Le poète dans la ville perdue !

Dans les rues de la ville sans vie
Il pleut des oubliés,
Parmi ceux qui survivent,
Ceux qui ont tout perdu,
Ceux qui ne savent plus qui ils sont,
Ceux qui ont perdu leur apparat,
Ceux qui ont perdu leur vrai nom,
Ceux qui ne savent plus qu’ils existent !

Le mendiant,
Le clochard de la ville,
Le drogué pommé,
Le policier mal aimé,
Le chômeur désespéré,
La mère désemparée,
Le passant perdu…

Et toi poète,
Comme tu les aimes,
Car ils vivent dans tes poèmes,
Ces vers qui se rappellent d’eux,
Qu’ils ont une âme, un cœur,
Quelque chose de divin en eux…

Dans les rues de la ville oubliée,
Il y a toi aussi ma douce amie,
Ma belle et gentille fleur sauvage
Qui me rappelle que j’ai une plume
Dans cette ville perdue !

Patrick Etienne

Un poète, ça ne s’invente pas,
ça se lit, ça se ressent,
c’est une plume qui s’exprime,
même si parfois, elle s’exprime
dans un langage mélancolique.

Patrick Etienne

 

Add New

88888

Plus dans la section

Sois un ami - Au fil des mots

Related Post
  • 5 May 2021 par › Sois un ami

    La passion d’écrire

    La passion d’écrire La passion de dire Quelque chose Pas n’importe quoi Quelque chose qui compt...Readmore
  • 1 May 2021 par › Sois un ami

    Un nouveau jour

    Un nouveau jour Chaque jour est un jour meilleur Chaque jour est un recommencement Chaque jour est u...Readmore
  • 26 April 2021 par › Sois un ami

    Un monde à conquérir

    Un monde à conquérir Que sommes-nous sur cette terre Vivant comme si l’éternité Nous appartena...Readmore