Atlantis, la déesse d’Atlantide

Tes grands yeux bleus
Océanique m’interpelle,
Dans cet océan de désirs
Ou je veux me noyer.
J’entends tes sirènes,
Envoûtantes, mystérieuses,
M’appeler des profondeurs
De cet univers marin.
Dans ton appareil corallien,
Déesse irrésistible des mers,
Tu es là, allongée et nue,
Te reposant sur les grains
De sable chauds et dorés.
Tu es la déesse d’Atlantide !
Pour toi, je veux bien être
Un flibustier, un corsaire,
Ou bien encore un pirate,
Pour écumer les étendues de
Ces mondes marins perdus !

Patrick Etienne

Plus dans la section

Sois un ami - Au fil des mots

Related Post