Accueil Sois un ami Du côté de la science N°5 – Des faits surprenants…

Du côté de la science N°5 – Des faits surprenants…

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Patrick avant-propos :

Dans ce blogue spécial science, je veux
m’adresser aux amoureux de la science
pure. Il suffit de prendre vos encyclopédies
scientifiques pour vérifier ces faits.
Ces lois et principes sont reconnus par les
hommes de science internationale, comme
les lois de la thermodynamique ; ils sont
des preuves irréfutables, absolues.
Mais triste à dire, quand il en vient sur leur
croyance de la théorie de l’évolution, ces
lois n’ont plus aucun effet sur eux ou leurs
recherches.
C’est à vous de décider !

************

DES FAITS SURPRENANTS…
(Par Anthony Mizrany)

Vous êtes-vous jamais demandé si l’évolution
était en accord avec les lois fondamentales de
la physique et autres découvertes de la science
véritable ? Ce qui suit pourrait vous réserver
une surprise.

*******

Les lois de la thermodynamique.

La première loi de la thermodynamique

s’énonce ainsi :

“Rien ne se perd, rien ne se crée”

Alors, comment les choses ont-elles pu venir
à l’existence ?

L’évolutionnisme n’a pas la moindre réponse
en la matière. Le créationnisme affirme
simplement que Dieu a tout fait par un pur
miracle, et de telle sorte qu’on ne puisse rien
y ajouter ni rien détruire. Cette explication
est en harmonie avec les faits
(C’est la seule qui soit plausible !)

***

La seconde loi de la thermodynamique

s’énonce ainsi :

“Tout évolue vers un état de plus grand
désordre”

Autrement dit, quand on laisse un corps
quelconque livré à lui-même, au bout d’un
certain temps, celui-ci, au lieu de s’améliorer,
va se détériorer (par décomposition, corrosion,
usure etc.). Cela contredit, de façon absolue,
l’évolution, selon laquelle tout ne cesse de
s’améliorer, d’évoluer vers des formes de vie
de plus en plus organisées, de plus en plus
complexes. La Bible est en accord
avec la seconde loi de la thermodynamique.

“Et, Toi, dans les commencements, Seigneur,
Tu as fondé la terre, et les cieux sont les
œuvres de Tes mains. Eux, ils périront, mais
Toi, Tu demeures; et ils vieilliront tous
comme un habit” (Hébreux 1:10-11).

***

La loi de conservation du mouvement
angulaire ?

Cette loi s’énonce comme suit :

“si un objet explose, tous les fragments de
cette explosion tourneront dans le même
sens que l’objet initial”

En d’autres termes, si un objet, qui tourne
sur lui-même dans le sens des aiguilles
d’une montre, explose, tous les fragments
de cet objet tourneront dans le sens des
aiguilles d’une montre. C’est une loi. Il
en est toujours ainsi. N’en déplaise à la
théorie du Big Bang !

Selon cette loi, si le Big bang avait vraiment
eu lieu, tout devrait tourner dans le même
sens — ce qui n’est absolument pas le cas!
Selon l’évolution, toutes les planètes de
notre système solaire proviendraient du soleil,
mais Vénus et Uranus tournent à l’inverse du
soleil! À vrai dire, sur les 60 lunes que compte
notre système solaire, un grand nombre d’entre
elles tournent à l’inverse du soleil. Plusieurs
même suivent leur orbite dans le sens opposé
de la rotation du soleil.

***

L’âge du système solaire : 6 000 ans
ou des milliards d’années ?

Avec l’apparition du laser et des horloges
atomiques, les mesures de temps, de taille
et de distance, sont devenues bien plus précises.

Saviez-vous que…

Le soleil brûle 5 millions de tonnes de gaz par
seconde. Cela signifie évidemment, que dans
le passé le soleil était plus gros. Si le récit
biblique de la Création est véridique,
l’univers et tout ce qu’il contient date
d’environ 6 000 ans. À la vitesse où le soleil
se consume, la différence entre sa taille
originelle et sa taille actuelle est négligeable.
Heureusement, d’ailleurs, pour la vie sur terre !
Mais à ce même rythme de combustion, pour
ne remonter qu’à 20 ou 30 millions d’années,
le soleil aurait été immensément plus gros, et,
par conséquent, bien plus proche de la terre.
Si proche qu’aucune forme de vie (pas même
les bactéries, encore moins les dinosaures)
n’aurait été possible. En attendant, les
évolutionnistes prétendent que le soleil
date d’environ 4,7 milliards d’années, et
que la vie sur terre est apparue au cœur de
l’océan il y a environ 3,4 milliards d’années.

La loi de l’attraction universelle énoncée
par Newton nous indique que, si l’on prend
deux objets, plus ils sont gros, plus ils
s’attirent. Et d’autre part, plus ils se
rapprochent, plus l’attraction augmente, de
façon inversement proportionnelle au carré
de la distance (par exemple, à la moitié de
la distance, l’attraction est quadruplée).
En conséquence, si le soleil était aussi vieux
qu’on veut bien le dire, ayant été plus gros,
il aurait exercé une attraction sensiblement
plus forte, et il aurait fallu que la terre et les
autres planètes orbitent à une distance
beaucoup plus grande. Ce fait soulève de
nouveaux problèmes pour la théorie de
l’évolution. En effet, étant donné que la taille
du soleil a diminué jusqu’à la taille qu’on lui
connaît, et, par conséquent, sa force
d’attraction, les planètes n’auraient pas pu
décrire des orbites de plus en plus petites,
de plus en plus serrées, mais seraient parties
à la dérive sur des orbites de plus en plus
larges, de plus en plus distantes.

Le magnétisme terrestre diminue. Des
mesures archéologiques montrent que le
champ magnétique terrestre était, il y a
1000 ans, 40% plus élevé que de nos jours.
S’il est vrai que le magnétisme terrestre
provient d’un courant électrique
décroissant qui parcourt le noyau
métallique terrestre — l’explication la
plus plausible — l’âge de la terre peut
difficilement dépasser les 10 ? 000 ans,
étant donné qu’au-delà, ce courant aurait
été si fort qu’il aurait fait fondre la planète.

Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et
Pluton sont en train de se refroidir.
Jupiter, par exemple, émet deux fois plus
de chaleur qu’il n’en reçoit du soleil.
Saturne, à peu près trois fois plus.
Si le système solaire était âgé de milliards,
ou même de millions d’années, ces cinq
planètes se seraient complètement refroidies
depuis longtemps.

Les anneaux de Saturne sont en expansion.
Ces anneaux, qui sont composés de “nuages”
de particules (eux mêmes constitués,
pense-t-on, de poussières de roche, de gaz
gelés et de glace d’eau), s’élargissent de plus
en plus et perdent en densité. Au rythme où
ils se dilatent, ces anneaux se seraient
dissipés depuis longtemps si le système
solaire était aussi vieux que le prétendent
les évolutionnistes.

************

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Sois un ami
Je suis ce qu’on peut appeler un « Don Quichotte » de la plume. Ce qui fait qu’un écrivain devient un artiste, c’est qu’il découvre sa vraie personnalité dans ses écrits. Il n’est pas assujetti aux « On dit », où, « Il ne faut pas que j’écrive cela ». Il est vrai avec l’inspiration qui lui est donnée, pure dans ses pensées. Le prix d’une telle liberté est : « Si tu peux être vrai avec toi-même, tu ne peux être faux avec personne » Patrick Etienne
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here