Accueil Showbiz A St-Tite Charles bat Eric

A St-Tite Charles bat Eric

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :






Kenny Rogers à St-Tite
Qu’on aime le country ou pas, on ne peut tout simplement rester insensible à la magnifique voix de Kenny Rogers et encore moins à ses chansons lesquelles, bien souvent, donnent des frissons dans le dos. Toujours est-il que les organisateurs du Festival Western de St-Tite mettent le paquet cette année et ont invité Kenny à venir chanter.

St-Tite est le plus gros festival country-western du pays. Chaque année, des milliers de familles se retrouvent sur les lieux et pour les organisateurs et tous les citoyens de la région, les retombées économiques sont une véritable mine d’or. Cette année la présence de Kenny Roger augmentera le volume des ventes partout. Un bon coup pour tout le monde.

Il est tellement botoxé et remonté qu’on a peine à le reconnaître sur ses photos. C’est radical. Kenny Rogers n’aurait pas des caprices à ne plus finir. Il boit du whisky et du scotch, mais n’ a pas de goûts spéciaux pour la bouffe. Ce qui coûtera le plus cher, outre le cachet de la mégastar, c’est la sécurité. Kenny Rogers sera en spectacle à St-Tite le 13 septembre.

Située au nord de Trois-Rivières, entre Montréal et Québec, la municipalité de Saint-Tite compte aujourd’hui tout près de 4 000 habitants. L’industrie forestière et celle du cuir sont les deux secteurs qui ont permis à la région de bénéficier d’un actif économique important. Aujourd’hui on peut aussi y ajouter le FESTIVAL WESTERN DE ST-TITE.

À l’époque, Saint-Tite se spécialisait dans la transformation du cuir et la fabrication d’articles du même matériel, ce qui lui a déjà valu le titre de « Ville du cuir du Québec ». C’est d’ailleurs par le biais de cette industrie que le Festival Western a pris naissance. En 1968, différents marchands locaux s’associent à G.A. Boulet; pas moins de 25 comités se forment pour planifier un événenement touristique sans pareil. La participation active et bénévole des citoyens est à la base de l’événement et contribue à concrétiser cette belle entreprise. On mise surtout sur le rodéo professionnel et les concours hippiques et équestres western. De plus, en 1969, la symbolique parade à traction animale fait son apparition. Avec les années, différentes activités se greffent au Festival Western. La ville s’anime et « s’habille » elle aussi à la « western » pour l’occasion.

Pour tous, c’est vraiment vivre dans un autre monde pour quelques jours et c’est très agréable.

Dernière de Portofolio
C’est ce soir de 19 h à 20h30 la grande finale de Portofolio à TQS. Est-ce que l’émission a remporté le succès escompté? J’en doute, mais toujours est-il qu’ils étaient seize au début de l’aventure et ne sont plus que quatre pour la grande finale et que le suspense durera jusqu’à la fin.

Les internautes peuvent donc continuer à voter pour les candidats de leur choix parmi les quatre finalistes : Marckendzy, Janel, Myriam et Audrey. Mahée Paiement et Corinne Poracchia leur annoncent qu’ils vont
assister au grand défilé de la Semaine de la mode au Cinéma Impérial et qu’en plus, ils seront les vedettes du dernier défilé de cet événement majeur dans l’industrie de la mode montréalaise.

Le responsable de cette soirée était nul autre que Hans Koechling, l’un des collaborateurs de l’émission. Les deux grands vainqueurs seront connus ce soir.

Il serait très surprenant que l’émission revienne l’an prochain. Les cotes d’écoute sont faibles et le public ne semble pas avoir embarqué dans l’aventure.

Charles bat Eric
On n’aurait jamais pensé voir ça un jour, mais c’est fait. Charles Tisseyre peut se vanter d’avoit battu Eric Salvail à plate couture avec son excellente série Planète Terre présentée dans le cadre de Découverte le dimanche à la SRC à 18h30.

La semaine dernière, avec l’émission sur l’eau douce, Charles a obtenu une cote d’écoute de 945 000 téléspectateurs contre 845 000 pour Eric qui, pourtant, avait mis le paquet avec son show dominical On n’a pas toute la soirée.

J’ignore le budget de cette production, mais c’est sûrement énormément d’argent. Eric ne lésine sur rien et il mettra encore le paquet dimanche prochain pour la dernière de la saison.

La seule solution à votre problème, enregistrer une émission et regarder l’autre. J’enregistre Charles et je regarde Eric.

La semaine prochaine, Charles nous présente une émission sur Les Cavernes, la dernière frontière de notre planète où seuls les plus audacieux osent s’aventurer et à l’émission du 29 avril, Les Déserts, l’un des environnements les plus inhospitalier qu’on puisse imaginer. Pourtant, les déserts couvrent le tiers de notre planète et plusieurs espèces animales ont su s’y adapter.

Hélas, en raison des droits d’auteur, cette série produite par la BBC, Discovery Channel, NJK et CBC/Radio-Canada, adaptée par Pascal Gélinas et Hélène Leroux, n’est pas disponible sur Internet. Une télésérie absolument fascinante à voir avec des prises de vue extraordinaires.

Indécent
Le 4 octobre dernier, elle s’était rendue au Malawi avec son conjoint Guy Ritchie. Le couple avait alors pasé une semaine à visiter les orphelinats financés par la chanteuse via ses œuvres caritatives.

Quelques jours plus tard, elle retournait à Londres avec le petit David et sa fille Lourdes. La haute cour du Malawi lui avait accordé une garde provisoire. Rien n’est encore définitif dans cette cause. On ne sait toujours pas si elle pourra l’adopter légalement.

Madonna est de retour au Malawi accompagnée de l’enfant pour lequel elle avait entamé des procédures d’adoption alors que le père biologique de l’enfant ne voudrait plus se séparer de son fils. Cette semaine, la star a été bien accueillie par les enfants de l’orphelinat. Pour elle, ils ont chanté et récité des leçons

Dans plusieurs chaumières, on ne comprend juste pas ce qui se passe. De tous les enfants prêts à se faire adopter dans le monde, fallait-il absolument qu’elle choisisse un enfant qui a déjà un père et qui n’est pas vraiment malheureux de sa condition ou si le père biologique ne veut pas faire un coup d’argent en vendant son fils?

Car, c’et exactement ce qui se passe. Avec tous les problèmes, certains croient que la star s’achète carrément un enfant et se fait du capital publicitaire avec cette adoption.

Poutant, elle n’a nullement besoin de ça.

Salut Bye à demain
Courriel

Le Bottin de la Floride
Destination Soleil/Floride
L’Astrologie avec Véronique Charpentier







Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Michèle Sénécal
Travail dans le monde du showbiz depuis plus de 30 ans.
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message