Le feu dans l’âtre humain

Le vent souffle dehors,
La tempête rage avec frénésie,
La nature semble se déchaîner.
La pluie bat son plein ;
Mon âme est contemplative.
La vie n’est-elle pas cette fournaise
Qui brûle jour et nuit inlassablement,
Au-dedans de nous, de nos entrailles ?
Se débarrassant de toutes nos impuretés,
Afin que la vie puisse se mouvoir en nous.
Je tressaille de joie devant un tel brasier ;
L’âme assoiffée par ses braises ardentes.
Cela fait tressaillir mon cœur d’exultation,
Perchée au-delà du délire des hommes,
De ces foules humaines qui l’enterrent.
La tempête frappe la nature avec violence,
Arrachant, déracinant, renversant
Les faux-semblants, les contrefaçons,
Ce qui n’est pas enraciné profondément
Dans cette force de la nature vivante.
Ce soir, mon âme comme ce feu ardent,
Emeus ma Plume perdue, à la recherche
De contemplation, de simples vérités,
Qui craquettent sous ces flammes vives
Répandant leur chaleur régénératrice.
Dehors, pluie, tonnerre, et vent,
Se renforcent, bien décidés d’en découdre,
Perforant le ciel d’éclair, de bruits effrayants,
De flash de lumière et de fin du monde ;
Comme si les ténèbres avaient scellés la fin.
A l’intérieur, le brasier brûle dans l’âtre,
Bien déterminé lui aussi, à faire face
A n’importe quelle tempête ou furie,
Que ces éléments semblent relâcher ;
Bien décidé d’avoir le dernier mot.
Bien que dehors, dans ce monde de tumulte
Qui nous entoure et nous agresse ; nous
Pouvons trouver refuge dans notre cœur,
En sachant que les tempêtes de cette vie
Ne dure pas, mais qu’elles sont passagères.
Nous pouvons profiter du bien-être que
Nous apporte cette sérénité de l’âme,
Quand nous déposons notre âme,
Ainsi que notre fardeau ; toute tentative
De braver la tempête par nous-même.
Mais il se fait tard, laissons les bûches
Se consommer tranquillement dans l’âtre ;
La tempête finira bien par se calmer,
Profitons de cette bouffée de chaleur
Qui enveloppe notre corps, et…
Patrick Etienne
88888

Plus dans la section

Sois un ami - Au fil des mots

Related Post
  • 1 March 2021 par › Sois un ami

    Le chemin de l’innocence

    Le chemin de l’innocence Oh, doux poète, Pourquoi t’évertues-tu A redessiner, A réécrire des...Readmore
  • 24 February 2021 par › Sois un ami

    Un petit poème pour toi

    Un petit poème pour toi Un sourire Une main amicale Une douce pensée Une main tendue Une amie fid...Readmore
  • 8 February 2021 par › Sois un ami

    Ce monde qui nous appartient

    Ce monde qui nous appartient Le monde a besoin de tendresse Le monde a besoin d’espoir Le monde a ...Readmore