Écrire et écrits

J’ai écrit toutes sortes de choses dans ma vie,
des histoires, des poèmes, des citations,
toutes sortes d’écrits qui élèvent la pensée,
enrichissent la philosophie, donne un sens
à cette vie, un but à l’existence… Mais
toutes ces choses, comme il est si bien
écrit dans le livre des Proverbes dans la
Bible, ne sont que des vanités humaines ;
seul l’amour est ce qui importante le plus :

— Car nous connaissons en partie,
et nous prophétisons en partie;
mais quand ce qui est parfait sera venu,
ce qui est en partie aura sa fin.
Quand j’étais enfant, je parlais comme
un enfant, je pensais comme un enfant,
je raisonnais comme un enfant; quand
je suis devenu homme, j’en ai fini avec
ce qui était de l’enfant.
Car nous voyons maintenant au travers
d’un verre, obscurément, mais alors face
à face; maintenant je connais en partie,
mais alors je connaîtrai à fond comme
aussi j’ai été connu.
Or maintenant ces trois choses demeurent:
la foi, l’espérance, l’amour; mais la plus
grande de ces choses, c’est l’amour —
(Epitres aux Corinthiens, chapitre 13)

— Ce même livre ne dit-il pas que notre vie
n’est qu’une vapeur d’eau, paraissant
pour un peu de temps puis disparaissant.
(Jacques 4 : 14)
— Ce qui a été, c’est ce qui sera; et ce
qui a été fait, c’est ce qui se fera; et
il n’y a rien de nouveau sous le soleil.
(Livre du Prédicateur 1: 9)
— A faire, beaucoup de livres il n’y a
point de fin, et beaucoup d’étude
lasse la chair.
(Le livre du Prédicateur 12: 12)

Oui, j’en déduis que tous ces écrits qu’ils soient
d’hommes ou des femmes ; instruits ou pas ;
petits ou grands ; connus, populaires ou
méconnus ; ne sont qu’une maigre réalité de
la réalité qui doit venir et nous être révélé dans
le futur.

Patrick Etienne

88888

Plus dans la section

Sois un ami - Au fil des mots

Related Post