Dieu parle encore ! (2ème partie)

Par où commencer ?

Comme dans tous les domaines, les débuts peuvent être laborieux. Et dans ce cas précis, le plus difficile pour la plupart des gens, c’est d’apprendre à lâcher prise. Il faut être prêt à se défaire de toute idée préconçue pour s’ouvrir aux pensées du Seigneur et aux voies de Son Esprit, qui sont différentes des nôtres.

Pour entendre le Seigneur, vous devez mettre de côté votre façon de penser, de voir et de ressentir les choses.

En tout premier lieu, vous devez croire qu’il existe un monde spirituel, et que Quelqu’un cherche à communiquer avec vous depuis ce monde-là.

Deuxièmement, vous devez être prêt à écarter de vos pensées ce que vous dictent vos cinq sens — voire votre bon sens — pour faire place à ce que Dieu veut vous dire.

Une fois que ces deux conditions sont remplies, vous êtes prêt à démarrer !

Trouvez un endroit calme et prenez quelques minutes pour parler au Seigneur. Ouvrez-Lui votre cœur. Dites-Lui combien vous L’aimez. Remerciez-Le pour Son amour. Pour toutes les bonnes choses qu’Il a faites dans votre vie. Faites le compte de vos bénédictions. Dieu aime qu’on Lui adresse des louanges.

Entrez sous Ses portiques avec reconnaissance ! Entrez dans Ses parvis en chantant Ses louanges. Rendez-Lui hommage et louez-Le pour ce qu’Il est.

(Psaume 100: 4)

Vous avez peut-être une question particulière que vous aimeriez poser à Jésus. N’hésitez pas, posez-la. Plus la prière est précise, plus la réponse sera précise elle aussi.

Ou alors vous n’avez rien de spécial à Lui demander, mais vous êtes simplement curieux de savoir ce qu’Il pourrait vous dire. Quoi qu’il en soit, une fois que vous Lui avez demandé de parler, faites le silence et concentrez-vous sur Lui.

Si vous fermez les yeux, il vous sera plus facile de faire abstraction de votre environnement, qui peut être une distraction.

À présent, mettez-vous à l’écoute. Le fait d’attendre en silence manifeste votre foi : vous savez que votre Créateur vous aime et vous êtes certain qu’Il va répondre. C’est dans ces moments de silence et de recueillement, ces moments d’attente, de patience et d’humilité, qu’Il vous parlera.

Quelquefois Dieu peut vous rappeler un verset ou un passage de la Bible que vous avez lu ou mémorisé dans le passé. Ce verset, appliqué à la situation ou à la décision particulière à laquelle vous êtes confronté, est peut-être la réponse claire et simple que vous attendiez.

En d’autres occasions, le Seigneur peut vous donner un tout nouveau message — des paroles qu’Il n’avait encore jamais formulées exactement de cette façon. Le langage peut être celui de tous les jours, ou appartenir à un registre plus soutenu.

Le Seigneur s’exprime comme Il le veut sur n’importe quel sujet, mais en général Il vous parlera de la façon qui vous sera la plus facile à recevoir et à comprendre.

Alors, tout ce qui vous vient à l’esprit, au cœur, à vos oreilles spirituelles, prenez-le comme un message venant du Seigneur. C’est un peu comme faire de la traduction simultanée : vous entendez une phrase ou une portion de phrase à la fois. Au fur et à mesure que vous la prononcez, que vous l’écrivez ou l’enregistrez, le Seigneur vous en donne une autre.

Le fait de transmettre, de communiquer ce qu’Il vous dit, montre que vous croyez que c’est bien Lui qui vous parle. C’est une marque de foi qui Lui fait plaisir.

Il est facile d’ignorer cette petite voix intérieure, sous prétexte que c’est la vôtre. Surtout au début, lorsqu’on apprend à écouter le Seigneur. Mais il est capital que vous acceptiez le fait que c’est bien Lui qui vous parle.

Si, en toute sincérité, vous demandez au Seigneur de vous parler, Il vous répondra sans l’ombre d’un doute. Et à ce moment-là, il vous faut recevoir ce qu’Il dit comme venant de Lui.

Demandez et vous recevrez.

(Matthieu 7:7)

Dieu comble de bonnes choses ceux qui ont une soif spirituelle.

(Luc 1:53)

C’est là qu’on voit toute l’importance de la foi, puisque c’est elle qui nous fait croire les promesses de Dieu, selon lesquelles Il nous répond chaque fois qu’on L’appelle.

N’essayez pas d’analyser, de disséquer ou de juger le message pendant qu’il est en train d’arriver : acceptez-le et remerciez Dieu de vous l’envoyer.

On peut être en proie à toutes sortes d’émotions quand on reçoit un message du Seigneur. Il y en a qui éprouvent de l’excitation ou une certaine euphorie, d’autres se sentent nerveux, certains craquent et se mettent à pleurer, d’autres encore éclatent de rire, mais la plupart ne ressentent rien de spécial.

Une même personne pourra ressentir quelque chose un jour et ne rien ressentir du tout le lendemain. Peu importe, le fait de ressentir ou non quelque chose n’affecte en rien la validité du message. — et certainement pas par nos impressions !

Car nous vivons guidés par la foi, non par la vue

(2 Corinthiens 5:7)

Ne vous attendez pas nécessairement à recevoir un long message de Dieu, dès la première fois où vous Lui demandez de vous parler. Quoique cela puisse arriver,  on ne sait jamais !

En général, avec le temps et la pratique, les messages que vous recevrez deviendront plus détaillés, plus complets. Surtout, continuez à vous exercer, et n’abandonnez pas !

Ne vous découragez pas si votre don de prophétie n’en est qu’à ses premiers balbutiements, et si vous ne recevez qu’une phrase ou deux, voire un simple verset de la Bible, alors que vous espériez quelque chose de plus conséquent.

Que cela ne vous arrête pas ! Le simple fait que vous ayez entendu quelque chose est encourageant. Persévérez, et vous en recevrez certainement davantage. C’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Souvenez-vous également qu’on ne juge pas de la valeur d’un message céleste à sa longueur. Le Seigneur peut faire tenir en une seule phrase la réponse que vous cherchez.

Bien sûr, il est plus prudent d’attendre de voir s’Il a quelque chose à ajouter avant de reprendre vos occupations, mais si vous avez le sentiment qu’Il a fini de parler, remerciez-Le et soyez assuré que ces paroles constituent la réponse que vous attendiez.

Ou peut-être étiez-vous trop distrait pour entendre quoi que ce soit. Ne vous inquiétez pas. Il n’est pas toujours facile de se concentrer et le Seigneur est conscient de nos faiblesses et de nos limites.

C’est pour vous une toute nouvelle expérience et le simple fait d’essayer est signe de progrès. Persévérez ! Efforcez-vous de consacrer quelques minutes chaque jour à la prière et à la louange.

Présentez ensuite votre question du jour et attendez quelques instants, à l’écoute de Sa voix. Une fois que vous aurez pris l’habitude d’exercer votre don, il vous sera de plus en plus facile de recevoir les Paroles du Seigneur.

Si vous continuez à consolider votre foi en lisant la Parole écrite de Dieu, et si vous désirez sincèrement entendre Dieu, Il ne manquera pas de vous répondre. Dieu a promis de vous parler : tant que vous ferez votre part, Il ne vous laissera jamais tomber.

—————————————————————————————————–

Il est facile d’obtenir des réponses du Seigneur : il vous suffit d’avoir la foi. Quand vous Lui demandez quelque chose, attendez-vous à recevoir une réponse et acceptez la première chose qui vous vient à l’esprit. Si vous avez vraiment la foi et que vous voulez voir ou entendre quelque chose, vous ne serez pas déçu. Ce que vous verrez ou entendrez avec vos sens spirituels viendra du Seigneur. Ouvrez votre cœur et laissez entrer le soleil ! Voici mon problème, Seigneur ! Que dois-je faire ? Si vous êtes suffisamment désespéré, Il vous répondra !

—————————————————————————————————–

Fermer les yeux nous aide à voir dans l’esprit et à nous abstraire de ce qui nous entoure. Une position détendue et confortable nous permet également de mieux nous concentrer sur le Seigneur, sans risque de distraction.

—————————————————————————————————–

Dieu est vivant et Il parle ! Il n’a pas fini d’aimer Ses enfants, ni de leur parler ! Vous pouvez entendre Dieu tous les jours. Chaque jour devrait être une nouvelle expérience, une nouvelle occasion d’écouter la voix du Seigneur.

—————————————————————————————————–

Quand vous demandez au Seigneur de vous guider, vous devez être précis et vous attendre à recevoir une réponse précise. C’est un signe de foi : le fait même de poser une question précise montre que vous vous attendez à une réponse précise.

—————————————————————————————————–

L’exemple du bébé illustre bien le principe de la foi et la façon d’écouter Dieu. Quand il pleure pour appeler sa maman, il ne vous viendrait pas à l’esprit de lui refuser ce qu’il demande. Ce petit bébé a souvent plus de foi que nous : quand il pleure, il s’attend à ce que quelqu’un l’entende. Parce qu’il sait — Dieu a mis en lui cet instinct — que s’il appelle, quelqu’un lui répondra. Il s’attend à une réponse et la reçoit !

Une fois que le sein est dans la bouche du bébé, celui-ci commence automatiquement à téter. Lorsque vous implorez Dieu pour qu’Il vous donne quelque chose, c’est comme s’Il vous mettait le téton dans la bouche ; mais si vous tardez à téter, vous n’obtiendrez jamais rien. Vous devez avoir la foi de vous mettre à téter. Il n’est pas rare qu’un bébé doive téter pendant une ou deux minutes avant que le lait ne vienne. La foi, c’est un peu comme la succion du bébé.

Qu’est-ce qui fait sortir le lait du sein de la maman ? C’est l’effet du vide ! Lorsqu’il tète, le bébé crée délibérément un vide à l’intérieur de sa bouche ; et c’est ce vide qui aspire le lait. Vous devez faire le vide dans votre cœur : Seigneur, voici un espace vide : à Toi de le remplir ! Et savez-vous ce qui remplit le vide ? En fait, ce n’est pas l’enfant. L’enfant ne fait que créer le vide en réduisant la pression à l’intérieur de sa bouche, si bien que le lait se met à couler du sein de sa mère.

Lorsqu’on prie, on crée un vide. On crée un espace qui ne demande qu’à être rempli, on appelle le Seigneur à l’aide. C’est vous qui créez le vide mais c’est la pression du Seigneur qui le remplit. En réalité, la puissance vient de l’extérieur, pas de l’intérieur. Vous n’avez fait que créer le vide, mais ce vide a aspiré la puissance.

***

Applications pratiques

Certains pensent que, de nos jours, la prophétie n’est d’aucune utilité pratique. Fort heureusement pour nous, ils se trompent ! Et malheureusement pour eux, leur manque de foi les fait passer à côté des trésors spirituels que Dieu veut leur donner.

Mais cela ne veut pas dire pour autant que vous, vous deviez vous en priver. Dieu n’y met qu’une seule condition : que vous Lui demandiez avec foi.

Demandez, et vous recevrez, pour que votre joie soit complète.

(Jean 16:24)

En fait, les applications pratiques de la prophétie sont innombrables. Le Seigneur peut subvenir à n’importe quel besoin, répondre à n’importe quelle question, démêler n’importe quel problème, résoudre n’importe quel conflit. Il faut simplement Lui en donner la chance.

Si vous vous appliquez à faire ce qu’Il vous dit, à suivre Ses conseils, vous êtes assuré que tout ira bien. Vous ne regretterez jamais de L’avoir écouté !

Certes, les résultats ne seront peut-être pas toujours immédiats, ni ceux que vous espériez, et vous ne saurez peut-être jamais combien vous avez fait progresser une certaine situation en écoutant le Seigneur.

Toutefois, si vous Lui permettez de vous guider dans vos décisions, vous ne pouvez pas vous tromper ! Faites-Lui confiance, Il tiendra parole. Il vous donnera exactement ce qu’il vous faut, car Il sait ce qui, à la longue, sera le meilleur pour vous.

Le Seigneur aime être impliqué dans tous les domaines de notre vie, et Il souhaite nous guider dans nos choix, petits et grands.

Prenons l’exemple suivant :

Jeanne et Pierre sont mariés. Jeanne est en visite chez son oncle et sa tante, dans une certaine ville située à quelques heures de chez eux. C’est un vendredi, et une semaine s’est déjà écoulée. Elle téléphone à Pierre pour voir si tout va bien à la maison. Celui-ci la rassure que tout se passe à merveille. Jeanne lui explique que   sa tante l’a invitée à rester deux jours de plus. Pierre lui répond qu’il peut, sans problème, se débrouiller deux jours de plus avec les enfants.

Jeanne raccroche, mais avant de communiquer la réponse à sa tante, elle se retire dans sa chambre pour demander à Jésus de confirmer sa décision. D’une petite voix douce, le Seigneur lui dit : Il serait préférable que tu retournes à la maison. Certes, tout semble bien se passer pour Pierre et les enfants, et il pense pouvoir se débrouiller tout seul mais en fait, ce week-end, ils vont avoir besoin de toi.

Pour Jeanne, demander conseil au Seigneur avant de prendre une décision, est un tout nouveau réflexe. Aussi est-elle quelque peu déconcertée. Elle se tourne à nouveau vers le Seigneur qui, cette fois, lui rappelle cette écriture :

Cherche à connaître Sa volonté pour tout ce que tu entreprends, et Il te conduira sur le droit chemin.

(Proverbes 3:6)

Comme c’est exactement ce qu’elle vient de faire, elle a maintenant la conviction qu’elle a bien entendu la voix de Dieu. Elle met alors fin à sa visite et rentre chez elle le soir même, comme prévu initialement. Ce samedi-là commence comme un samedi ordinaire : Pierre tond la pelouse et notre Jeanne fait un petit nettoyage de printemps pendant que les enfants s’amusent. Elle se demande un instant si, après tout, elle n’a pas eu tort de revenir puisqu’il semble que Pierre et les enfants auraient très bien pu se débrouiller sans elle. Mais n’était-ce pas Dieu qui l’avait guidée dans sa décision ? Rassurée, elle décide de poursuivre ses tâches ménagères sans plus s’inquiéter.

Le déjeuner terminé, le téléphone sonne. C’est le patron de Pierre. Une situation urgente se présente, requérant sa présence immédiate. Cinq minutes plus tard, Pierre embrasse Jeanne et les enfants, et le voilà parti. À présent, tout s’éclaircit : si Jeanne était restée chez son oncle et sa tante, à plusieurs heures de chez eux, Pierre aurait été très ennuyé. Leurs voisins étant tous absents, il n’y aurait eu personne pour garder les enfants. Jeanne remercie Dieu de l’avoir guidée avec autant d’amour et de clairvoyance.

Dieu ne lui avait pas révélé de quelle urgence il s’agirait, mais lui avait montré la bonne décision à prendre, alors qu’à première vue les deux solutions semblaient se valoir. Le fait d’être guidé par Dieu peut faire une grande différence dans votre vie. Sans l’aide du Seigneur, vous prendrez peut-être de bonnes décisions de temps en temps, mais avec Lui, ce sera tout le temps. La prophétie sera pour vous un instrument inestimable, non seulement lorsque vous serez confronté à des questions essentielles ou à des problèmes complexes, mais aussi dans la vie de tous les jours.

Dieu est toujours à votre disposition, et toujours heureux de vous aider. Pourquoi se priver de Ses paroles de sagesse, de la meilleure expertise qu’on puisse espérer trouver ?

Disons que vos affaires ne vont pas très fort, et vous ne savez pas comment réagir … Vous avez des difficultés avec votre patron ou vos employés, ou des problèmes sentimentaux ou conjugaux … Ou alors, tout se passe bien dans votre travail et vos relations, mais vous ne savez pas très bien où vous en êtes dans la vie, ni quels sont vos objectifs et vos priorités.

Pour ceux qui ont des enfants, il y a toujours un tas de choses difficiles à comprendre et qui requièrent la clairvoyance de Dieu ! C’est un enfant qui a du mal à apprendre à lire, ou qui mouille son lit, c’est un autre qui n’arrive pas à se faire des amis. Ou un adolescent avec lequel vous avez du mal à communiquer … Quantité d’ouvrages peuvent être de bon conseil dans ces moments difficiles, et vous pouvez toujours vous adresser à des parents, des enseignants ou des pédagogues.

Mais pourquoi ne pas vous adresser également à Celui qui a créé vos enfants et qui connaît leurs besoins mieux que personne au monde ? Peut-être devez-vous partir en voyage d’affaires et vous avez le choix entre plusieurs itinéraires… Peut-être envisagez-vous d’aller vivre ailleurs, ou d’embrasser une nouvelle carrière … Peut-être ne parvenez-vous pas à décider du moment ni du lieu de vos vacances …

Si l’un de ces scénarios vous semble familier, pourquoi ne pas saisir l’occasion de puiser à la sagesse de Dieu, un Dieu tout-puissant, qui voit tout et qui sait tout. Il connaît votre avenir, et Il sait ce qu’il y a de mieux pour vous et ce qui vous apportera le plus grand bonheur.

Si vous Lui faites part de vos plans et que vous suivez Ses directives, Il peut aussi vous protéger des dangers et des accidents, en vous permettant tout simplement de les éviter.

Il peut paraître un peu étrange, au début, de mêler le Seigneur à notre vie quotidienne, à toutes nos joies et nos peines, à nos difficultés et nos choix parfois difficiles. Pourtant, c’est la place qui Lui revient et c’est là qu’Il veut être ! Et bientôt, vous vous demanderez comment vous avez pu prendre la moindre décision sans Lui.

A suivre

***

 

 

Depuis plus de six ans que j’écris sur ces deux sites
(Ma planète et planète Québec), j’ai toujours pris au
sérieux ce que je publie — que cela soit de la poésie,
des blogs ou tout autre chose.
Pour moi, Dieu est bien réel, il est une part entière
dans ma vie physique et spirituelle.
Je suis constamment en communication avec Lui ;
je Lui demande toujours son avis et son approbation
sur toutes les décisions que je prends.
Quand j’écris ces choses sur la prophétie, je ne parle
pas comme un livre ouvert, mais je parle de choses
que je vis chaque jour — nous pouvons avoir une
relation avec Lui et Jésus intime ou très intime ou
nous pouvons le suivre de loin ; c’est le choix de
chacun !
Si Dieu est vraiment réel dans notre vie, Il doit
nous guider et cette communication avec Lui est
très importante et vitale … Je pense que beaucoup
de malheurs pourraient être évités si les gens et les
chrétiens prenaient plus au sérieux cet aspect
important de la vie.

Patrick

 

 

 

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post