Ce mal-être qui ronge 3 millions de Français (ou plus): causes et réalités de la dépression

Quelque 3 millions de Français, «véhicules qui n’ont plus d’essence», selon des psychiatres, seraient aujourd’hui aux prises avec la dépression. Analyse des tendances générales et des causes du malaise en France qui, en 2011, était en tête de la liste des pays champions de la dépression.

Actuellement, au moins 3 millions de Français sont en proie à la dépression, maladie qui menace plus les femmes que les hommes. Il est donc probable que vous côtoyez des dépressifs tous les jours.

En 2011, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décerné à la France un titre auquel peu souhaitent prétendre: celui du pays où le taux de personnes dépressives est le plus important au monde. La France était alors en tête de ce classement avec 21 % de ses habitants concernés, talonnée par les États-Unis (19,2%). En 2017, le sujet a refait surface et a été le thème principal de la Journée mondiale de la santé du 7 avril organisée sous la devise «Parlons-en»

Selon les statistiques, à peu près un Français sur cinq a été, est ou sera victime de la dépression. Dans le monde entier, c’est plus de 300 millions de personnes qui sont atteintes de cette maladie, d’après un rapport de l’OMS publié en mars dernier. Vu l’échelle du problème, le choix du sujet semble de moins en moins fortuit.
Qui sont les personnes dépressives?

Philippe Fossati, psychiatre à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), parle des personnes souffrant de dépression comme de «véhicules qui n’ont plus d’essence»:

«Ce ne sont ni des personnes paresseuses, ni manquant de volonté. Les bousculer ne sert à rien. Elles sont malades. Leur cerveau est tout simplement en panne»

La dépression n’est pas qu’un sentiment de tristesse, elle entraîne une dégradation de la vie sociale et personnelle.

Pour comprendre le caractère de cette «défaillance», faisons un bref aperçu des symptômes de la maladie.

Dans leur livre «La dépression: en savoir plus pour en sortir», des chercheurs français, distinguent symptômes physiques (fatigue, ralentissement général, dégradation du sommeil, altération de l’appétit, problèmes sexuels), affectifs (tristesse intense, incapacité d’éprouver du plaisir, hypersensibilité émotionnelle, impression d’inutilité, anxiété), cognitifs (ralentissement intellectuel, concentration détériorée, dévalorisation de soi, idées négatives, souvent autour de la mort)

Par forcément très perceptible par l’entourage du malade, cette panne lui gâche l’existence.

La dépression peut être plus difficile à repérer chez certaines personnes. Une vigilance particulière est nécessaire.

Les facteurs qui provoquent la dépression

Les personnes dont la vie est riche en événements malheureux, comme le chômage, le deuil ou d’autres traumatismes psychologiques, présentent plus de risques que les autres de développer une dépression.

Un sondage Viavoice effectué en 2013 a mis en évidence que la dépression française «s’explique pour une large part par un sentiment d’identité perdue»

Les disparités salariales pourraient être derrière le taux le plus élevé de dépression, selon une étude de la revue BMC Medicine, réalisée dans 18 États, développés ou en développement, dont la France, l’Allemagne, l’Ukraine, l’Afrique du Sud et le Liban. Les auteurs de cette étude ont d’ailleurs déterminé l’âge moyen du sujet vulnérable à la maladie: 25-26 ans.

Le chômage est devenu ces dernières années non seulement un problème économique, mais aussi un défi social et de santé publique. Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a notamment constaté qu’entre 10.000 et 14.000 décès par an en France étaient dus au chômage.

Sur quoi la perte d’emploi peut-elle déboucher? Parmi les conséquences, on trouve, entre autres, la dépression, l’anxiété, l’hypertension, l’abus de tabac et d’alcool, l’aggravation des maladies chroniques. Ce alors qu’un état de santé déficient peut en soi entraîner une humeur dépressive.

Le psychiatre Serge Hefez a estimé, dans un entretien accordé au Parisien, que les habitants des pays développés attachaient beaucoup d’importance à la réalité de l’État-Providence dont la dégradation peut avoir pour conséquence un pessimisme profond:

«Plus les Français ressentent une perte du sentiment de protection de cet État-providence et une disparition de certaines valeurs qui font la France, comme la notion d’égalité»

Russie vs France: les causes sont-elles similaires?

En Russie, le principal facteur de la dépression (dans 60% des cas) est lié à des problèmes d’écologie, a raconté à la chaîne RT Boris Kasakovtsev, chef du département des problèmes épidémiologiques et organisationnels de la psychiatrie du Centre russe de Serbski. Il ne faut toutefois pas exclure les facteurs génétiques et externes, dont des pathologies du fœtus, des traumas physiques et psychologiques ou même des infections, a-t-il ajouté.

En cela, le nombre des cas non documentés peut être trois ou quatre fois plus grand que les statistiques officielles.

Le pourcentage des cas guéris

Mais ne finissons pas sur cette note dépressive, car la maladie peut heureusement être efficacement traitée. Pour le moment, on évoque approximativement 70% des cas de la guérison grâce à la prise d’antidépresseurs, à la pratique du sport et de la relaxation, au recours à la stimulation cérébrale ou à la psychothérapie.

Ce sont ces moyens auxquels devrait penser la grande majorité des personnes qui négligent leur état dépressif faute de temps ou par peur. «Avec un peu de volonté, je m’en sortirai» — d’accord, peut-être, mais avec un peu d’aide on s’en sortira probablement plus vite?

Patrick commentaire :

Ils peuvent trouver toutes les raisons physiques comment les dépressions arrivent, mais le véritable mal se trouve à l’intérieur de l’homme. Ils peuvent accuser le chômage, les problèmes économiques, l’insécurité, le deuil, la maladie, etc. Ce docteur parle même de manque de carburant ?

Mais cette maladie est beaucoup plus profonde que cela. C’est une maladie qui ronge le cœur, qui affaiblit l’esprit humain, qui paralyse et dessèche l’âme humaine.

Pourquoi : la Bible dit que l’homme ne vivra pas seulement de pain ! Cela veut dire que le pain (les choses matérielles) va satisfaire votre corps pour un temps, mais que ce n’est pas suffisant pour nourrir votre esprit à la longue.

Votre cœur a besoin d’être rempli avec le carburant qui va donner un sens à sa vie. Votre esprit a besoin de cette illumination qui va donner la beauté et une raison à son existence.

Sans l’amour, la paix, la joie, le partage, la vie est dénuée de sens. Si vous mettez toute votre énergie que pour les biens de ce monde, juste pour satisfaire vos désirs personnels, vous courrez à l’échec complet ; en d’autres termes, la dépression nerveuse ! Vous ne pouvez pas continuer à rouler sans carburant !

La dépression est un énorme malaise chez l’être humain. C’est la perte de ses repères, de sa profonde identité, la raison de son existence en tant qu’humain. Cela le conduit à toutes sortes de complications physiques et de maladies… Perte de sommeil, perte de repos et de paix de l’esprit.

C’est pour cette raison que les Français sont des très grands consommateurs d’antidépresseurs et de somnifères. Mais peu importe le nombre de médicaments que vous pouvez prendre, ils sont qu’un bref moment de soulagement. Et si vous continuez à dépendre d’eux pour votre bien-être, ils vont devenir une drogue pour vous ; un poison !

Croyez-moi sur parole, je sais ce que c’est qu’une dépression, je l’ai traversé quand j’étais un ado. J’ai traversé l’enfer d’une façon de parler. Chaque jour, je devais me lever le matin et faire face à mes peurs, ma solitude dans ce système autour de moi que je détestais (je suis un vrai parisien), mes questions sans réponse, mon dégoût de voir tant d’égoïsme et d’hypocrisie autour de moi, tant de manque d’amour et d’indifférence pour les autres.

Rien que d’y repenser, cela me fais chialer en écrivant cela, parce que cet état mental et spirituel a duré des années de souffrance et de solitude dans mon adolescence. Et vous pouvez vous trouver au milieu d’une grande ville comme Paris, avec des foules qui regorgent de tous les côtés, mais de vous sentit seul au monde, traversant un désert.

Puis un jour, je me suis tourné vers Dieu, et de mes 1m70, je me suis adressé à lui, au bout de mon rouleau. Je lui ai dit : si tu existes vraiment, fait quelque chose, parce que je n’ai plus la volonté de vivre dans un monde comme cela.

Et le miracle s’est produit. Le lendemain, j’ai rencontré de jeunes chrétiens et j’ai accepté Jésus dans mon cœur. A partir de ce moment-là, ma vie a complètement changé. J’ai trouvé toutes les réponses que je cherchais si désespérément, et surtout une paix profonde et un sens à ma vie.

J’ai réalisé que l’amour de Dieu était la réponse pour guérir tous les cœurs des hommes, et qu’Il nous donnait une nouvelle chance pour changer nos vies si nous acceptions le sacrifice de son fils, Jésus-Christ.

Bien sûr, vous pouvez rejeter ce que je dis, et de me traiter d’illuminé. Mais les faits sont là, du jour au lendemain, ma vie a été complètement changée, bouleversée, retournée !

Pour vous donner une image, c’est comme si vous étiez dans une pièce complètement noire, et que d’un seul coup la porte s’ouvre, et que la lumière envahit la pièce pour l’éclairer complètement.

Cette sensation, j’aurais du mal à vous en donner complètement la réalité et l’impact dans ma vie, parce qu’il faut la vivre soi-même pour l’admirer à sa vraie valeur. Cette nouvelle naissance est une chose incroyable à vivre.

Depuis ce jour-là, je sais que je ne suis plus seul sur le chemin de ma vie. J’ai trouvé une profonde paix au fond de moi-même, une foi qui dépasse tout entendement de la part des hommes.

J’ai compris combien l’amour était la solution et la réponse à tous les maux de l’homme. Et qu’aussi, nous sommes de passage sur cette terre pour découvrir après cette vie, un monde meilleur, éternel…

Alors mes amis(es), si vous allez à travers une dépression dans votre vie, tournez vos yeux vers le ciel et ouvrez grand les volets de votre maison, et laissez la lumière inonder votre vie.

Cette lumière balaiera toutes les zones ténébreuses de votre vie, et vous redonnera le sens de votre existence et le goût à la vie!

Note de dernières minutes:

J’ai souvent entendu les gens dirent : « Dieu ne répond pas à la prière, parce qu’il n’existe pas ! Je lui ai demandé plusieurs fois de m’aider, mais il n’a rien fait! »

Eh bien, laissez-moi vous dire un petit secret pour répondre à cela : Dieu répond à nos prières quand nous lui demandons avec tout notre cœur, avec sincérité et honnêteté.

La Bible dit : « Qu’il demande à Dieu qui donne à tous libéralement et qui ne fait pas de reproches, et il lui sera donné; qu’il demande avec foi, ne doutant nullement; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et jeté çà et là; or que cet homme-là ne pense pas qu’il recevra quoi que ce soit du Seigneur: il est un homme incertain dans ses pensées, inconstant dans toutes ses voies » 

En clair cela veut dire que nous devons être honnêtes avec lui. Ne pas avoir un pied d’un côté et l’autre de l’autre côté en cas si cela ne marche pas, sinon cela veut dire que nous sommes doubles d’esprit, « que cet homme-là ne pense pas qu’il recevra quoi que ce soit »

Personnellement, je me suis demandé pendant longtemps pourquoi Dieu n’est pas intervenu plutôt dans ma vie? Et un jour, j’ai trouvé la réponse à cette énigme, parce que je n’étais pas prêt à recevoir ses réponses ! Je n’étais pas prêt à abandonner toutes mes idées personnelles, mes propres jugements, mon raisonnement charnel et mes propres doutes.

Mais un jour, j’ai été vraiment désespéré, et c’est ce jour-là que j’ai crié de tout mon cœur vers lui, et il m’a répondu cette fois-ci ! Ce jour-là, j’ai abandonné toutes mes propres idées, tous mes propres efforts de vouloir m’en sortir moi-même. Voici une toute petite histoire pour illustrer ceci :

« Un homme était en train de se noyer dans la rivière. Il faisait de grands gestes pour attirer l’attention des passants. Un homme l’a aperçu et s’est approché du bord, mais il resta là à le regarder sans rien faire. Au bout d’un moment, quand il vit que l’homme allait couler, il se jeta à l’eau et le ramena sur la berge. Après un moment, quand l’homme eu reprit ses esprits, il lui demanda étonné : ‘Pourquoi avez-vous attendu aussi longtemps avant de me secourir ?’. L’autre homme lui dit gentiment : ‘ Si j’avais essayé de vous ramener sur la berge avant, vous vous seriez débattu et nous aurions sûrement coulé tous les deux. J’ai attendu que vos forces vous manquent pour venir vous secourir !’ »

Ne doutez jamais que Dieu va répondre à votre prière désespérée et sincère : « Le jour où tu m’invoqueras de tout ton cœur, alors, je te répondrai »

 

 

88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post