Etes-vous passionné pour votre religion mais tiède vis-à-vis de dieu ?

Rites et coutumes religieuses ou foi sincère
Les rites et les traditions aident les communautés humaines à ne pas perdre leurs racines et donnent un sentiment d’appartenance à tous ceux pour qui ils ont un sens.
Mais il en est des rites comme de toutes les réalités humaines: on peut en faire un mauvais usage ou ils peuvent tomber dans une routine vide de sens. On continue à les pratiquer par habitude, parce que « cela s’est toujours fait » et qu’on y trouve une certaine satisfaction émotionnelle, mais c’est la seule utilité qui leur reste. Ainsi, par exemple, on tiendra à avoir une cérémonie religieuse pour un mariage, même si on ne croit pas en Dieu. Les prières les plus belles (comme le Notre Père, par exemple) peuvent devenir un rabâchage vide de sens qui n’engage en rien ceux qui les prononcent.
Le plus grand danger des rites religieux consiste à mettre sa foi dans le rite plutôt qu’en Dieu, à attacher plus d’importance au rituel qu’au spirituel. Le rite peut être un acte ou une cérémonie ayant pour but d’influencer Dieu à faire une certaine action envers nous. On pense que si le rite est accompli selon les règles, avec des gestes correctement accomplis et des paroles appropriées, Dieu est obligé d’agir en notre faveur et on peut être sûr d’obtenir le résultat désiré.
Mais c’est là un détournement de la foi. Le rite n’a de valeur que si ceux qui l’accomplissent le font en esprit et en vérité, avec un cœur pur envers Dieu, dans une attitude spirituelle de foi et d’obéissance. Nous ne pouvons pas Lui forcer la main, ou Le contraindre à agir en accomplissant tel ou tel geste ou en prononçant telle ou telle formule. C’est dans une relation de confiance et d’amour avec Dieu que se trouve la vraie spiritualité.
**********
Si nous ne vivons pas une vie d’obéissance à Dieu, notre religion n’est rien de plus qu’une vaine démonstration, et nous nous trompons nous-mêmes.
**********
« La religion pure et sans tache devant Dieu notre Père consiste à s’occuper des orphelins et des veuves dans leur détresse, et à ne pas se laisser souiller par le monde » (Jacques 1:27)
Il est évident que Dieu ne met pas l’accent sur les rituels religieux mais sur une vie droite et sur la compassion : s’occuper des orphelins et des veuves – c’est-à-dire aider ceux qui sont dans le besoin – et se garder d’être pollué – c’est-à-dire avoir un caractère droit et vertueux. Un croyant avec une «religion» agréable à Dieu aide les autres et se garde «pur et propre». « Pur et propre » ne signifie pas être parfait, mais s’efforcer chaque jour de faire ce qui est agréable aux yeux de Dieu.
**********
Le Seigneur nous avertit très sévèrement contre les dangers de la simple observation extérieure des rites et des rituels, et Il condamne toute hypocrisie chez les gens qui observent les lois. « Vous hypocrites! [Le prophète] Ésaïe avait raison quand il a prophétisé à votre sujet: ‘Ces gens-là M’honorent de leurs lèvres, mais leurs cœurs sont loin de Moi. Ils M’adorent en vain. Leurs enseignements ne sont que des règles humaines… Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. Ainsi vous annulez la Parole de Dieu par votre tradition que vous avez établie.’ » (Matthieu 15: 7; Marc 7: 13) Tous les rites et exercices spirituels ne sont rien sans amour pour Dieu ET pour notre prochain, et sans la compassion. C’est ça la vraie spiritualité, la vraie religion.
**********
Le vrai culte n’a rien à voir avec un lieu ou un moment. Dieu doit être adoré en esprit et en vérité. Nous devons approcher Dieu avec nos cœurs, pas avec nos lèvres.
**********
Certaines personnes sont plus attachées aux rituels de leur religion qu’elles ne le sont envers le Dieu vers Qui leur religion est censée les diriger.
**********
Dieu ne recherche pas une manifestation extérieure de religiosité mais une transformation de nos cœurs.
**********
Une relation sincère avec le Dieu Tout-Puissant affecte la façon dont nous vivons notre vie chaque jour, dans tous les domaines.
**********
Les rites ne sont pas du tout une partie importante du message de Dieu, pourtant, ils sont souvent une obsession dans l’esprit du croyant. Le croyant pense qu’il doit suivre exactement certains rites, mais il ne devient pas une meilleure personne après les avoir accomplis. Il continue d’être égoïste et malhonnête, il n’a aucune pitié ni aucune compassion dans son cœur, il est dénué d’amour envers les autres et il les maltraite, il est méchant et ses paroles sont dures, il n’hésite pas à mentir et à tricher, tout en respectant les rites religieux. Il répète des prières déjà faites, mais ces prières n’ont aucun effet dans sa vie. C’est juste une obsession de la forme, il prie pour prier, mais il a oublié l’essence de la foi. Alors à quoi cela sert-il ?
**********
Vous pouvez aller à l’église tous les jours et être tiède vis-à-vis de Dieu. Vous ne pensez pas que vous êtes tiède, vous pensez que vous êtes « chaud » dans votre foi. Mais votre famille et les gens qui vous connaissent diraient-ils que vous êtes en feu pour Dieu ou que vous êtes religieux ? Vous pouvez être en feu pour votre religion et tiède envers Dieu.
**********
Certaines personnes sont très religieuses mais elles n’ont pas la paix dans leur cœur. Mais si vous avez une relation étroite avec Dieu, si vous gardez votre esprit fixé sur Lui et si votre cœur est droit envers Lui, Il vous donnera la paix parfaite, une paix qui dépasse la compréhension.
**********
Prenez garde à vous, examinez-vous, assurez-vous de communier avec Dieu, seul avec Lui, dans le calme, et pas seulement par des pratiques religieuses régulières, car cela ne sert à rien.
**********
Lors du Jugement Dernier, nous serons jugés non pas par le zèle avec lequel nous aurons suivi les observances religieuses, mais par la façon dont nous aurons aimé Dieu et les autres.
_________________________________________________

Notre salut est le fruit de la grâce, jamais de nos œuvres.

Nous ne pouvons pas nous sauver nous-mêmes, ni par nos propres œuvres, ni par notre propre vertu, ni même par les efforts que nous faisons pour aimer Dieu et respecter Ses lois. Nous ne serons jamais assez bons pour mériter la perfection céleste du salut : ce dernier ne peut être obtenu que par Sa grâce, Son amour, et Sa miséricorde ! Il est impossible à quiconque d’être sauvé sans l’intervention miraculeuse de Dieu !
Accepter le salut est le fruit de la grâce de Dieu. Le salut est gratuit ; on ne peut pas le gagner, on ne peut que le recevoir. C’est le don de Dieu, on ne peut donc pas le mériter :
on ne peut pas gagner un don, autrement ce ne serait plus un don !
« Car c’est par la seule grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu; ce n’est pas le fruit d’œuvres. Personne n’a donc de raison de se vanter ! » (Éphésiens.2:8,9)
L’idée que Dieu se fait de la vraie perfection est celle du pécheur qui sait bien qu’il a besoin de Dieu et qui compte sur Lui pour être sauvé. L’idée que Dieu se fait de la sainteté n’est pas une espèce de perfection sans péché, acquise à la force du poignet. C’est celle d’un pécheur sauvé par la grâce, qui ne possède en lui-même aucune perfection, mais qui compte entièrement sur la grâce, l’amour et la miséricorde de Dieu, par le moyen de la foi !
Il n’existe pas d’autre forme de sainteté ! Vous n’avez en vous aucune perfection si ce n’est celle du Christ. Il est le seul qui puisse vous rendre pur et vous donner le salut !
_________________________________________________
 

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post