Dieu parle encore ! (7ème partie et fin)

Un message du Ciel spécialement pour vous !

Est-il une meilleure façon de le conclure que de vous proposer l’un de ces messages spécialement reçu à votre intention ? La meilleure preuve de la qualité d’un mets, c’est d’y goûter, alors Goûtez et constatez que l’Eternel est bon ! (Psaume 34:8).

(Jésus 🙂 Tu te mets à l’écoute d’hommes et de femmes ici-bas, que tu aimes et que tu admires, que tu respectes et auprès desquels tu cherches conseil. À présent, Je te demande, à toi qui M’aimes et Me respectes comme ton Seigneur, de M’écouter, car J’ai tant de choses à te dire !

Je désire te parler comme un ami, un père, une âme sœur. Je ne veux pas que nous ayons une relation guindée, mais très personnelle. Je te parlerai autant que tu voudras bien M’écouter.

Mais comme avec un récepteur radio, tu ne recevras Mes signaux célestes que de façon extrêmement faible, à moins que tu ne fasses l’effort de te mettre sur Ma fréquence et de bloquer tous les autres signaux qui pourraient te distraire – tels les soucis quotidiens et ta façon humaine de penser.

Entendre Ma voix, c’est Me demander de parler et puis écouter : c’est aussi simple que ça. N’étouffe pas cette petite flamme de foi qui se trouve dans ton cœur. Tu as tout à gagner d’une relation plus intime avec Moi.

Je te guiderai autant que tu Me permettras de le faire — que ce soit par Ma Parole écrite, par le conseil de ceux qui Me connaissent et qui M’aiment, ou par Ma voix de prophétie.

Si tu hésites encore à l’idée de recevoir des prophéties et de tenter l’aventure : jette-toi à l’eau, tu verras bien ce qui en résultera ! Je détiens les réponses et les solutions de chacun de tes problèmes, de chaque défi que tu rencontreras.

Je ne t’épargnerai pas toutes les tempêtes de la vie, mais Je te promets de te garder à travers ces tempêtes. Sur la route de la vie, tu peux soit M’écouter, soit refuser de prêter attention à Ma voix.

Exactement comme tu peux partir en voyage avec ou sans carte. La différence, c’est que dans le premier cas tu arriveras directement à ta destination, tandis que dans l’autre tu t’égareras en essayant de trouver ton chemin.

Mon enfant, tu es unique à Mes yeux. Oui, c’est à toi que Je m’adresse, à toi seul !

Sur la croix, Je suis mort pour toi. Je serais mort pour toi, même si Tu avais été le seul sur Terre : c’est dire à quel point Je t’aime !

Laisse-Moi communiquer avec toi, Je t’en prie, et laisse-Moi t’aimer et prendre soin de toi, de toutes les manières possibles.

Je suis à toi, pour toujours …

(Message de Jésus)

***

Des promesses qui vous aideront à vous mettre à l’écoute du Ciel.

Psaume 84:11 — Dieu ne refuse aucun bien à ceux qui cheminent dans l’intégrité.

Psaume 138:3 — Le jour où j’ai appelé, et où Tu m’as répondu, Tu m’as redonné courage et Tu m’as rempli de force.

Jérémie 1:9 — Tu vois: Je mets Mes paroles dans ta bouche. Voir aussi Jérémie 33:3

Daniel 2:20,22 — Invoque-Moi, et Je te répondrai, Je te révélerai de grandes choses et des choses secrètes que tu ne connais pas. Loué soit Dieu dès maintenant et à toujours, car à Lui appartiennent la sagesse et la force… Il dévoile des choses profondes et secrètes.

Marc 13:11 — Ne vous inquiétez pas à l’avance de ce que vous direz, mais dites simplement ce qui vous sera donné au moment même: car ce n’est pas vous qui parlerez, mais l’Esprit Saint.

Luc 11:9-13 — Ainsi, Moi Je vous le dis : Demandez, et vous recevrez; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. Car celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et l’on ouvre à celui qui frappe. Il y a des pères parmi vous. Lequel d’entre vous donnera un serpent à son fils quand celui-ci lui demande un poisson ? Ou encore, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion Si donc, tout mauvais que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-Il l’Esprit Saint à ceux qui le Lui demandent.

Jean 16:13 — Quand l’Esprit de vérité sera venu, Il vous conduira dans la vérité tout entière, car Il ne parlera pas de Lui-même, mais tout ce qu’Il aura entendu, Il le dira, et Il vous annoncera les choses à venir.

Actes 2:17 — Voici ce qui arrivera, dit Dieu, dans les jours de la fin des temps : Je répandrai de mon Esprit sur tous les hommes. Vos fils, vos filles prophétiseront, vos jeunes gens, par des visions, vos vieillards, par des songes, recevront des révélations.

—————————————————————————————————–

Pour quiconque doit prendre une décision, tel est l’un des principes essentiels : avant de discuter, il faut prier ! Prier ne consiste pas seulement à réciter à Dieu sa tirade, mais aussi à laisser Dieu parler, à attendre qu’Il réponde. Alors Il vous dira ce que vous devez faire. Prenez le temps d’écouter Dieu et Il prendra le temps de résoudre votre problème.

—————————————————————————————————–

Noé [dans la Bible] a dû en passer du temps à écouter le Seigneur ! Autrement, il n’aurait pas pu recevoir toutes les instructions nécessaires à la construction de l’Arche ! N’oublions pas qu’il n’avait jamais vu de bateau de cette taille ! Dieu lui a probablement donné les spécifications exactes pour chaque centimètre carré de son bâtiment !

—————————————————————————————————–

Lorsque le Seigneur vous accorde le don de la prophétie, c’est pour une bonne raison : pour vous permettre de recevoir Ses instructions quand les réponses que vous cherchez ne se trouvent pas précisément dans la Parole. Mais, bien sûr, vous devez être prêt à faire les choses comme Il l’entend, parce que Lui seul sait ce qu’il faut faire.

Cela ne devrait pas être une corvée de Lui demander Ses réponses ou Ses directives. Bien au contraire, c’est formidable, c’est libérateur qu’Il puisse vous parler de façon aussi directe et personnelle ; et ainsi répondre à vos questions, vous prodiguer Ses conseils, Son encouragement et Son réconfort, et vous révéler les secrets qui seront la clé des cœurs et des situations. Aujourd’hui, écoutez-Le, et vous en serez ravi — et Lui aussi !

—————————————————————————————————–

Jésus peut vous donner des instructions personnalisées dans à n’importe quelle situation. Il connaît les épreuves que vous traversez et Il ne demande pas mieux que de vous donner ce dont vous avez besoin : les réponses à vos questions, des directives quand vous ne savez plus que faire, le réconfort quand vous êtes à bout, le courage d’être un témoin quand vous avez peur, les solutions à des conflits personnels qui semblent irrémédiables, l’encouragement qu’il vous faut pour vous soumettre à Sa volonté quand vous êtes confronté à une décision difficile, et la force surnaturelle qu’on ne peut trouver qu’en s’appuyant sur Lui. Il met tout cela, et bien plus, à votre disposition si vous vous donnez la peine de Lui confier vos problèmes, vos épreuves, vos besoins et vos questions !

Tant que vos yeux seront rivés sur les vagues et l’eau trouble qui vient brouiller votre vision, vous ne pourrez faire usage de la puissance de Jésus. Mais si vous tournez les yeux vers Lui, et captez Sa puissance, il en résultera un changement merveilleux dans toute votre façon de voir et de ressentir les choses.

—————————————————————————————————–

Cette série, Dieu parle encore, a pour but d’encourager tous les chrétiens (les croyants) que Dieu parle encore de nos jours, qu’Il est bien réel, qu’Il se soucie de nous tous et qu’Il est avide de communiquer et avoir une relation personnelle avec nous !

Pourquoi en serait-il autrement ?

Est-ce que Jésus, lui-même, s’est tenu à distance de ses disciples ou avait-Il une relation très étroite avec eux ?

Si vous lisez les évangiles où son histoire est relatée, Jésus avait une relation très proche de ceux qui Le suivaient.

Ce qu’Il a dit à ce sujet est révélé très clairement dans l’Evangile de Jean :

Je ne vous appelle plus esclaves, car l’esclave ne sait pas ce que son maitre fait ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaitre tout ce que j’ai oui de mon Père. (Jean 15:15)

C’est plutôt proche comme relation pour moi, ne trouvez-vous pas ?

Jésus était tout au long de la journée près d’eux — Il mangeait avec eux, Il dormait près d’eux, Il déversait Ses paroles dans leurs âmes affamées, Il faisait toutes sortes de miracles avec eux …

Maintenant, comment traitez-vous vos amis(es) qui sont très proches de vous ? Avec des Monsieur, Madame, des vouvoiements à ne plus en finir ?

Ce n’est pas ce genre de relation que Jésus et Dieu veulent de nous. Ils veulent une relation très proche, intime et honnête ; comme nous voulons l’avoir avec notre propre famille.

Bien sûr, certains vont penser que c’est de la familiarité et un manque de respect vis-à-vis de Dieu et de Jésus.

Et puis, pourquoi Dieu ou Jésus devraient se mêler à des pécheurs comme nous ? Encore plus nous parler ? Peut-être à des hauts dignitaires de l’église ? Il semble que l’Église a toujours voulu creuser un fossé entre le clergé et le peuple.

Mais ce n’est pas ce que Jésus a fait. Bien au contraire, Jésus aimait se mêler avec les gens du commun ; ceux qui étaient rejetés de la société et du système religieux de l’époque.

J’espère que vous prendrez le temps de lire ces différents chapitres sur Dieu parle encore.

C’est tout simple : Dieu et Jésus vous aiment ! Ils veulent avoir cette relation personnelle avec vous et que vous deveniez leurs amis !

***

Pourriez-vous imaginer aimer quelqu’un — que ce soit votre conjoint(e), votre meilleur(e) ami(e), votre enfant — et ne jamais lui parler ? Bien sûr que non.

L’amour est bâti sur la communication, tout comme les relations un tant soit peu importantes que nous avons la chance d’entretenir dans notre vie.

Par conséquent, s’il est vrai que Jésus veut être notre meilleur Ami, aussi bien que notre Époux selon la Bible (Ésaïe 54:5 et Romains 7:4), et que Dieu est notre Père céleste, alors n’est-il pas tout à fait logique qu’ils veuillent pouvoir nous parler ?

Si le christianisme n’était qu’une philosophie ou un code moral, ou même une religion, on pourrait ne rien voir d’autre dans ces expressions — époux, ami, père — que de simples analogies, aussi justes soient-elles, cherchant à décrire, de façon plus ou moins philosophique, notre relation à Dieu et à Jésus.

Mais Dieu merci, le vrai christianisme est bien plus que cela ! Il est plus qu’un système de pensée ou de règles, plus qu’une rhétorique ou un rituel, plus qu’un code moral ou une éthique :  c’est une relation d’amour personnelle — une relation qui n’a jamais fini de s’enrichir et de s’approfondir, de se fortifier à travers une communication ouverte et franche avec notre Créateur.

Dieu a prévu un moyen de communication avec lui, et c’est la prière. Prier ne veut pas seulement dire parler à Dieu, mais aussi L’écouter.

Il désire que nous puissions Lui confier nos besoins et nos désirs, nos problèmes et nos craintes, nos pensées et nos rêves les plus intimes. Mais ce n’est pas à sens unique.

Il veut aussi répondre à nos questions, nous aider à résoudre nos problèmes, nous encourager lorsque nous perdons le moral, Il veut aussi partager nos victoires et nos joies.

Par-dessus tout, Il veut nous aider à comprendre Son amour et en faire l’expérience de façon absolument réelle et personnelle.

***

Dieu n’a pas fini de parler

Dieu n’est pas mort ! Il est même bien vivant, et toujours prêt, toujours désireux, toujours capable de parler à Ses enfants — et Il souhaite vous parler !

Vous vous demandez peut-être : Comment chose pareille est-elle possible ? Comment le grand Dieu, le Créateur de l’univers pourrait-Il communiquer directement avec vous, ou même pourquoi le voudrait-Il ?

Avant de pouvoir comprendre la réponse à cette question, il vous faut tout d’abord mesurer combien Il vous aime.

Il vous aime tant qu’Il a envoyé Son Fils, Jésus, mourir pour vos péchés afin que vous puissiez être pardonné et obtenir le don de la vie éternelle, par le simple fait de croire en Lui et de L’accueillir comme votre Sauveur.

Jésus est mort pour les péchés du monde entier, mais Il serait mort même si ce n’était que pour vous. C’est dire combien Lui et Son Père vous aiment!

Dans Son amour, Dieu vous a également légué la Bible, où Il vous explique comment vivre en harmonie avec Lui et les autres. Les Paroles de Dieu dans la Bible sont une source inépuisable de foi, de réconfort, d’encouragement, d’instruction, de sagesse et de force spirituelle.

Mais Dieu ne s’est pas arrêté là. Il vous aime tellement qu’Il ne se contente pas de communiquer avec vous par le moyen de Sa Parole écrite : Il désire une communication directe !

Il vous porte un intérêt personnel et se sent concerné par votre vie. Il sait que vous avez des questions et des problèmes, et Il veut vous apporter les réponses, les solutions.

Il désire aussi, par des paroles personnelles d’amour et d’encouragement, raviver votre foi et vous rassurer lorsque vous traversez une période difficile. Il veut surtout que vous sachiez combien Il vous aime  personnellement.

Et pour toutes ces raisons, Il a créé un mode de communication dans les deux sens, un canal d’échange entre Lui et vous, pour vous permettre de Lui parler dans la prière et, en réponse, d’entendre les mots qu’Il a pour vous.

Mais vous ne vous considérez peut-être pas suffisamment spirituel, ni assez proche de Dieu … Alors qu’en est-il ?

Eh bien, vous serez heureux d’apprendre que Dieu parle à n’importe qui, du moment qu’il a la foi d’un petit enfant — et Il désire vous parler, à vous, pour vous donner la chance de connaître Sa sagesse et Son amour infinis. Il désire vous guider pas à pas dans une relation plus intime avec Lui et vous faire mieux comprendre Sa volonté et Ses voies.

Il peut vous parler de toutes sortes de manières. Lorsque vous lisez la Bible, par exemple, Il peut faire en sorte qu’un certain passage s’impose à vous comme étant la réponse à un certain problème. Dieu n’est pas toujours obligé d’employer des mots : Il se contente quelquefois de vous communiquer une impression, ou une sorte de conviction intérieure, d’intuition, par rapport à une situation donnée.

Il peut aussi vous parler par des rêves qui vous laissent une forte impression …

Ou par des visions.

Ou encore à travers quelqu’un, qui pourra, du fait de son expérience et de sa sagesse, vous donner un conseil avisé qui soit dans la ligne de Dieu.

Mais de toutes les formes de communications que Dieu peut utiliser, il n’en est sans doute pas de plus remarquable, de plus efficace, que le don de prophétie.

Saviez-vous que, selon le dictionnaire, le mot prophétie, dans son sens premier, ne signifie pas prédiction mais message divinement inspiré.

Autrement dit, prophétiser, c’est recevoir un message direct de Dieu. Chaque fois que vous entendez, dans votre esprit, des paroles qui, vous en avez l’assurance, viennent de Dieu, et que vous les exprimez à haute voix ou que vous les écrivez, vous êtes en train de prophétiser.

Oui, vous pouvez entendre des choses qui viennent du Ciel !

Mettez Dieu au banc d’essai !

Voyez s’Il ne vous ouvrira pas les écluses des Cieux pour verser sur vous de telles bénédictions — les trésors de Ses Paroles pour vous — que vous ne pourrez toutes les contenir !

***

LIGNE DIRECTE AVEC LE CIEL

(Voici trois exemples comment Dieu parle aux gens)

Charles Spurgeon, célèbre évangéliste, et George Mueller, voleur converti, fondateur et directeur de cinq orphelinats, vivaient tous deux en Angleterre au dix-neuvième siècle. Un jour, Spurgeon avait collecté, non sans peine, 300 livres sterling en dons charitables — une belle somme pour l’époque — qui devait subvenir aux besoins pressants de l’orphelinat qu’il soutenait de ses finances. Lorsqu’il eut fini de rassembler les derniers sous, il alla se coucher, cette nuit-là, rempli d’une immense satisfaction.

Mais avant qu’il ne pût s’endormir, le Seigneur lui dit :

— Fais don de ces 300 livres à George Mueller, pour ses orphelinats à Bristol.

— Mais, Seigneur, protesta Spurgeon, j’ai besoin de cet argent pour mes chers orphelins de Londres.

— Donne ces 300 livres à George Mueller, entendit-il à nouveau !

Spurgeon finit par accepter l’idée, puis s’endormit.

Le lendemain, se rendant chez George Mueller, il le trouva en prière :

— George, fit-il, Dieu m’a dit de te remettre ces 300 livres.

— J’étais juste en train de Lui demander cette somme exacte ! S’exclama Mueller.

Lorsque Spurgeon regagna Londres, il découvrit une lettre sur son bureau. Celle-ci contenait 300 guinées (chaque guinée équivaut à une livre plus un shilling)

— Le Seigneur m’a rendu mes 300 livres, s’écria-t-il de joie, avec 300 shillings d’intérêts !

**

Fameuse évangéliste américaine : un jour, raconta comment le Seigneur s’était servi du verset 11 du psaume 46 pour la tirer d’un mauvais pas et lui montrer qu’Il était capable de la diriger, de façon précise et immédiate, si toutefois elle L’écoutait en prière. Le passage est le suivant : Arrêtez! Dit-Il, reconnaissez-moi pour Dieu … Elle devait, de façon urgente, trouver quelqu’un qui venait de déménager, mais dont elle n’avait pas la nouvelle adresse.

De toutes les fibres de mon être, je tremblais d’anxiété, expliqua-t-elle plus tard, car cette personne devait être contactée au plus vite. Soudain, une paraphrase de l’Écriture me vint à l’esprit : Arrête-toi, calme-toi, et sache que Je suis Dieu. Je m’assis donc, et, tranquillement, je demandai au Seigneur de faire quelque chose pour éviter le pire. Voici ce qu’Il m’inspira : Écris un petit mot et porte-le à leur ancien appartement. Il se pourrait que, pour une raison ou l’autre, ils doivent y retourner.

Je m’exécutai donc et je me rendis à leur ancien appartement pour y déposer mon message. Au moment même où j’y parvenais, le mot à la main, une voiture s’arrêta : c’était la personne que je n’avais pas réussi à contacter !

**

Olga Kristensen passa quarante ans de sa vie en Chine comme missionnaire. Une nuit, vers la fin de son séjour, elle et ses compagnons entendirent qu’un groupe de bandits se dirigeaient vers leur mission, incendiant, tuant et pillant tout sur leur passage. On ne tarda pas à entendre des coups de feu tirés à l’autre bout de la rue.

C’est ainsi que, plus tard, Olga relatait les événements de cette nuit-là :

Je me retirai dans ma chambre pour demander à Dieu de me dire quelque chose qui me calmerait ainsi que mes amis. C’est alors qu’un passage, qui m’était familier, me vint à l’esprit : Quand tu te coucheras, tu n’éprouveras aucune crainte, et ton sommeil sera paisible, tu n’auras pas à redouter un désastre imprévu, ni la ruine qui ne manquera pas de fondre sur les méchants, car l’Éternel sera ton assurance, il gardera ton pied de tout piège (Proverbes 3:24-26)

Je partageai ce message avec mes amis en leur demandant d’aller se reposer. Puis, je me mis au lit et m’endormis profondément.

Le lendemain matin, des corps jonchaient la rue en face de chez nous. Il y avait bien eu carnage et massacre mais on n’avait même pas frappé à notre porte.

***

 

 

 

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post