Pour vivre 120 ans, vous avez éliminé de votre assiette les aliments « accélérateurs du vieillissement », vous avez même éliminé les aliments tout court !
Vous vous contentez chaque matin d’un affreux brouet librement inspiré du régime macrobiotique…

Il ne suffit pas de manger avec discernement. Encore faut-il ingérer un air qui ne soit pas vicié.
La moquette neuve du salon, la robe ramenée du pressing, le désodorisant délicatement boisé des toilettes, l’insecticide pulvérisé dans la chambre des enfants, chacun de ces objets quotidiens vous font baigner dans un océan de molécules pernicieuses, qui répondent au doux nom de composés organiques volatiles (VOC).

Depuis les années 70, maisons et immeubles sont devenus des lieux clos, imperméables, les matériaux synthétiques supplantaient le bois et la pierre. En l’espace de quelques années, lieux de vie et de travail sont devenus de gigantesques aquariums pour soupe chimique : plus de 900 composés organiques volatiles ont été identifiés, certains à des concentrations 100 fois supérieures à la normale.

extrait de : Nouvel Observateur
http://permanent.nouvelobs.com/

88888

Plus dans la section

Saviez-vous que...

Related Post
  • 23 May 2018 par › Planète Québec

    Mon argent! Ma paye!

    Hé! Avez-vous déjà pensé au nombre de manières qu’il y a dans la langue française pour d...Readmore
  • 23 May 2018 par › Planète Québec

    Mon argent! Ma paye!

    Hé! Avez-vous déjà pensé au nombre de manières qu’il y a dans la langue française pour d...Readmore
  • 22 May 2018 par › Planète Québec

    Terre cruelle

    Le tremblement de terre qui vient de frapper l’Inde et qui pourrait avoir tué plusieurs dizai...Readmore