EN ROUTE POUR L’ÉTERNITÉ

Scott MACGREGOR

Tous les passages bibliques cités sont tirés de la version La Bible du Semeur 2000, sauf s’il est fait mention expresse d’une autre version.

***

Les survivants

Avant de continuer notre étude du Millénium, nous devons revenir au commencement de l’histoire, au Jardin d’Eden et à Adam et Eve, le premier homme et la première femme.

Adam et Eve se rendirent coupables d’écouter le Diable qui leur était apparu sous les traits du serpent : ils désobéirent à Dieu qui leur avait expressément interdit de manger du fruit de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal. Ils furent expulsés du Jardin d’Eden, et Dieu prononça une série de malédictions qui sont toujours en vigueur aujourd’hui.

Alors l’Éternel Dieu dit au serpent : – Puisque tu as fait cela, te voilà maudit parmi tout le bétail et les animaux sauvages, tu te traîneras sur le ventre et tu mangeras de la poussière tout au long de ta vie. Je susciterai l’hostilité entre toi–même et la femme, entre ta descendance et sa descendance. Celle–ci t’écrasera la tête, et toi, tu lui [mordras] le talon.

Dieu dit à la femme : – Je rendrai tes grossesses très pénibles, et tu mettras tes enfants au monde dans la souffrance. Ton désir se portera vers ton mari, mais lui te dominera.

Il dit à Adam : – Puisque tu as écouté ta femme et que tu as mangé du fruit de l’arbre dont Je t’avais défendu de manger, le sol est maudit à cause de toi. C’est avec beaucoup de peine que tu en tireras ta nourriture tout au long de ta vie. Il te produira des épines et des chardons. Et tu mangeras des produits du sol. Oui, tu en tireras ton pain à la sueur de ton front jusqu’à ce que tu retournes au sol dont tu as été tiré, car tu es poussière et tu retourneras à la poussière.

(Genèse 3:14-19)

On désigne collectivement ces punitions et ces handicaps sous le terme de Malédiction, et ce n’est qu’à la fin du Millénium qu’ils seront entièrement abolis, lorsqu’une Nouvelle Terre sera créée.

(Apocalypse 22:3)

Toutefois, à la lecture d’autres versets que nous examinerons dans ce chapitre, il semble que cette Malédiction sera en partie levée au cours du Millénium.

Les généalogies du livre de la Genèse révèlent qu’avant le Déluge qui survint à l’époque de Noé (aux environs de 2300 avant J-C.),  les hommes vivaient pratiquement jusqu’à l’âge de 1000 ans.

Mais après le Déluge, les gens commencèrent à mourir beaucoup plus tôt.

Noé vécut jusqu’à l’âge de 950 ans, mais son fils Sem, qui est le seul de ses fils dont on connaisse l’âge au moment de son décès, mourut à l’âge de 600 ans.

Abraham, qui vécut 5 siècles plus tard, mourut à 170 ans.

Et finalement, à l’époque du roi David, l’espérance de vie moyenne était descendue à 70 ans.

Le temps de notre vie c’est soixante–dix ans, au mieux : quatre–vingt ans pour les plus vigoureux ; et leur agitation n’est que peine et misère. Car le temps passe vite et nous nous envolons.

(Psaume 90:10)

De nos jours encore, la durée moyenne d’une vie humaine est d’un peu plus de 70 ans. On ignore les raisons exactes de cette chute dramatique de la longévité humaine.

Certains pensent que les causes sont liées à la dégradation de l’environnement, et que l’augmentation du nombre de rayons cosmiques frappant la surface de la Terre se traduit par une accélération du processus de vieillissement.

D’autres suggèrent que cette accélération du vieillissement serait plutôt due à une transformation génétique résultant de l’appauvrissement du réservoir génétique de la race humaine qui s’est retrouvée réduite aux huit survivants du Déluge.

Quelle qu’en soit la cause, il semble bien que, durant le Millénium, la race humaine retrouvera sa longévité d’avant le Déluge.

Les êtres humains qui survivront pendant le Millénium vivront toujours dans un corps physique naturel, ils continueront d’avoir des enfants et ils mourront. La mort ne sera abolie qu’à la fin de ces 1000 ans.

Il faut, en effet, qu’Il [le Christ] règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tous Ses ennemis sous Ses pieds. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort.

(1 Corinthiens 15:25,26)

Mais les gens vont retourner à un mode de vie beaucoup plus tranquille et plus naturel ; ils iront plus doucement, plus lentement.

Les Écritures indiquent clairement que, durant le Millénium, les maladies seront beaucoup moins fréquentes, et les gens vivront beaucoup plus longtemps qu’à l’heure actuelle.

La Bible nous dit que si quelqu’un meurt à l’âge de 100 ans, on dira de lui que c’était encore un enfant.

Là, plus de nourrisson emporté en bas âge, ni de vieillard qui meure avant d’avoir atteint le nombre de ses ans. Ce sera mourir jeune de mourir centenaire … Ils se construiront des maisons et les habiteront ; ils planteront des vignes et ils en mangeront les fruits ; ils ne bâtiront plus des maisons pour qu’un autre y habite à leur place, ils ne planteront plus de vignes pour qu’un autre en mange les fruits. Car les gens de Mon peuple vivront aussi longtemps qu’un arbre. Mes élus jouiront du fruit de leur travail. Ils ne peineront plus pour rien et les enfants auxquels ils donneront naissance ne seront plus destinés au malheur. Ils seront une race bénie par l’Éternel, et leur postérité le sera avec eux.

(Ésaïe 65:20-23)

 Il y aura beaucoup moins de décès qu’à notre époque, et les gens vivront beaucoup plus longtemps.

Mais la Terre ne sera pas surpeuplée pour autant, étant donné que ceux qui auront survécu jusque dans le Millénium ne seront pas très nombreux et que, d’après les Écritures, le taux de natalité aura considérablement diminué.

Par ailleurs, il n’y aura plus d’hostilité entre les hommes et les animaux, ni entre les animaux d’espèces différentes.

Le loup vivra avec l’agneau, la panthère paîtra aux côtés du chevreau. Le veau et le lionceau et le bœuf à l’engrais seront ensemble, et un petit enfant les mènera au pré. Les vaches et les ourses brouteront côte à côte, et leurs petits auront un même gîte. Le lion et le bœuf se nourriront de paille. Le nourrisson s’ébattra sans danger près du nid du cobra, et le tout jeune enfant pourra mettre la main dans l’antre du serpent. On ne commettra plus ni mal ni destruction sur toute l’étendue de Ma montagne sainte. Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel comme les eaux recouvrent le fond des mers.

(Ésaïe 11:6-9)

Puisqu’il ne se fera aucun mal ni aucune destruction, logiquement cela veut dire qu’il n’y aura plus de serpents venimeux ni aucune bête ou insecte nuisible. Toutes les épines, les chardons, les ronces, les herbes toxiques, et même toutes les fleurs vénéneuses, toutes ces maudites plantes, seront éliminées. Il est probable que la plupart de ces créatures venimeuses et vénéneuses seront entièrement détruites bien que, d’après certains passages du livre d’Esaïe, le serpent se nourrira de poussière,

(Ésaïe 65:25)

et les enfants joueront près des serpents et des cobras. Donc il y aura encore des serpents, mais ils ne seront sans doute plus venimeux.

Après le Déluge, Dieu avait ordonné aux hommes de manger de la viande pour qu’ils se fortifient et qu’ils puissent survivre aux conditions de vie difficiles qui régnaient à l’extérieur du Jardin d’Eden.

Mais si le mal et la destruction disparaissent de la Terre au cours du Millénium, il n’y aura plus de raison d’abattre du bétail ou de tuer du gibier pour se nourrir. Par conséquent, on peut logiquement penser que les gens retourneront au régime végétarien d’avant le Déluge.

D’ailleurs, ce ne sont pas seulement les hommes mais également les animaux qui adopteront un régime herbivore.

Apparemment donc, les nouvelles conditions de vie qui permettront aux gens de vivre pendant plusieurs centaines d’années élimineront le besoin pour l’humanité et les animaux carnivores de consommer de la viande pour survivre.

Pendant le Millénium, la Malédiction sera en grande partie levée pour ceux qui obéissent, mais ils seront toujours assujettis à certaines obligations.

Et il arrivera que tous ceux qui subsisteront de toutes les nations qui seront venues attaquer Jérusalem, monteront tous les ans pour se prosterner devant le Roi, le Seigneur des armées célestes, et pour célébrer la Fête des Cabanes. Si l’un des peuples de la terre refuse de monter jusqu’à Jérusalem pour adorer le Roi, le Seigneur des armées célestes, il ne recevra pas de pluie. Et si les Egyptiens ne montent pas, oui, s’ils refusent de venir, ils subiront aussi la plaie dont l’Eternel frappera tous les peuples qui ne monteront pas pour célébrer la Fête des Cabanes. Ce sera la peine du péché de l’Egypte et celle de toute nation qui ne montera pas pour célébrer la Fête des Cabanes.

(Zacharie 14:16-19)

La Fête des Cabanes, ou des Tabernacles, est une ancienne fête juive que l’on célébrait le quinze du septième mois pour commémorer l’errance d’Israël dans le désert.

Nous ne savons pas si c’est cette fête-là que l’on célébrera pendant le Millénium, ou si tout cela est symbolique, ou même si les gens iront chaque année à Jérusalem pour la célébrer, mais il est clair que ceux qui refuseront de reconnaître l’autorité du Seigneur et de Lui rendre hommage devront en subir les conséquences.

Apparemment, le bouleversement climatique, qui était une conséquence directe de la Chute de l’Homme, faisait aussi partie de la Malédiction.

Lorsque Dieu créa Adam et Eve, ils étaient nus ; ils n’avaient pas besoin de se vêtir jusqu’au jour où ils durent quitter le Jardin d’Eden à cause de leur péché. Ensuite, Dieu a dû les revêtir de fourrures et de peaux d’animaux. La température a dû baisser subitement, ou peut-être qu’il faisait froid à l’extérieur du Jardin d’Eden.

Comme les effets de la Malédiction seront considérablement atténués, il est probable que, pendant le Millénium, le climat sera plutôt doux et agréable. Les Pôles seront probablement toujours gelés et il y aura toujours des zones tropicales et des zones tempérées.

Toutefois, les températures extrêmes qui sévissent de nos jours seront certainement tempérées, sauf dans les cas exceptionnels où le Seigneur enverra de la sécheresse ou d’autres conditions climatiques extrêmes, pour punir les populations rebelles.

Parmi les prophéties d’Ésaïe et d’autres prophètes, on trouve ici et là des passages fascinants qui décrivent la Terre restaurée.

Que le pays désert et que la terre aride se réjouissent ! Que la steppe jubile et se mette à fleurir comme les lis ! Que les fleurs y abondent et que sa joie éclate : qu’elle pousse des cris de joie ! La gloire du Liban, la splendeur du Carmel et celle du Saron lui sont données. Là, on verra la gloire de l’Éternel et la splendeur de notre Dieu.

(Ésaïe 35:1,2)

Dieu va transformer les plaines arides et désertiques et leur rendre leur fertilité naturelle ; Il les recouvrira d’une végétation luxuriante, comme à l’origine. Elles seront splendides comme l’était le Liban à l’époque où il était recouvert de magnifiques forêts de cèdres géants.

Chacun sait que la diminution continuelle des réserves d’eau douce et potable est l’un des problèmes majeurs de notre époque. Mais il semble bien que le Seigneur va inverser cette tendance.

Car des eaux jailliront dans le désert et, dans la steppe, des torrents couleront. La terre desséchée se changera en lac, et la terre altérée en sources jaillissantes. Des roseaux et des joncs croîtront dans le repaire où gîtaient les chacals.

 (Ésaïe 35:6,7)

Les opprimés, les pauvres cherchent de l’eau sans en trouver, et la soif dessèche leur langue. Moi, l’Éternel, Je les exaucerai, Moi, le Dieu d’Israël, Je ne les délaisserai pas. Je ferai sourdre des rivières sur les sommets arides et jaillir des fontaines au milieu des vallées, Je transformerai le désert en étang rempli d’eau et le pays aride en sources jaillissantes. Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia, le myrte et l’olivier. Je ferai croître dans la steppe le cyprès, le pin et le buis, pour que tous voient et reconnaissent, et qu’ils observent, qu’ils comprennent, que c’est la main de l’Eternel qui a fait tout cela, que le Saint d’Israël en est le Créateur.

(Ésaïe 41:17-20)

En plus des transformations physiques qui régénéreront la planète, la plupart des problèmes actuels seront résolus du simple fait que notre ennemi spirituel, le Diable, aura disparu en même temps que ses partisans ; nous n’aurons plus à subir son influence maléfique ni aucun des fléaux dont ils auront affligé la Terre.

(Apocalypse 20:1-3 ; Jude 6)

Toutes ces forces maléfiques seront anéanties et disparaîtront pendant ces mille ans, de sorte que les forces naturelles de la création n’auront plus besoin de survivre aux assauts de leurs ennemis sataniques et de lutter contre les créatures nuisibles du Diable, comme c’est malheureusement le cas aujourd’hui.

Imaginez ce que sera la vie sans l’influence de l’ennemi de notre âme ! Imaginez un monde sans maladies, sans aucune créature venimeuse ni aucune plante vénéneuse, sans animaux dangereux: un monde débarrassé des guerres et de leur cortège d’abominations, et où les hommes auront cessé de courir frénétiquement pour réussir à tout prix.

Imaginez un environnement presque parfait où les fléaux, les cataclysmes et les catastrophes dites naturelles, auront pratiquement disparu. Un monde débarrassé des insectes nuisibles et des parasites qui s’attaquent aux récoltes et les détruisent.

Un monde où l’on ne sera plus à la merci de la maladie, où l’on n’aura plus à se battre contre les éléments, contre la canicule, le froid et les forces capricieuses et destructrices d’un environnement hostile.

L’humanité sera enfin soulagée ; elle ne sera plus à la merci de toutes ces tensions, toutes ces agressions, toute cette frénésie et ce stress insoutenable qui empoisonnaient l’existence et étaient la cause de tant de maladies.

Tout ira beaucoup plus lentement, les gens adopteront un rythme de vie beaucoup plus tranquille, beaucoup plus sain ; ils seront beaucoup plus détendus, ils prendront le temps d’apprécier la douceur de vivre, et aucun danger ne viendra les menacer.

En somme, ce sera le Paradis sur Terre !

***

Là encore, la Bible est fidèle pour donner les différentes Écritures pour expliquer cette période de 1000 ans qu’est le Millénium, le royaume du Christ sur terre.   

Je pense que toutes les personnes qu’ils sont pour l’écologie, l’environnement, la survie des espèces, la protection de la nature, la sauvegarde des ressources : ainsi, que tous ceux qui sont pour une nourriture entièrement saine et végétarienne, vont exulter de joie ! 

Il n’y a rien à rajouter de plus qu’est-ce qu’est dit dans ce chapitre sur le Millénium.

Tout ce qu’on a besoin de savoir est écrit dans la Bible et on a juste besoin de le lire et croire !

Dans le prochain chapitre, il sera expliqué pourquoi le Millénium.

***

 

          

 

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post