Etes-vous sûr que Dieu vous aime ?

Alors que je réfléchissais à l’année passée et aux pages de lecture que je vous ai envoyées, je me souviens d’avoir abordé divers problèmes qui touchaient certains d’entre vous, comme la peur et l’anxiété, la maladie grave, la détresse après la perte d’un être cher, les mauvais traitements et les commérages de membres de la famille ou de la communauté religieuse, les sentiments de culpabilité et de remords pour des erreurs passées, le pardon et la miséricorde de Dieu, etc.
Certains d’entre vous doutaient de l’amour de Dieu pour eux, ou Le voyaient comme un Être très éloigné.
Donc, pour commencer la Nouvelle Année, j’ai à cœur d’aborder un sujet qui vous aidera à affronter les vents, les vagues et les courants que cette nouvelle année pourrait apporter. Voici le secret: connaître profondément l’amour que Dieu éprouve pour vous personnellement.
Lorsque je conseille des personnes souffrant d’anxiété ou de dépression, je leur cite souvent l’un de mes passages préférés de la Bible : Déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis car Il prend soin de vous. (1 Pierre 5:7)
J’aime ce verset parce qu’il explique pourquoi nous pouvons nous décharger de nos soucis sur Dieu – simplement parce qu’Il nous aime. Imaginez un peu ! Dieu, le Créateur de tout ce qui existe, nous aime, vous et moi !
Si vous prenez le temps de méditer ce verset, vous connaîtrez la liberté que l’on ressent quand on prend conscience du fait qu’Il prend soin de nous, et vous serez rempli d’espérance.
Ressentez-vous l’amour de Dieu pour vous ? Ou vous arrive-t-il de penser que vous êtes seul au monde ou que Dieu ne vous aime pas ? Si c’est le cas, vous n’êtes pas seul. Beaucoup de gens ont des pensées de ce genre.
C’était vrai aussi des croyants à l’époque de l’apôtre Paul. Lisez sa prière pour que les Ephésiens connaissent profondément l’amour de Dieu : Que le Seigneur habite dans votre cœur par la foi… vous serez à même de connaître cet amour qui surpasse tout ce qu’on peut en connaître, et vous serez ainsi remplis de toute la plénitude de Dieu. (Éphésiens 3:16-21)
Tout comme les racines d’un arbre lui procurent stabilité et nourriture, notre révélation de l’amour de Dieu est le fondement de notre stabilité, de notre force et de notre paix intérieure.
Nous devenons enracinés et fondés dans l’amour, et le fait de comprendre Son amour pour nous ouvre la porte à la compréhension de notre Père parce que Dieu est amour. (1 Jean 4:8)
L’amour de Dieu n’est pas réservé à quelques-uns. Le Seigneur veut que nous connaissions tous la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de Son amour.
L’amour de Dieu n’est pas unidimensionnel. Il possède largeur, longueur, profondeur et hauteur. Quand on n’a qu’une connaissance superficielle de l’amour de Dieu, c’est comme regarder l’image bidimensionnelle d’un objet réel.
Satan s’est efforcé d’obscurcir la vérité sur Dieu. Au fil des siècles et partout dans le monde, il a représenté Dieu comme un Dieu de colère, un Dieu qui veut faire du mal à Ses enfants terrestres, qui observe leurs moindres gestes pour les surprendre en flagrant délit et les punir. Il a dépeint Dieu comme étant beaucoup plus intéressé par le jugement que par la miséricorde.
Mais la vérité c’est que Notre Père céleste est un Dieu d’amour, et nous devons passer plus de temps à nous concentrer sur cette vérité. Nous devons nous rendre compte que Dieu nous observe, non pas pour nous juger, mais parce qu’Il nous aime et s’intéresse à notre bien-être.
Dieu vous aime tellement qu’Il ne peut pas vous quitter des yeux. Oui, bien qu’Il soit un Dieu de justice, Il est aussi un Dieu de miséricorde. Il est un Dieu d’amour.
Et parce qu’Il est un Dieu d’amour, Il aime donner.
Dans le Sermon sur la Montagne, Jésus nous dit : Si donc, tout mauvais que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père céleste donnera-t-Il de bonnes choses à ceux qui les Lui demandent. (Matthieu 7:11)
 Prenez le temps de réfléchir à ces paroles. C’est une comparaison très claire ! Comme c’est facile de s’identifier ! Les parents aiment trouver les bons cadeaux pour leurs enfants, surtout pour les plus petits. Leurs cœurs jaillissent avec plaisir tandis que leurs enfants déchirent les emballages colorés et poussent des cris de joie à la vue du cadeau.
En se basant sur cette expérience joyeuse, Jésus continua: A combien plus forte raison votre Père céleste donnera-t-Il de bonnes choses à ceux qui les Lui demandent.
En vérité, Dieu donne à ceux qui demandent. Mais Il va plus loin : Il donne à tout le monde ! Votre Père célestefait luire Son soleil sur les méchants aussi bien que sur les bons, et Il accorde Sa pluie aux justes comme aux injustes. (Matt. 5:45)
Je vous encourage à lire lentement les citations et les versets suivants et à les méditer, et à demander à Dieu de rendre Son amour réel pour vous.
Dieu attend que vous communiquiez avec Lui. Vous pouvez avoir un accès direct et instantané à Dieu.
Inutile de chercher à savoir si on mérite Son amour. Dieu nous aime en vertu de qui Il est, et non pas à cause de ce que nous sommes.
Peu importe la tempête à laquelle vous faites face, sachez que Dieu vous aime. Il ne vous a pas abandonné et Il ne vous abandonnera jamais.
Dieu aime chacun de nous comme s’il n’y avait qu’un seul d’entre nous. –Augustine
Nos sentiments vont et viennent, mais l’amour que Dieu nous porte est inébranlable — C.S. Lewis
Que Ton amour est précieux, ô Dieu ! Sous Tes ailes, les humains se réfugient. (Psaume 36:8)
Mais moi, je suis dans la maison de Dieu comme un olivier vert. Je me confierai en l’amour indéfectible de Dieu pour toujours et à perpétuité. (Psaume 52:10)
Mais Toi, Seigneur, Tu es un Dieu plein de tendresse, qui nous fait grâce, et qui est lent à la colère, qui est riche en amour et en fidélité. (Psaume 86:15)
Car Moi, Je connais les projets que J’ai conçus en votre faveur, déclare l’Eternel : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d’espérance. (Jérémie 29:11)
Voici comment Dieu a démontré qu’Il nous aime : Il a envoyé Son Fils unique dans le monde pour que, par Lui, nous ayons la vie. Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est Lui qui nous a aimés ; aussi a-t-Il envoyé Son Fils qui s’est offert pour nos péchés. (1 Jean 4:9-10)
Dieu nous a prouvé Son Amour sur la croix : Quand le Christ a été cloué, qu’Il a versé Son sang et qu’Il est mort, c’était Dieu qui disait au monde : Je vous aime !   Billy Graham
_________________________________________________
 JE ME LÈVERAI
Les choses ne changeront jamais tant que vous ne vous lèverez pas pour qu’elles deviennent réalité.
L’histoire du fils prodigue est connue au-delà des frontières du christianisme. Ce fils claqua la porte de la maison paternelle pour dilapider toute sa fortune. Il se retrouva dans une situation humiliante, nourrissant des porcs tout en enviant leur nourriture.
Combien d’histoires sont semblables ? Des hommes, des femmes qui, après de mauvaises décisions, se retrouvent au plus bas, sans espoir, loin de Dieu et de Son plan. Malheureusement, certains passent leur vie entière dans cette situation catastrophique.
Comment le fils prodigue s’en est-il sorti ? Avait-il de l’argent sur lui ? Des bons amis ? Un bon patron ? Des voisins attentionnés ? Rien de tout cela.
Les choses ont changé quand il a dit : STOP ! Cette situation ne peut plus durer ! 
La Bible dit clairement qu’après avoir longuement réfléchi, il fit le constat de son échec. Puis, il élabora une feuille de route : Je me lèverai, j’irai vers mon père et je lui dirai : J’ai péché contre le ciel et contre toi. Luc 15.17-18
C’est bien d’établir un plan d’action, de dire : Demain je ferai ceci ou cela, mais ça ne suffit pas. Une nouvelle année vient de débuter et avec elle, son cortège de résolutions. Cependant, les choses ne changeront jamais tant que vous ne vous lèverez pas pour qu’elles deviennent réalité.
Après avoir conçu son projet, le fils prodigue (…) se leva et alla vers son père. Luc 15.20. C’est ce qui fit la différence.
D’ailleurs, bien souvent, ce qui différencie ceux qui avancent de ceux qui ne changent pas se résume au fait de passer à l’action.
En cette nouvelle année, prenez les décisions qui s’imposent et agissez. Chaque avancée significative est précédée d’une décision. Que devez-vous faire pour améliorer votre existence ? Il s’agit peut-être de remplacer de mauvaises habitudes par du sport, de la lecture, ou bien de vous lever plus tôt le matin pour méditer la Parole de Dieu et passer du temps avec le Seigneur.
N’accusez plus personne d’être à l’origine de vos problèmes mais réfléchissez à la manière dont vous pouvez transformer votre situation. Demandez conseil à Dieu et consacrez-Lui plus de temps. Il vous guidera et vous montrera comment agir.
Le père du fils prodigue n’attendait que cela pour l’aider et lui faire grâce. Notez que le père n’a pas agi à la place de son fils, c’était à ce dernier de se lever et de passer à l’action pour que sa vie change.
De même, le Seigneur veut vous donner la force d’avancer. Il a dit à l’infirme :  Lève-toi et marche. Il ne marchera pas à votre place mais en ce jour, Il vous donnera la force de sortir de votre situation.
Passez à l’action !
Adapté d’un message de Patrice Martorano
Commence par faire le nécessaire, puis fais ce qu’il est possible de faire, et tu réaliseras l’impossible sans t’en apercevoir.
Une des qualités des gens qui réalisent de grandes choses, c’est la ténacité. Pour compléter le voyage le plus difficile, il nous faut faire un pas à la fois, mais ne pas cesser d’avancer.
Un jour, vous vous réveillerez et vous n’aurez plus le temps de faire ce que vous avez toujours voulu faire. Faites-le donc maintenant.
La vie commence lorsque nous quittons notre zone de sécurité.
Notre plus grande faiblesse réside dans notre manque de persévérance. La façon la plus sûre de réussir est d’essayer encore une fois.
Ecclésiaste 9:10 : Tout ce que tu trouves à faire, fais-le avec l’énergie que tu as, car il n’y a plus ni activité, ni réflexion, ni science, ni sagesse dans le séjour des morts vers lequel tu es en route.
Le meilleur moyen de se sortir d’un mauvais pas, c’est toujours de l’affronter.
Dans n’importe quelle situation, la meilleure chose que vous pouvez faire, c’est la bonne chose; le deuxième choix, c’est la mauvaise chose; mais la pire chose que vous pouvez faire, c’est RIEN.
On peut tout faire quelque chose quand on VEUT. Mais les gens qui réussissent vraiment font des choses quand ils NE VEULENT PAS les faire.
Vous gagnez en force, en courage et en confiance chaque fois que vous vous arrêtez pour regarder la peur en face.
Faites le premier pas dans la foi. Vous n’avez pas besoin de voir tout l’escalier, montez une marche à la fois.
_________________________________________________

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post