On remarque de plus en plus une nouvelle génération de jeunes échangistes.

Un rajeunissement de cette population qui peut s’expliquer par un désenchantement de plus en plus précoce vis-à-vis de la sexualité. Ce n’est plus au milieu de la quarantaine que les couples commencent à avoir envie de pimenter leur vie, mais aux alentours de la trentaine, affirment les sexologues.

Les sexologues estiment que la moyenne d’âge est passée de 40-45 ans dans les années 80 et 90 à 25-30 ans depuis 1997. Internet et ses sites échangistes sont depuis passés par là.

88888

Plus dans la section

Sexe insolite

Related Post