10 aliments – pour se débarrasser des médicaments

Un médecin allemand recommande de se tourner vers la nature pour prévenir de nombreuses maladies. Elle a dressé une liste de dix aliments bénéfiques pour la santé.
Troubles gastro-intestinaux, artériosclérose, problèmes de foie: ces affections touchent des millions de personnes et leur font avaler beaucoup de médicaments. Mais il est possible d’éviter cela, dit le médecin Franziska Rubin. Elle aime compléter la médecine traditionnelle par la naturopathie et considère la nutrition comme un remède, relate le magazine allemand Focus.
Contre la plupart des maux, tout le monde a quelque chose dans son réfrigérateur, déclare Mme Rubin. Certains aliments peuvent faire beaucoup pour notre santé, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Elle a sélectionné dix aliments qui permettraient d’économiser sur les médicaments. Cependant, ses conseils ne concernent pas la chimiothérapie ou la chirurgie pour lesquelles il n’y a pas d’alternative. Une autre exception concerne les personnes déjà malades et dépendantes de certains médicaments.
(Note de Patrick importante : pour la chimiothérapie, je ne suis pas d’accord avec elle, parce qu’il y a un nombre grandissant de personnes qui ont été guéris du cancer sans la chimio. Personnellement, j’ai un ami qui vit à Toulouse qui a été complètement guéri en suivant un régime spécial ! La raison qu’on en entend peu parler, c’est que cela n’intéresse pas les professionnels de la profession médicale (et surtout pas les sociétés pharmaceutiques ; ainsi que l’homéopathie et se guérir avec les huiles essentielles. Leur but, c’est que nous soyons dépendant des médicaments, ce qui affaiblit notre système immunitaire, et bien sûr, donne plus de chance à notre corps de développer des cancers !)

Quels sont ces aliments ?

Premièrement, c’est l’avoine. Il contient peu de calories, de cholestérol et de sucre. Le son d’avoine est considéré comme un anticancéreux en raison de sa teneur élevée en fibres. L’avoine a un effet très calmant sur les intestins et abaisse le taux de cholestérol.
Le miel (allez vers les apiculteurs de votre région) vient en deuxième position. Mal à la gorge ? Il suffit de râper du raifort et de le mélanger avec du miel, c’est au moins aussi efficace qu’un médicament de pharmacie pour le traitement de la bronchite, assure l’experte. Le miel a aussi un effet détoxifiant et anti-inflammatoire.
Le gingembre a un effet de réchauffement à l’intérieur et fait du bien au système digestif. Le gingembre favorise entre autres la circulation sanguine et réduit le cholestérol. Ce faisant, il prévient les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.
Les pommes de terre ont une faible teneur en glucides, sont hypotensives, déshydratantes et anti-inflammatoires. Le jus de pomme de terre aide également à lutter contre les brûlures d’estomac, énumère le médecin.
Le chou accélère le transit intestinal, explique Mme Rubin, et stimule ainsi le système digestif. Beaucoup de sortes de chou agissent comme un anti-inflammatoire. Le chou frisé peut faire du bien aux yeux. Les enveloppements avec des feuilles de chou peuvent être utilisés, par exemple, pour soulager les symptômes inflammatoires de l’arthrose du poignet.
Le curcuma, selon le médecin, agit contre toute inflammation dans le corps. Il prévient le cancer, qui résulte également de processus inflammatoires dans le corps. Un masque miel-curcuma réduit l’inflammation causée par l’acné et améliore l’apparence de la peau.
Ceux qui ont des difficultés cardiovasculaires doivent manger une cuillerée à café d’huiles chaque jour pour protéger leurs vaisseaux, poursuit-elle. L’huile de lin, par exemple, est bénéfique pour les personnes souffrant d’arthrite car elle a un puissant effet anti-inflammatoire et contribue également à lutter contre la phlébite. L’huile de graine de citrouille est censée agir contre les problèmes de prostate.
Le sel (de mer qui est plus saint) a un fort effet désinfectant. De l’eau tiède légèrement salée est un bon gargarisme. Si vous effectuez une irrigation nasale quotidienne avec de l’eau salée, vous ne tomberez pas malade l’hiver, assure la spécialiste.
Le citron (bio si c’est possible) a un effet bénéfique sur la peau, explique Franziska Rubin. De plus, le fruit acide est hautement antioxydant et antibactérien. Le café au citron aide à combattre le mal de tête. Pour traiter la toux, ajoutez du jus dans le thé (pas trop chaud).
Oignon et ail abaissent la pression artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins. Cela protège contre les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. L’ail renforce le système immunitaire et a un effet anti-cancer, car anti-inflammatoire, raconte le médecin. Ceux qui souffrent de cystite peuvent goûter à la soupe à l’oignon. Les oignons aident également à soigner les ecchymoses.
Selon Franziska Rubin, ceux qui souhaitent prévenir les maladies ou les traiter rapidement devraient toujours avoir tous ces aliments à la maison.
_________________________________________________

Patrick commentaire :

Cette liste est un bon début, mais il y a d’autres choses importantes pour votre santé qu’il faut prendre en compte. Personnellement, je ne suis ni un professionnel ni un expert en santé, mais j’essaie de mon mieux d’apprendre à changer mes mauvaises habitudes. Ici, je peux partager ce que j’ai appris ces dernières années.
Diabétique N°2 (je prends des cachets), j’ai dû faire des changements dans mon alimentation — ce que je n’ai pas fait toute ma vie — mais il n’est jamais trop tard pour commencer et bien faire ! Tous ces aliments cités, je les ai chez moi.
En fin de compte, il y a quelques règles simples qui vous aident à rester en bonne santé.
Comme ne pas fumer ;
Dépendance de l’alcool (boire avec grande modération) ;
Proscrire absolument le sucre blanc et tous ses dérivés (qui sont des poisons autant que la drogue !) ;
Manger très peu de viandes rouges (une fois par semaine, c’est suffisant)
Proscrire certaines matières grasses comme la margarine.
Éviter de faire des régimes excessifs – mangez normalement ; plus sainement ; cuisinez votre nourriture vous-même ; mangez des produits locaux ; ne regardez pas seulement les valeurs nutritionnelles, mais surtout les ingrédients sur les emballages ; mangez le plus complet si c’est possible ; acheter aux artisans locaux (pour le miel par exemple) ; méfiez-vous des promotions et des produits en réclame ; parfois, acheter un peu plus cher est meilleur pour votre santé ; mangez moins, mais de meilleure qualité.
Pour ceux qui ont l’internet, n’hésitez pas à regarder certaines vidéos qui parlent d’arnaques sur les produits ; ce qui faut acheter ou éviter d’acheter. Un bon exemple, ce sont les miels qui sont vendus dans les grandes surfaces (achetés 1 euro le kilo en Chine ; miel qui n’a jamais vu une seule abeille)
En regardant certaines de ces vidéos, j’ai appris énormément et cela m’a aidé à être plus prudent lors de mes achats. Bien sûr, on ne peut pas toujours avoir que des produits 100% sains, mais de faire le bon tri aide beaucoup votre santé.
N’hésitez pas à aller sur les marchés, vers les paysans et les artisans locaux.
Méfiez-vous des grandes surfaces ; une partie de leurs produits (comme les viandes) viennent de l’Union Européenne, et parfois hors de l’Union Européenne (comme la Chine)
Même à l’intérieur de l’Union Européenne, tous les pays n’ont pas les mêmes rigueurs de contrôle sanitaire (c’est une des raisons que j’évite d’en acheter parfois)
Si je le peux, je préfère acheter des produits français, et faire bénéficier les paysans et les artisans de nos régions.
Il y a tellement plus à dire, mais c’est à nous de nous informer et de ne pas stupidement se laisser empoisonner. L’ignorance n’est pas une excuse, surtout avec les moyens de communication que nous avons entre les mains aujourd’hui, comme l’internet !
_________________________________________________

De vous à moi

Le monde va de plus en plus vite — et il nous entraîne dans sa course folle! Les générations passées n’ont jamais connu les pressions que nous devons subir.
La précarité de l’emploi et la compétition sur le marché du travail obligent tout le monde, du simple ouvrier au responsable d’entreprise, à produire sans cesse davantage. De plus en plus de gens sont obligés de prendre un second emploi pour pouvoir joindre les deux bouts — et la tension nerveuse ne se limite pas aux heures de travail. Les gens passent des heures dans les embouteillages, ou des transports publics bondés, pour faire la navette entre leur lieu de travail et leur résidence. S’ils ont des enfants, ils rentrent chez eux pour faire face à des situations que leurs parents n’auraient jamais imaginées. Les chances qu’un étudiant trouve un bon emploi (et le bonheur, nous assure-t-on) dépendent de sa capacité à assimiler une masse d’informations qui ne cesse de grandir, et à rester à la pointe d’une technologie qui progresse à un rythme ahurissant. Le cinéma, la télé, la musique et la publicité ont réussi à convaincre presque tout le monde qu’il faut devenir “quelqu’un” — quelqu’un de plus riche, de  plus “glamour”, de plus influent, le type qui réussit, qui devient célèbre. Qui peut se vanter de ne pas être stressé de nos jours ?
Et comme si cela ne suffisait pas, nous subissons constamment ce qu’on pourrait appeler le “stress indirect”.  Les amis, les collègues de travail, les clients pressés, les représentants surmenés et le conducteur impatient derrière nous, tous ceux-là n’hésitent pas à nous faire profiter de leur stress. Ceux qui ne vivent pas à cent à l’heure ont la hantise de se faire percuter par ceux qui vont trop vite. On n’en voit pas la fin!
Pourtant, il n’y a rien là qui soit irrémédiable. Il existe un remède simple et sûr qui ne vous coûtera pas un sou — pas de thérapeute, pas de médicaments, pas d’exercices physiques contraignants, pas de programme de désintoxication, pas de  gadgets ni aucun truc. Vous vous sentirez mieux et vous serez en meilleure santé ; vous serez plus productif, vous dormirez mieux, et vous serez plus heureux; vous profiterez plus de la vie et vous aurez davantage à apporter aux autres. Et cela ne vous prendra que quelques minutes par jour. Si vous voulez en savoir plus, lisez la suite !
Keith Phillips
L’un des plus grands facteurs de guérison, c’est la foi !
Notre santé physique dépend largement de notre santé mentale, laquelle dépend en grande partie de notre condition spirituelle.
En fait, certains médecins estiment que nos maladies seraient dues, dans 90% des cas ou davantage, à des raisons émotionnelles !
Les craintes, le stress, les rancœurs offrent un terrain propice au développement de nombreuses maladies psychologiques et nerveuses, voire à des maladies d’ordre physiologique, telles que les affections cardiaques, les arthrites, les ulcères d’estomac.
Ces maladies peuvent être causées par des soucis, par la peur, par l’animosité et la haine, ou par une façon négative de voir la vie.
Ces émotions négatives produisent des toxines, véritables poisons qui, à leur tour, vont produire ces pathologies. En d’autres termes, comme la science l’a prouvé, votre état d’esprit peut empoisonner votre corps.
C’est pourquoi la foi est un formidable remède ! Le fait de savoir que votre Père céleste vous aime, qu’Il va prendre soin de vous et des vôtres, de votre avenir, de votre situation professionnelle etc…, élimine vos craintes — en vous apportant la paix de l’esprit et du cœur.
Ce sentiment de bien-être spirituel et le bon fonctionnement de vos organes vitaux qui en résulte, entraînent, à vrai-dire, l’élimination des poisons de votre sang.
La simple foi en l’amour de Dieu est la meilleure médecine qui soit.
L’essayer, c’est l’adopter !
_________________________________________________
88888

Plus dans la section

Sois un ami

Related Post