Les hantavirus se transmettent des rongeurs aux humains, le plus communément par inhalation de particules d’excréments.
Les types d’hantavirus varient dans le monde, et la gravité des infections résultantes est différente selon les cas.

Il existe notamment une souche, qu’on trouve en Amérique, pour laquelle le taux de létalité approche les 50%, c’est-à-dire que près de la moitié des patients chez qui on a diagnostiqué l’infection en meurent.

extrait de : Innovation & Transfert Technologique
http://www.cordis.lu/itt/itt-fr/02-6/prog02.htm

88888

Plus dans la section

Saviez-vous que...

Related Post
  • 23 May 2018 par › Planète Québec

    Mon argent! Ma paye!

    Hé! Avez-vous déjà pensé au nombre de manières qu’il y a dans la langue française pour d...Readmore
  • 23 May 2018 par › Planète Québec

    Mon argent! Ma paye!

    Hé! Avez-vous déjà pensé au nombre de manières qu’il y a dans la langue française pour d...Readmore
  • 22 May 2018 par › Planète Québec

    Terre cruelle

    Le tremblement de terre qui vient de frapper l’Inde et qui pourrait avoir tué plusieurs dizai...Readmore