Aujourd’hui, faute de pouvoir quantifier une consommation d’alcool raisonnable sans effet négatif sur un futur bébé, le corps médical préfère prôner l’abstinence totale pendant toute la période de la grossesse.

En effet, il semble que boire quotidiennement de l’alcool ne soit pas sans risques pour l’enfant. Trop de futures mamans l’ignorent encore, mais tout liquide absorbé passe librement et rapidement du sang maternel vers celui du fœtus au travers du placenta..

Toutefois, avec une consommation de l’ordre de deux verres d’alcool par jour on ne parle pas de syndrome d’alcoolisme fœtal (SAF), mais il ne faut pas négliger certaines conséquences sur l’enfant telles qu’un plus petit poids à la naissance, un risque de prématurité, un retard de l’apprentissage et de la mémorisation et des troubles de l’attention.

88888

Plus dans la section

Saviez-vous que...

Related Post
  • 23 May 2018 par › Planète Québec

    Mon argent! Ma paye!

    Hé! Avez-vous déjà pensé au nombre de manières qu’il y a dans la langue française pour d...Readmore
  • 23 May 2018 par › Planète Québec

    Mon argent! Ma paye!

    Hé! Avez-vous déjà pensé au nombre de manières qu’il y a dans la langue française pour d...Readmore
  • 22 May 2018 par › Planète Québec

    Terre cruelle

    Le tremblement de terre qui vient de frapper l’Inde et qui pourrait avoir tué plusieurs dizai...Readmore