Échanges philosophiques – Patrick Etienne – introduction

Voici un projet qui me tient à cœur et que je voulais développer depuis un bon moment. Je n’aime pas trop dire que je suis un penseur et un philosophe, parce que dans les termes de notre société d’aujourd’hui, c’est réservé à une certaine élite, une classe de gens éduqués et qui font le buzz dans les médias.
Ce n’est pas parce que vous avez fait des études universitaires, que vous avez lu et étudié un tas de livres philosophiques sur la pensée humaine que vous êtes automatiquement un penseur et un philosophe.
Mais revenons tout simplement à la simplicité de ce qu’est la philosophie et les qualités pour être un philosophe.
Le mot Grec veut tout simplement dire : amour de la sagesse ; donc, un philosophe est un ami de la sagesse. C’est un ensemble de questions qu’il peut se poser sur lui-même et les réponses qu’il peut apporter qui concerne (esthétique, éthique, logique, métaphysique, morale, ontologie, théologie)
Mais pour l’amour de la simplicité, et pour rester simple, les philosophes abordent des sujets comme le bien, le mal, la beauté, la justice. Elle peut aussi être envisagée comme une recherche de la vérité, du sens de la vie, du bonheur.
Bien que tout cela est à la portée de tout le monde, il est absolument nécessaire d’avoir un esprit équilibré et ordonné ; de savoir de quoi on parle et où on va (la philosophie n’est pas désordonnée et sauvage) Elle a des absolus, une éthique, donc, elle a une morale.
Plus haut, quand on parle de sagesse, il faut faire la distinction entre la sagesse humaine et à courte vue, et la sagesse divine qui vient d’en haut et qui repose sur l’éternité.
Ce qui veut dire : est-ce que votre sagesse repose sur le Créateur de toutes choses ou sur la sagesse venant des hommes, conforme au statu quo et le politiquement correct ?
Donc, pour avoir une philosophie saine, le philosophe doit cultiver sa raison sur des bonnes bases, avoir des règles de moralité, une éthique cohérente dans ses pensées, être ordonné, et gardez le contrôle de ses pensées !
Pour moi personnellement, la philosophie doit être pour le bien de l’humanité et glorifier tout ce qui est bon et bien pour le bien-être de l’homme (et contrairement à ce que pensent certaines personnes, la philosophie n’est pas quelque chose de vague, mystérieux, juste réservé à une certaine élite de personnes éduquées qui sont les seuls à la comprendre ; elle a de solides fondations, repose sur des absolus, et au-dessus de tout, prouve l’existence d’un sage et aimant Créateur !
*******
Alors, abordons un autre sujet : qu’est-ce qu’un penseur ?
Faut-il être un penseur pour devenir un philosophe ou vice versa ?  Est-ce deux choses différentes ?
Si vous ouvrez votre dictionnaire et vous lisez la définition générale de penseur, voici l’explication qu’il en donne : celui qui réfléchit de manière profonde et soutenue aux questions de la vie, qui se préoccupe de ce qui arrive autour de lui, et qui recherche des solutions – Personne qui a des pensées personnelles sur les problèmes généraux, sur les questions philosophiques.
Donc, pour répondre à ces questions, la réponse est encore toute simple : un philosophe est un penseur et un penseur est un philosophe, tout simplement ! Cela me fait penser à ce docteur qui disait à cette femme : vous êtes enceinte ou vous ne l’êtes pas, il n’y a pas de demi-mesures !
*******
La prochaine question que vous pouvez vous poser est celle-ci : pourquoi y a-t-il autant d’écoles philosophiques et de doctrines de pensées ?
Eh bien, là encore, ma réponse va être toute simple ; tous ont des vérités, tous ont des erreurs, est c’est la raison que Dieu a donné la Bible aux hommes ! Jésus dit de lui-même : je suis le chemin, la vérité, et la vie ; nul ne vient au Père que par moi (Jean 14 :6)
Tous ces chemins de pensée ; toutes ces écoles de sagesse, montre une chose à travers l’histoire, que l’homme a fait de grands efforts pour découvrir la vérité, sans jamais y arriver pour autant !
Écoutez plutôt ce que la Bible dit :
Car il est écrit : “Je détruirai la sagesse des sages et j’annulerai l’intelligence des intelligents” Où est le sage ? où est le scribe ? où est le disputeur de ce siècle ? Dieu n’a-t-il pas fait de la sagesse du monde une folie (1 Corinthiens, chapitre 1)
Si vous voulez vraiment savoir ce qu’est la sagesse, je vous encourage à lire les nombreux versets de la Bible qui en parlent. Donc, la vraie sagesse descend d’en haut ou vient d’en haut !
Pour répondre à cette question : pourquoi toutes ces écoles philosophiques de pensées ? Vous pouvez prendre l’exemple des religions par exemple, et vous pouvez vous demander à juste titre qui a raison.
Je pense que Dieu donne aux hommes le choix de choisir leur voie. Bien que la Bible donne la seule et bonne réponse, les hommes ne sont jamais satisfaits par une simple réponse, ils pensent qu’ils savent mieux que le Sage des sages, donc, ils se lancent dans toutes sortes de théories ou d’hypothèses pour expliquer les pourquoi, les comment, et les aboutissants… Triste à dire !
Pourquoi croyez-vous que Jésus a dit : si vous ne redevenez pas comme des petits enfants, vous ne pourrez pas voir et entrer dans le royaume des Cieux. (Voir l’évangile de Jean, au chapitre 3)
Vous rendez-vous compte qu’il a dit cela aussi à un homme super-éduqué, un docteur de la loi, Nicodème. Il lui a dit qu’il avait besoin de recommencer sa vie par la foi, sinon toutes ces choses continueraient à lui être cachées !
*******
Mais que tout cela ne vous empêche pas d’être un penseur et un philosophe.
Dieu aime que nous pensons, réfléchissons, méditons, sur les questions de la vie. Seulement, nous avons besoin de nous rappeler le but de nos démarches et pourquoi nous le faisons.
Comme je l’ai dit plus haut, la Bible est le plus grand livre de pensées et de philosophie donné aux hommes ! Lisez par exemple le livre des proverbes et de l’Ecclésiaste ; ou bien encore tout le livre de Job. Si vous le faite, je parie que cela va vous épatez, et plus que vous allez lire et étudier, plus vous allez avoir envie d’en savoir plus !
*******
Mais sur quoi toute cette philosophie se repose-t-elle et se base-t-elle ? A quoi sert-elle au juste ? Et pourquoi est-elle si importante ?
Sur quoi l’univers est-il basé et sur quelle fondation repose-t-il… L’amour tout simplement ! Parce que toute la Création a été créée sur cette base et dans ce but : l’amour de Dieu ! Parce que Dieu est amour (1 Jean 4:8), l’essence et la puissance même de l’amour, la puissance créative de l’Esprit de Dieu ! Et c’est pour cette même raison que Dieu nous a créés à son image, à sa ressemblance.
Donc, la philosophie devrait nous expliquer tout cela et nous aider à devenir de meilleur personne. Elle devrait glorifier Dieu en lui donnant les honneurs qui lui sont dû !
C’est pour cette raison que la philosophie a un but, qu’elle a un raisonnement positif, qu’elle est sensée, qu’elle a une histoire et une fin, qu’elle est basée sur des absolus, etc.
Si vous essayez de retirer tout cela, vous allez trouver à la place, le chaos, le désordre, la confusion, et pour finir, l’aliénation totale ! C’est pour cette raison qu il y a tant de gens perdus, qui ne savent plus où ils vont, qui non plus aucun but dans leur vie ; et qu’ils sont dégoutés de tout !
*******
Une autre chose que je voulais dire
Je n’ai rien contre les lettrés, les érudits, les intellectuels, tant qu’ils n’abaissent pas les autres, mais qu’ils se servent de leur savoir pour élever ceux qui sont sans.
La connaissance et la sagesse nous ont été données non pas pour servir nos propres envies et nos propres désirs égoïsmes, mais pour le bien de tous. Non pas pour nous élever au-dessus des autres, mais aider les autres à s’élever à notre niveau.
Jésus n’a-t-il pas dit que celui qui veut être le plus grand soit le serviteur de tous. Que le bon enseignant doit montrer lui-même le bon chemin à prendre. Que l’amour parfait passe en premier par les autres avant que nous puissions en récolter quelques fruits nous-mêmes.
Ces quelques pensées sont le fruit d’une philosophie sage et avisée, une philosophie qui sert l’humanité et le besoin des hommes et des femmes, qui glorifie l’amour pour le bien-être de tous !
*******
Faut-il nécessairement mêler Dieu avec la philosophie ?
Ne pouvons-nous pas juste être des penseurs libres, et nous débarrasser de la religion et de la morale ?
Bien sûr que vous le pouvez, c’est votre propre choix et décision, vous pouvez aussi, dans la même ligne, vous débarrassez du soleil, de la Lune, et ses astres ! Ce qui veut dire tout simplement de vivre sans lumière et sans chaleur !
Si vous ôtez Dieu de la philosophie (ici, je parle de vraie philosophie), quel intérêt a-t-elle ou à quoi sert-elle ? C’est ce problème que nous retrouvons avec certains de nos philosophes modernes.
Tout cela pour dire, que vous pouvez dire certaines bonnes vérités, avoir du sens commun sur certaines choses de la vie, mais être complètement à côté des bonnes réponses si vous mettez Dieu hors-jeu et de côté ! Parce qu’il est la clé qui démêle tous ces mystères de la vie ! Et que notre philosophie aussi profonde et intellectuelle peut-elle sembler paraître, est complètement vide et stérile sans celui qu’il l’a créé !
La haine, la rancœur, le mépris, la détestation, l’acharnement, l’aversion, l’hostilité, l’antagonisme, le dégout, l’intolérance, sont tous des maux malsain pour un philosophe. C’est une chose de détester le mal, mais s’en est une autre d’avoir de mauvais préjugés là où ils ne sont pas nécessaire !
Il semble que c’est devenu populaire et politiquement correct de mépriser tout ce qui est religieux, rattaché à Dieu ou la morale, tout ce qui été considéré comme un saint enseignement et contraire à la liberté de pensée des hommes !
*******
J’espère que ce premier blog sur le sujet de la pensée et de la philosophie vous a intéressé et vous a aidé à mieux comprendre ces sujets qui doivent rester simples, à la portée de tous, sinon cela devient un trip d’orgueil, un bourrage de crânes et  d’esprit, réservé seulement aux intellos !
A bientôt dans la seconde partie !
Patrick
P.S : rappelez-vous ceci : que la philosophie est inspirée de Dieu, donc, qu’elle ne contredit nullement la Bible ni son saint enseignement. Qu’elle glorifie l’amour et le bien. Qu’elle est basée sur des absolus comme l’histoire, la science, les arts, etc.
___________________________________________________________________
88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post