voir avec les yeux de l’amour. Je vous vois vêtus des lumineux vêtements du salut, et c’est un spectacle grandiose ! [7]

La joie de sa présence

Tu m’as montré les chemins qui conduisent à la vie, Tu me rempliras de joie par ta présence.Actes 2:28 [8]

Mes bien-aimés, le fait que vous aspiriez à ce que votre âme soit éveillée, est pour Moi une grande source de plaisir et de joie.

Un grand nombre de mes enfants considèrent leur dévotion envers Moi comme un devoir, et ils cherchent leurs plaisirs ailleurs.

Ils ne comprennent pas que les plus beaux plaisirs de la vie ne sont rien en comparaison de la joie que procure ma présence.

Mais bien entendu, vous n’êtes pas obligés de choisir entre les deux. Vous n’êtes pas obligés de choisir entre le bonheur de M’avoir, Moi, et le plaisir d’avoir toutes les bonnes choses que Je vous donne.

C’est simplement une question de priorités.

Je désire que vous Me chérissiez par-dessus tout.

En fait, plus vous Me chérissez, plus vous êtes en mesure d’apprécier les bénédictions que Je répands abondamment sur vous.

Quand vous vous délectez de Moi, vous Me glorifiez en désirant être proches de Moi.

Quand vous vous réjouissez en Moi, Je peux vous bénir en vous donnant beaucoup de choses qui vous font plaisir.

Si vous M’accordez la première place dans votre vie,  vous ne ferez pas de mes dons des idoles.

Faites vos délices de Moi et Je vous donnerai ce que votre cœur désire, et même vos désirs les plus secrets. [9]

***

[1] BFC.

[2] Matthieu 6:19–20 SEM; Luc 16:13 SEM; 12:15 BFC; 3:11 SEM; Matthieu 5:42 BFC; 6:33 PDV.

[3] 1 Jean 2:15–17 PDV.

[4] Jacques 5:2–3 SEM.

[5] Première publication en novembre 2004, adapté.

[6] SEM.

[7] Sarah Young, Jesus Lives [Jésus Vit] (Thomas Nelson, 2009).

[8] PDV.

[9] Sarah Young, Dear Jesus [Cher Jésus] (Thomas Nelson, 2007).

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post