Accueil Showbiz Vierges offensées Mauvais boss Vie de château

Vierges offensées Mauvais boss Vie de château

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :


</a





Vierges offensées
On a beau se dire évolués, ouverts d’esprit, avoir regardé et entendu tous les humoristes sacrer comme des charretiers à la télé, nous parler de vulgarité sans le moindre problème, regarder le cinéma érotique Bleu Nuit tous les samedis soir en plus de regarder toutes les émissions érotiques à souhait du Canal D tous le week-ends, regarder tous les documentaires sur les guerres et les tueries, certains Québécois ont peur de voir un pénis. Même empaillé depuis des années.

Dans le cadre de son émission Infoman l’animateur Jean-René Dufort nous a présenté le Musée du pénis en Islande, le 20 janvier dernier. Pour les besoins de son reportage, Jean-René s’est rendu sur place en Islande interviewer le proprio du musée et discuter pénis. En fait, Jean-René ne faisait que présenter la suite de son reportage présenté dans son émission spéciale de fin d’année.

Le reportage n’avait absolument rien de choquant. C’était drôle, amusant, libérateur. Cependant, certaines bonnes âmes pieuses et sans doute frustrées, on trouvé que Radio-Canada, par le biais de son Infoman, allait beaucoup trop loin dans la vulgarité et tombait carrément dans la vulgarité. On s’énerve, on crie à l’indécence et on refuse d’admettre que ce musée existe bel et bien depuis des années et que jamais personne ne s’est élevé en poussant des hauts cris d’indignation.

Qu’on l’aime ou pas, Jean-René a toujours fait de l’humour intelligent et coquin et il est sans doute le seul qui peut se permettre de parler pénis, recevoir Jean Charest ou Stephen Harper, faire jouer Stéphane Dion au hockey ou tailler les trop épais sourcils de Michael Igniateff en riant.

Faudrait peut-être arrêter de jouer les vierges offensées à la moindre vue d’un pénis emplaillé ou du sein d’une mère qui allaite son enfant. Musée du pénis

Infoman avec Jean-René Dufort, Chantal Lamarre et McGilles, tous les jeudi 19h30 SRC en rediffusion le samedi à 22h30.

Mauvais boss
Ils n’ont pas d’autres choix que de se soumettre aux ordres du tribunal et de verser 30 000$ à leur ancienne nanny qui les avait formellement accusés de la voler littéralement en refusant de lui payer des heures supplémentaires.

L’histoire remonte à 2007 alors que la gouvernante s’occupait des enfants du couple Robert De Niro/Grace Hightower. A l’époque, elle gagnait 31.25$ l’heure et l’entente stipulait qu’un cas d’overtime, le couple s’engageait à lui verser 46.88 $ l’heure. Or, De Niro et Hightower n’ont jamais respecté le contrat et Barry n’a jamais été payée pour ses 750 heures d’overtime.

Fatiguée de se faire entendre dire qu’elle serait un jour payée, elle a donné sa démission et amené sa cause devant le tribunaux de Manhattan. La semaine dernière, la Cour Suprême de Manhattan a sommé le couple de payer sur le champ, l’argent qu’il devait depuis des années. En plus de ce montant, les DeNiro ont dû payer son avocat, ses dépenses de 496$, et un montant forfétaire qui n’a pas été dévoilé pour perte de jouissance de la vie.

Même les riches et célèbres sont soumis aux lois. Quand on engage du personnel, on respecte ses engagements.

La vie de château
Fraîchement amputée d’une jambe, Zsa Zsa Gabor, 93 ans, est retournée à la maison qu’elle partage avec son 9e mari, l’excentrique prince et sans fortune, Frederic Prinz von Anhalt.

A l’époque où elle était la reine du showbiz de Hollywood, soit dans les années 40, Zsa Zsa roulait sur l’or. Si le fait d’être une belle blonde sans vraiment de talent. Gabor faisait la grande vie avec sa mère et ses soeurs. Il n’y avait jamais rien de trop beau pour elle. Elle a toujours vécu dans des palaces. Malade et épuisée, la star de Moulin rouge version 1950, a décidé de vendre son immense château de 28 pièces, comprenant bien sûr, une piscine et un court de tennis. ZsaZsa en demande 28 M$, soit un million par pièce.

Le château, logé dans les collines de Bel Air, une très chic banlieue de Beverly Hills, n’a rien de banal. Il a été construit pour Howard Hughes qui l’a par la suite vendue. C’est ce même palace qu’Elvis Presley avait habité durant quelques années. Gabor l’a d’ailleurs acheté pour 600 000$ de la succession d’Elvis il y a une quinzaine d’années.

Par économie, Gabor et son mari n’utilisaient que deux pièces de la maison. Toutes les autres pièces étaient fermées à clef et personn n’y pénétrait. Même pas pour faire un petit ménage de temps en temps. Cette fois, l’actrice vend et part vivre en condo. A 93 ans, elle n’a même plus la force ou le goût de tenir maison. En juillet dernier, elle a été opérée pour une hanchee et maintenant, elle n’a qu’une jambe.

La vie de château, elle laisse maintenant ça aux autres.

En Floride
Oubliez le quotidien, et venez nous voir en Floride en lisant nos pages dans Destination Soleil.

On y parle de tout ce qu’il y a à faire et on vous fait rencontrer des Canadiens établis en Floride depuis des années. Des chroniques sur tout : attractions, plages, shopping, restos, camping, hébergement, loisirs, immobilier, services bancaires, financiers, juridiques, médicaux, à la communauté. Excursions, voyages, croisières, golf, musées, pêche, activités, reportages, dossiers, itinéraire, informations pratiques. Des heures de plaisir et de bonne lecture, une mine d’or de renseignements.

Cliquez sur PLANETE QUEBEC/FLORIDE le seul cyber-magazine entièrement axé sur la Floride. Apprenez à connaître tous les francophones qui vivent en Floride. Allez voir ça, ça change tous les jours. Rêver ne coûte pas cher. Evadez-vous, c’est le temps d’en profiter.e l’action, des nouvelles, du jamais vu en Internet. Destination Soleil est un must à votre agenda quotidien.

Salut Bye à demain

Pour me joindre





Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Michèle Sénécal
Travail dans le monde du showbiz depuis plus de 30 ans.
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message