Développer notre endurance spirituelle

Maria Fontaine

Car il vous faut de la persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu vous obteniez ce qu’il a promis. Par votre persévérance vous sauverez votre âme.Hébreux 10:36 ; Luc 21:19

Dans le cadre de notre croissance spirituelle et de notre développement chrétien, nous sommes inévitablement appelés à endurer des difficultés et des déceptions.

A différentes périodes de notre vie, nous pouvons nous retrouver en situation de devoir nous battre sur le long terme. Et ce faisant, nous apprenons ce que cela signifie de vraiment tenir bon, pas seulement pendant un jour, une semaine ou un mois, mais peut-être pendant des mois, voire des années d’affilée.

A travers ces expériences, nous apprenons à vraiment nous accrocher à la Parole de Dieu et à prendre notre part de souffrances en bons soldats de Jésus-Christ. [1]

Nous n’avons sans doute pas eu à apprendre des leçons aussi essentielles de patience et d’endurance dans le passé, et cela peut être difficile à accepter quand ces leçons viennent frapper à la porte.

La plupart du temps, nos batailles et nos épreuves personnelles, n’ont été que des problèmes de courte durée suivis de victoires rapides en réponse à nos prières.

Nous avons vu des vies changées et des âmes gagnées facilement. Nous avons achevé des projets et obtenu des réponses instantanées à nos prières. Nous avons été témoins de guérisons rapides.

Cependant, nous devrons tous passer par des moments dans la vie où nous devrons nous résoudre pendant un bon moment à ne voir aucun signe de victoire ni même de progrès, et au contraire nous sentir assez mal en point pendant un bon bout de temps.

Il se pourrait que vous ne puissiez plus du tout vous fier à ce que vous ressentez, mais que vous deviez vous accrocher aux promesses de sa Parole qui vous disent que Dieu vous aime toujours et qu’Il s’intéresse toujours à vous.

Il compte sur vous pour continuer à avancer pour Lui, peu importe comment vous vous sentez, et peu importe que vous ayez envie de baisser les bras depuis déjà un bon moment.

En définitive, cela revient à apprendre à continuer d’avancer même si vous avez l’impression d’agir comme un robot et de faire ce que vous êtes censés faire uniquement parce que Dieu l’a demandé dans sa Parole.

La Bible nous dit : Heureux l’homme qui tient ferme face à la tentation[2]

Nous disons heureux ceux qui persévèrent. Vous avez entendu parler de la persévérance de Job et vous avez vu la fin que le Seigneur lui a accordée, car le Seigneur est plein de tendresse et de compassion. [3]

Supporte les souffrances. Remplis bien ton rôle de prédicateur de l’Evangile. Accomplis pleinement ton ministère. [4]

Mieux encore! Nous tirons fierté même de nos détresses, car nous savons que la détresse produit la persévérance, la persévérance conduit à une fidélité éprouvée, et la fidélité éprouvée nourrit l’espérance. [5]

Le fait de savoir que la Parole de Dieu nous dit que nous sommes bénis quand nous endurons l’adversité peut nous donner le courage de persévérer face à des situations en apparence insurmontables.

Vous allez devoir continuer à avancer même quand tout semble se liguer contre vous, et croire que Dieu ne manquera à aucune de ses bonnes promesses.

Vous devrez choisir de faire confiance au Seigneur et de vous reposer dans les bras de Jésus en gardant ces promesses immuables près de votre esprit et de votre cœur, comme l’ont écrit beaucoup de compositeurs d’hymnes qui ont dû apprendre à endurer l’adversité.

Nous devons fonder notre foi dans sa Parole et avoir confiance que son dessein pour chacun d’entre nous s’accomplira, si nous continuons à croire et à nous fier à ses promesses.

La façon dont vous abordez la foi ne peut pas être comme la façon dont beaucoup de gens abordent le mariage de nos jours :

Eh bien, si ça ne marche pas, je demanderai le divorce.

Vous devez être absolument persuadés dans votre esprit et votre cœur que Dieu est capable d’accomplir tout ce qu’Il a promis. [6]

Vous devez avoir l’attitude « vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle ! [7]

Si vous vous êtes consacrés et engagés et que avez fait ce genre de promesse au Seigneur, alors peu importe si les choses deviennent difficiles, vous continuerez à avancer par sa grâce et vous continuerez à vivre pour le Seigneur quelle que soit la mission à laquelle Il vous a appelés.

Devrions-nous trembler et nous voiler la face à l’idée de devoir d’endurer des difficultés ?

Au contraire ! Nous devrions être motivés et excités en pensant aux choses formidables merveilleuses que le Seigneur va accomplir par notre intermédiaire.

Si vous êtes inquiets ou si vous ressentez de l’appréhension face à l’avenir et ses nombreuses incertitudes, le secret se trouve dans l’accroissement de votre foi par sa Parole et les merveilleuses promesses que le Seigneur nous a données.

Même si vous traversez une période de souffrance ou de difficultés, vous pouvez vous réjouir parce votre destinée et votre appel est d’être victorieux, que ce soit dans cette vie ou dans la prochaine !

Quand vous passez par des moments difficiles, vous devez comprendre qu’en tant que chrétien toutes vos expériences dans votre vie ici-bas ont une bonne raison d’être.

Nous n’avons pas à avoir peur !

Même si nous avons beaucoup de problèmes, au moins nous savons qu’il a une bonne raison à cela, un dessein derrière tout cela.

Nous comprenons que nous sommes engagés dans un combat spirituel, et que la plupart de nos problèmes en sont la conséquence, et qu’au bout du compte ils nous enseignent des leçons et nous rendent plus forts.

Donc, le fait de savoir que ces batailles en valent vraiment la peine au regard de l’éternité, rend la chose bien plus facile à supporter.

Nous avons la Parole de Dieu, nous avons la prière, nous avons les promesses du Seigneur, nous avons une vision, nous avons un but, nous avons la puissance du Saint-Esprit, et nous connaissons le plan de Dieu pour le futur et nous savons où nous irons après cette vie.

Nous avons une raison d’endurer patiemment les difficultés en période de détresse.

En tant que chrétiens, non seulement nous devrions le croire mais nous devrions aussi le prêcher, même si ce que nous croyons et pratiquons est à l’opposé de ce que le monde croit et pratique.

Nous sommes appelés à prêcher l’évangile, que l’occasion soit favorable ou non.

Notre vocation de chrétiens est de défendre nos convictions, même si la vérité de Dieu est impopulaire.

Il vaut mieux prendre part aux souffrances du peuple de Dieu plutôt que de jouir — momentanément — d’une vie dans le péché. [8]

Aussi, je me montrerai bien plus volontiers fier de mes faiblesses afin que la puissance de Christ repose sur moi. [9]

Il a promis que sa grâce serait suffisante !

[1] 2 Timothée 2.3.

[2] Jacques 1.12 BDS.

[3] Jacques 5.11 SEG21.

[4] 2 Timothée 4.5 BDS.

[5] Romains 5.3–4 BDS.

[6] Romains 4.21.

[7] Jean 6.68 BDS.

[8] Hébreux 11.25 BDS.

[9] 2 Corinthiens 12.9 SEG21.

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post