2016-08-15_124332L’étranger

Ce que je pense
N’a pas d’importance;
C’est ce que je fais qui
Raisonne dans ma vie !
Si je suis capable
D’aller au-delà
De mes préjugés,
De voir l’être humain
Comme Dieu le voit,
Raisonner avec mon cœur
Plus qu’avec mes émotions,
Alors, je suis vraiment devenu
Un citoyen du ciel !

Patrick Etienne

Alors que la polémique bat son plein
dans notre pays et que nous soignons
nos blessures d’attentats immondes,
les émotions et les sentiments se mêlent,
et des pensées viennent nous perturber.
C’est un monde compliquait dans lequel
nous vivons aujourd’hui ; un monde que
nos aïeux non jamais connus.
Ne perdons pas la vision de tendre la main,
nous rappelant que Dieu visite les cœurs,
et que devant lui, nous sommes tous des
citoyens de cette Terre !

Que ce poème ne soit pas un prétexte pour
commencer une polémique. Je ne fais pas
partie de ceux qu’ils veulent ouvrir les portes
grandes ouvertes à tout le monde ; je suis
plutôt pour remettre des barrières aux
frontières et renvoyer ceux qui ne méritent
pas d’être dans ce pays. Recevoir les gens,
n’est pas un droit, mais une faveur quand
un pays ouvre ses portes aux réfugiés et elle
se mérite par des actes de bonnes conduites !

Patrick Etienne

« Car ceux qui disent de telles choses montrent
clairement qu’ils recherchent une patrie ;
et en effet, s’ils se fussent souvenus de celle d’où
ils étaient sortis, ils auraient eu du temps pour y
retourner ;
mais maintenant ils en désirent une meilleure,
c’est-à-dire une céleste ; c’est pourquoi Dieu n’a
point honte d’eux, savoir d’être appelé leur Dieu,
car il leur a préparé une cité. »
(Hébreux 11 – La Bible)

88888

Plus dans la section

Sois un ami - Au fil des mots

Related Post