COUP D’ŒIL SUR LE FUTUR

Une société sous surveillance

 Joseph Candel
EN 1948, Peu avant sa mort, George Orwell publia son dernier roman, le désormais classique 1984. L’ouvrage dépeint un futur angoissant dans lequel trois dictatures ultra-totalitaires se partagent le monde. L’état qui englobe ce qui fut jadis l’Europe occidentale, la Grande-Bretagne et les États-Unis s’appelle l’Océania, et est gouverné par Big Brother (le Grand Frère). En Océania, l’état, tout puissant, exige de ses citoyens une loyauté inconditionnelle. Pour y parvenir, il s’immisce dans leur vie privée. Or, sans vie privée, il n’y a plus de liberté.
L’information, les livres, les pièces de théâtre, les films, tout est soumis à la censure. L’histoire est réécrite pour s’accommoder des exigences de la propagande. La “police des pensées” surveille les modes de comportement des individus afin de repérer les éventuelles dissidences. Des appareils de surveillance envahissants permettent au gouvernement d’espionner les conversations les plus intimes. En Océania, le télécran interactif est sans doute l’instrument le plus efficace dont dispose le gouvernement pour surveiller chaque pièce de chaque maison, bureau et usine. L’individu ne peut jamais se soustraire à la surveillance ininterrompue des forces de sécurité d’Océania.
Tout prophétique que s’avérât 1984, George Orwell n’aurait pu imaginer à quels sommets parviendrait la technologie de surveillance. Son roman est en train de se réaliser. Pauvre Orwell ! S’il revenait, il serait épouvanté de voir dans quel état se trouve le monde ! Ce qui n’était que science-fiction est devenu réalité, et une réalité hélas bien installée.
Le pire est que les gens ne s’inquiètent plus du fait que leurs allées et venues sont constamment surveillées : c’est un signe des temps des plus alarmants. Quelqu’un peut lire chaque e-mail non encrypté que nous envoyons. Des agences de surveillance ont la possibilité, grâce aux satellites géostationnaires et autres technologies, de mettre sous écoute chacune de nos conversations téléphoniques.
Chaque fois que nous utilisons une carte de débit ou de crédit, c’est enregistré quelque part dans une base de données sous notre nom, lequel est relié à notre adresse. Ces réseaux savent exactement où nous sommes et, dans une certaine mesure, ce que nous faisons. En étudiant nos modes d’achat, d’autres agences peuvent connaître nos goûts et nos habitudes.
Les implants électroniques servent à surveiller des enfants, des condamnés, des animaux, des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, entre autres. Les caméras de surveillance qui bordent nos rues et espionnent nos commerces, nos parkings et nos maisons, font partie de la routine de notre quotidien dans le monde entier. Sur l’Internet, nos activités peuvent être suivies à la trace, au clic de souris près. Big Brother est là et bien là !
Non seulement Big Brother est arrivé, mais il est déjà en train de resserrer son emprise sur le monde. De l’Australie à l’Inde, au Canada et aux États-Unis, en passant par l’Amérique du Sud et l’Afghanistan, l’infrastructure qui nous épie pour le compte du gouvernement mondial, “pour notre bien et le bien de la société”, est déjà en place. Les outils de surveillance actuels nous donnent un avant-goût de ce que sera la société la plus surveillée qu’on puisse imaginer.
Il s’agit avant tout d’une stratégie de contrôle. La Bible prédit l’instauration d’un gouvernement mondial qui sera dirigé par un dictateur possédé du démon, appelé l’Antéchrist ou la Bête (Daniel 11:21, 23-24; 8:23-25; Apocalypse 13:7). Pour gouverner le monde, l’Antéchrist doit d’abord contrôler les populations, mais comment peut-il y parvenir à moins de les espionner ?
Aussi incroyables que puissent être ces avancées technologiques, elles ne devraient pourtant pas nous surprendre. Il y a plus de 2000 ans, la Bible prédisait déjà l’instauration d’un tel régime.
“Et il [le principal adjoint de l’Antéchrist, que la Bible appelle le “faux prophète” qui “séduit le monde”] amena tous les hommes, gens du peuple et grands personnages, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, à se faire marquer d’un signe sur la main droite ou sur le front. Et personne ne pouvait acheter ou vendre sans porter ce signe : soit le nom de la bête [l’Antéchrist], soit le nombre correspondant à son nom… c’est 666″ (Apocalypse 13:16-18).
Dans ce système, personne ne pourra acheter ni vendre à moins d’avoir reçu une marque sur le front ou dans la main droite. Le jour est proche où l’évolution technologique permettra l’entrée en vigueur du système de crédit électronique lié à la marque de la Bête, 666.
D’autres changements qui ont lieu en ce moment même dans le monde faciliteront l’accession au pouvoir de l’Antéchrist. Jésus prédisait qu’à l’époque où l’Antéchrist arriverait au pouvoir et pendant ses sept années de règne, “… le mal ne cessera de croître, et l’amour du plus grand nombre se refroidira.” (Matthieu 24:12).
La Bible nous révèle aussi qu’en ces jours sombres “les hommes méchants et les charlatans s’enfonceront de plus en plus dans le mal.” (2 Timothée 3:13). Et à votre avis, qui va sauver le monde de la catastrophe économique, des guerres atroces, du terrorisme, etc. ? L’Antéchrist, bien sûr !
Avec toute cette technologie au service d’hommes de plus en plus impies, le monde est sur le point de tomber aux mains de l’Antéchrist et de son gouvernement mondial totalitaire qui leur promet “la technologie et la sécurité pour tous !” Avec, en prime, une surveillance et un contrôle absolus, une répression brutale envers tous les déviationnistes et une guerre sans merci contre ceux qui refuseront de se soumettre et de l’adorer comme Dieu (Apocalypse 13:5-7,14-18; 2 Thessaloniciens 2:3-4).
Le futur immédiat n’est pas des plus rassurants, mais « un homme averti en vaut deux » et s’il est averti, il se préparera à résister à l’Antéchrist et à sa marque. Dans un avenir assez proche, il y aura un revirement total de situation avec le Retour de Jésus (Matthieu 24:29-31). Alors se lèvera l’aube d’un nouveau monde merveilleux, où le loup vivra avec l’agneau car toute la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme les eaux recouvrent le fond des mers. (Ésaïe 11:6-9).
_________________________________________________

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post