Le penseur de Rodin
(à quoi pense-t-il ?)
 
A quoi penses-tu,
Penché ainsi,
Ami d’airain ?
 
Penseur ou rêveur,
Perplexe ou songeur.
Sur toi, le temps
N’a pas d’emprise,
Sinon un peu d’usure
Sur ta parure de bronze.
Le temps et les saisons
Ne semblent pas t’influencer.
Du haut de ton socle,
Tu sembles méditer
Sur l’avenir des hommes,
Es-tu prophète ou poète ?
Si ceci est une vérité
Aussi nue que ta stature,
Tu représentes la force,
L’université de la pensée,
L’esprit au-dessus du corps !
Beaucoup d’hommes
Ont désiré connaître ton secret,
Tes pensées profondes.
Mais voilà la vérité,
Tu n’es qu’une statue
Sculptée dans le bronze,
Façonnée par des mains d’hommes,
Qui eux par contre
Ne prennent pas toujours
Le temps de penser !
 
Oh divine statue,
Saurons-nous un jour
Qu’elles étaient tes belles pensées,
Ta profonde méditation ?
Mais de bronze, es-tu ;
De bronze tu resteras !
 
Patrick Etienne

 

 

 

 

88888

Plus dans la section

Sois un ami - Au fil des mots

Related Post