La journée internationale de l’homme

Aujourd’hui, c’est une journée Commémorative,
je dirais même, une avant-première dans son genre.
Nous allons penser et remercier tous ces hommes
qui ont contribué à l’histoire de cette planète,
que ce soit dans la science, l’art ou bien comme
dirigeants inspirés.
Tous, ont apporté leur génie, leur savoir et leur
force pour le bien du plus grand nombre.
Bien sûr, l’homme est loin d’être parfait ; les hommes
de force sont des hommes de fautes ! Et si on regarde
l’histoire, ils en ont un bon nombre (mais n’oublions pas
que derrière chaque grand homme se trouve une femme,
qui souvent a exercé son influence sur ses décisions !)
Alors, était-il une erreur de la nature, et comme on le dit
de nos jours, responsable de la misère des femmes ?
Je pourrais m’avancer en disant en partie oui, mais cela
serait vite le juger et le condamner.
Moi, en étant homme, j’ai vu bien des choses durant ma
vie, et j’ai vu la souffrance des hommes bien des fois.
Des millions d’entre eux, sont morts dans des guerres
stupides, mais aussi, nombre de fois, donnant leur vie
pour que d’autres puissent être sauvés.
Il y a du beau et du mauvais en lui, ainsi sont les femmes
aussi ; des élans de générosité comme d’égoïsme.
Dans son fond intérieur, il veut servir, protéger et prendre
soin de ceux qui ont besoin d’aide. Il veut veiller sur sa
famille, ses enfants et sa femme. Il veut prendre soin d’eux
et leur offrir tout ce qu’ils ont besoin, afin qu’ils ne
manquent de rien.
Notre belle France a été bâtie sur un monde rural, où toute
la famille participait aux travaux de la ferme et des champs,
la vie était dure et les familles étaient unies et soudées.
Il faisait bon de vivre dans ces temps-là, quand les hommes
et les femmes n’avaient pas le temps de se disputer ou de
divorcer.
Mais l’oisiveté de notre société a apporté bien des maux et
des malheurs. L’abondance des biens et de la technologie
moderne, un faux sens de sécurité.
La pensée de l’homme (hommes et femmes) s’est
corrompue.
L’égoïsme s’est installé dans nos foyers et notre façon de
vivre.
Tout cela a contribué à la dégradation entre les hommes et
les femmes, les isolants et les séparant de plus en plus,
l’un de l’autre, de leur raison d’être.
Alors… Si nous voulons faire une journée spéciale, faisons
là pour la journée internationale de la famille et
retournons aux vraies valeurs de nos aïeux !

Patrick Etienne

88888

Plus dans la section

Sois un ami - Au fil des mots

Related Post